MODIANO PATRICK (1945- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dora Bruder : le récit d'un processus de création

C'est sur un avis de recherche, paru dans Paris-Soir le 31 décembre 1941, que Patrick Modiano ouvre Dora Bruder, livre qu'il ne considère pas comme un roman mais comme le récit où se dévoile sa « méthode ». Cette coupure de journal décrit une jeune fille disparue, apparemment en fugue, alors qu'elle était juive, doublement soumise au couvre-feu ou aux mesures qui, à cette époque, fermaient parfois tout un quartier. Conduite après une rafle, en 1942, à la prison des Tourelles, puis à Drancy et à Auschwitz, Dora Bruder n'a pas échappé au destin qui aurait dû emporter Albert Modiano et qui aurait condamné Patrick à ne pas naître.

La jeune fille a fait, au même âge que l'écrivain, une fugue aux conséquences et à la durée bien différentes : lorsqu'en janvier 1960 celui-ci a tranché, pendant quelques heures, les liens qui le rattachaient à ses maîtres, ses camarades, ses parents, il a éprouvé le même « sentiment de révolte et de solitude porté à son incandescence et qui vous coupe le souffle et vous met en état d'apesanteur » que Dora Bruder, sorte d'extase permettant d'oublier les dangers, mais pouvant apparaître comme « un appel au secours et quelquefois une forme de suicide ».

Ces parallèles et ces différences ont poursuivi l'auteur, et un premier livre, Voyage de noces, n'a pas suffi à anéantir sa fascination pour Dora Bruder. Partant des lieux où la jeune fille a vécu, il a mené une enquête très serrée – citant des rapports, des lettres, des témoignages – pour retrouver ses traces et celles de sa famille, mais il s'est arrêté au moment où il aurait dévoilé « le trop » et détruit le mystère, l'impression d'un destin qu'on a voulu effacer, la légèreté d'une empreinte préservant l'essentiel : « les blancs, les silences et les points d'orgue ».

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  MODIANO PATRICK (1945- )  » est également traité dans :

ENCRE SYMPATHIQUE (P. Modiano) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Norbert CZARNY
  •  • 1 123 mots

Dans Encre sympathique (Gallimard, 2019), Jean Eyben, jeune détective à l’essai, se voit confier une enquête sur une disparue, Noëlle Lefebvre. C’est le patron de l’agence, un certain Hutte, qui lui demande de la retrouver pour le compte de Georges Brainos. Hutte, rencontré dans Rue des Boutiques obscures (1978), confie donc un mince dossier, « presque blanc […] Lire la suite

L'HORIZON (P. Modiano) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 920 mots
  •  • 1 média

Un roman de Patrick Modiano est d'abord une variation sur la magie des noms, proche en cela de la méditation de Proust sur le secret que recèlent les noms de lieux (Combray) ou de personnes (Guermantes). Mais alors que chez celui-ci ils composent, à la manière d'un roman médiéval, les stations d'un itinéraire qui le conduira à sa vocation d'écrivain, ils dessinent chez Modiano une constellation de […] Lire la suite

LA PETITE BIJOU (P. Modiano) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Aliette ARMEL
  •  • 982 mots

La Petite Bijou (Gallimard, Paris, 2001) commence par une rencontre. Un soir de décembre, à Paris, à la station de métro Châtelet, une jeune fille de dix-neuf ans, Thérèse, part sur les traces de son passé : elle vient de croiser dans la foule une femme vêtue d'un manteau jaune qui lui évoque sa mère, présumée morte au Maroc. Elle la suit jusqu'à l'immeuble […] Lire la suite

SHOAH LITTÉRATURE DE LA

  • Écrit par 
  • Rachel ERTEL
  •  • 12 489 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « L'imaginaire et le mémoriel : mémoire sidérée, mémoire greffée »  : […] Œuvre inaugurale, Le Dernier des Justes d'André Schwarz-Bart (1959) est un raccourci symbolique du martyrologe juif depuis les meurtres de York en 1185 jusqu'à Auschwitz. Ernie est le dernier maillon de la chaîne des Justes qui avaient assuré la perpétuation du peuple par la « sanctification du Nom » sur tous les bûchers du monde. Au seuil de la chambre à gaz, dans une ultime envolée mystique, qu […] Lire la suite

VILLA TRISTE, Patrick Modiano - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Aliette ARMEL
  •  • 910 mots
  •  • 1 média

Lorsqu'en 1975 paraît Villa triste , son auteur Patrick Modiano est malgré son jeune âge (vingt-huit ans) un écrivain déjà confirmé et célèbre : il a obtenu le prix Roger Nimier et le grand prix du roman de l'Académie française. Il se situe résolument en dehors du courant littéraire de son époque. Sa vision de la France pendant la Seconde Guerre mondiale suscite la polémique, particulièrement lo […] Lire la suite

Pour citer l’article

Aliette ARMEL, « MODIANO PATRICK (1945- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/patrick-modiano/