PÉLITES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pélites détritiques

Les pélites quartzeuses, ou microquartzites, sont des roches très dures à cassure esquilleuse ou conchoïdale ; elles sont parfois colorées en noir par de la matière organique et ont alors l'aspect de lydiennes (cf. roches biochimiques et chimiques siliceuses). Le ciment des microquartzites peut, comme celui de leurs équivalents gréseux, être contemporain du dépôt (ciment primaire) ou s'être formé postérieurement, par exemple à la suite de circulation d'eaux chargées en silice.

Les pélites quartzo-argilo-micacées sont les plus répandues. Elles entrent dans la séquence de la plupart des flyschs, soit qu'elles résultent du dépôt de particules en suspension apportées par les fleuves sur le plateau ou le talus continental (sédimentation primaire), soit qu'elles marquent la phase terminale de la grano-décroissance qui caractérise les séquences de turbidites (resédimentation). C'est dire qu'elles sont largement représentées parmi les roches sédimentaires. Ces pélites détritiques sont généralement pauvres en fossiles mais peuvent conserver de belles empreintes (flysch à helminthoïdes). Souvent laminées (shales), elles présentent des lits très fins alternativement gréseux et micacés. La nature des minéraux argileux donne de précieuses indications sur le régime bioclimatique des continents d'origine, à condition que l'on tienne compte des triages ayant pu survenir avant et pendant le dépôt, et des transformations consécutives à la diagenèse. Sous l'effet du métamorphisme et par l'intermédiaire des schistes, ces roches passent à des micaschistes, puis à des gneiss (séquence alumino-silicique ou « pélitique »).

Les grauwackes (« roches grises », en anglais greywakes, lorsqu'elles sont à grains fins, font partie des pélites. Ce sont alors des microgrès quartzo-feldspathiques dans lesquels entrent des débris et des minéraux de roches volcaniques (augite, hornblende, etc.). Sur le terrain, elles ont l'aspect de flysch, mais sont de coloration plus sombre, et d'âge plus ancien (faciès [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : professeur à la faculté des sciences, université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie

Classification

Autres références

«  PÉLITES  » est également traité dans :

GRANULOMÉTRIE

  • Écrit par 
  • Fernand VERGER
  •  • 2 948 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Classifications granulométriques »  : […] De très nombreuses classifications granulométriques ont été proposées, notamment par A. Atterberg, F. Rinne, J. Bourcart. Les limites entre les catégories distinguées correspondent en général à des changements des propriétés mécaniques et physiques des grains. La plupart des auteurs admettent la limite de 2 mm, et celles de 1 μm, 2 μm, 20 μm, 40 μm, 50 μm, 200 μm, 2 cm, 20 cm, 100 cm apparaissent […] Lire la suite

MARNES

  • Écrit par 
  • Charles POMEROL
  •  • 988 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Caractères et typologie »  : […] Les marnes sont intermédiaires entre les calcaires et les argiles, et le terme « marne » ne désigne pas une espèce pétrographique bien définie. On passe ainsi des calcaires marneux, qui ne contiennent que 5 à 35 p. 100 d'argile, aux marnes argileuses (de 65 à 95 p. 100 d'argile) par l'intermédiaire des marnes sensu stricto (de 35 à 65 p. 100). Comme les argiles, les marnes sont tendres, finement […] Lire la suite

PLOMB

  • Écrit par 
  • Claude FOUASSIER, 
  • Michel PÉREYRE, 
  • Michel RABINOVITCH, 
  • Jean-Louis VIGNES
  •  • 6 741 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les gisements sans relation directe avec le volcanisme dans un environnement sédimentaire chimico-pélitique fin »  : […] Il s'agit de ce type de gisements que l'on nomme couramment dans la littérature géologique actuelle « sédimentaire-exhalatif » (ou sedex ). Cette dénomination a l'inconvénient de présumer de la genèse du gisement, et les hypothèses génétiques changent vite. On y a fait entrer des minéralisations très diverses : amas lenticulaires de plomb-zinc dans les calcaires dolomitiques de Navan, gisements za […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Charles POMEROL, « PÉLITES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/pelites/