PÉLITES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pélites d'origines diverses

Les pélites volcano-détritiques, qui sont improprement appelées cinérites (latin cinis, cineris, cendres) car elles résultent de la cimentation non pas de cendres, résidus de combustion, mais bien de granules et de poussières volcaniques, peuvent s'être déposées à sec sur un sol qu'elles fossilisent, comme celles du massif du Mont-Dore, blanches et porcelanées. Beaucoup se sont sédimentées dans les lacs, emprisonnant des débris végétaux, des batraciens, des poissons et des insectes, comme les cinérites du lac Chambon en Auvergne. Au Carbonifère, des lits de fines poudres volcaniques devenues dures sont appelés tonstein (pierre d'argile) dans les bassins houillers nordiques et gore dans celui de Saint-Étienne. Les tonsteins sont caractérisés par la présence de leverriérite, association de lamelles de micas gonflés comme des accordéons par croissance épitaxique de kaolinite entre les feuillets. Cinérites et tonsteins, lorsqu'ils se sont déposés sur un vaste territoire, ont un grand intérêt stratigraphique car ils représentent un moment quasi-instantané de l'histoire de la Terre (téphrochronologie). On peut rattacher aux cinérites les argilolites (pélites au sens strict de certains auteurs), issues de la décomposition de matériaux volcaniques (exemple : permien de Lodève).

Les pélites calcaires, ou calcilutites, ont un ciment cristallisé (sparite) ou non (micrite) ; les éléments étrangers au ciment (ou allochèmes) peuvent être des débris de fossiles (foraminifères en particulier), des micro-oolites, des microgranules ou des intraclastes arrachés à un dépôt calcaire déjà consolidé avec une petite proportion d'argile. Ces roches sont très fréquentes dans la série géologique, en particulier dans les épisodes carbonatés du Jurassique (Dogger du bassin de Paris, Tithonique alpin, etc.), où elles ont été exploitées comme calcaire lithographique.

On appelle parfois grauwackes de décalcification d'anciennes pélites calcaires dont les fossiles, dissous aux affl [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : professeur à la faculté des sciences, université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie

Classification

Autres références

«  PÉLITES  » est également traité dans :

GRANULOMÉTRIE

  • Écrit par 
  • Fernand VERGER
  •  • 2 948 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Classifications granulométriques »  : […] De très nombreuses classifications granulométriques ont été proposées, notamment par A. Atterberg, F. Rinne, J. Bourcart. Les limites entre les catégories distinguées correspondent en général à des changements des propriétés mécaniques et physiques des grains. La plupart des auteurs admettent la limite de 2 mm, et celles de 1 μm, 2 μm, 20 μm, 40 μm, 50 μm, 200 μm, 2 cm, 20 cm, 100 cm apparaissent […] Lire la suite

MARNES

  • Écrit par 
  • Charles POMEROL
  •  • 988 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Caractères et typologie »  : […] Les marnes sont intermédiaires entre les calcaires et les argiles, et le terme « marne » ne désigne pas une espèce pétrographique bien définie. On passe ainsi des calcaires marneux, qui ne contiennent que 5 à 35 p. 100 d'argile, aux marnes argileuses (de 65 à 95 p. 100 d'argile) par l'intermédiaire des marnes sensu stricto (de 35 à 65 p. 100). Comme les argiles, les marnes sont tendres, finement […] Lire la suite

PLOMB

  • Écrit par 
  • Claude FOUASSIER, 
  • Michel PÉREYRE, 
  • Michel RABINOVITCH, 
  • Jean-Louis VIGNES
  •  • 6 741 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les gisements sans relation directe avec le volcanisme dans un environnement sédimentaire chimico-pélitique fin »  : […] Il s'agit de ce type de gisements que l'on nomme couramment dans la littérature géologique actuelle « sédimentaire-exhalatif » (ou sedex ). Cette dénomination a l'inconvénient de présumer de la genèse du gisement, et les hypothèses génétiques changent vite. On y a fait entrer des minéralisations très diverses : amas lenticulaires de plomb-zinc dans les calcaires dolomitiques de Navan, gisements za […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Charles POMEROL, « PÉLITES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/pelites/