Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PERSONNALITÉ

Personnalité et contexte culturel

Si la personnalité est en partie déterminée biologiquement, son développement et sa différenciation sont influencés par le contexte, qui a notamment une incidence importante sur le développement des compétences d’autorégulation de l’individu. Ces compétences lui permettent de se conformer aux attentes sociales. Depuis les années 1990, de nombreuses recherches se sont focalisées sur le caractère universel des différents modèles de la personnalité. La plupart des études ont montré que ces modèles permettent effectivement de décrire la personnalité des individus dans une grande diversité de cultures. Ils paraissent donc universels, même si certains traits sont spécifiques à certaines cultures. Ces recherches ont également montré qu’il est extrêmement difficile de comparer l’expression des comportements de la personnalité d’individus de cultures différentes, car le contexte culturel a justement une incidence importante sur cette expression ; la plupart des théories de la personnalité considèrent que le contexte culturel a un impact immédiat et rapide sur l’expression comportementale de la personnalité par son action sur les processus d’autorégulation de l’individu. Le contexte a certainement un impact plus graduel sur la personnalité elle-même en influençant son développement tout au long de la vie. L’individu développe une image de soi ou une identité personnelle, qui inclut une représentation de soi et de sa manière d’être habituelle, en fonction à la fois de sa personnalité, mais aussi du contexte social et culturel. Par ailleurs, les individus ont eux-mêmes une incidence sur leur contexte et contribueraient ainsi à son évolution. La personnalité a également une incidence sur la manière de percevoir son environnement. Ainsi, une personne instable émotionnellement, sensible au stress, peu consciencieuse et peu organisée, percevra son environnement, par exemple professionnel, comme plus stressant. La croyance de vivre dans une société équitable et juste est également influencée par notre personnalité, les personnes peu stables émotionnellement, introverties, et ayant de la difficulté à interagir avec autrui percevant le monde comme moins équitable et moins juste.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : docteur en psychologie, professeur, université de Lausanne (Suisse)

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • ADAPTATION - Adaptation sociale

    • Écrit par Raymond BOUDON
    • 2 256 mots
    • 1 média
    La première est représentée par exemple par les travaux de T. W. Adorno et de ses collaborateurs sur la Personnalité autoritaire : certaines attitudes sont enracinées au plus profond de la personnalité, elles en composent d'une certaine manière la structure ou sont les symptômes d'un certain syndrome...
  • AGRESSION (psychologie sociale)

    • Écrit par Laurent BÈGUE
    • 902 mots

    L’agression est définie comme un comportement qui vise à blesser intentionnellement un individu motivé à se soustraire à ce traitement. Les recherches conduites sur les formes et fonctions du comportement agressif ont mobilisé des méthodologies extrêmement variées (statistiques publiques judiciaires...

  • ALEXITHYMIE

    • Écrit par Olivier LUMINET
    • 520 mots

    L’alexithymie est un trait de personnalité stable qui se caractérise par une difficulté à identifier et à distinguer les états émotionnels, une difficulté à les verbaliser, une vie imaginaire réduite, et un mode de pensée tourné vers les aspects concrets de l’existence au détriment de...

  • ANALYSE TRANSACTIONNELLE

    • Écrit par Olivier JUILLIARD
    • 1 083 mots

    Théorie de la personnalité et pratique thérapeutique permettant de rendre compte et de modifier les relations inter-individuelles, l'analyse transactionnelle (A.T.) fut développée par le psychiatre et psychanalyste américain Eric Berne (1910-1970), qui fut l'élève de Paul Federn et d'Erik Erikson....

  • Afficher les 46 références

Voir aussi