ENCRE SYMPATHIQUE (P. Modiano)Fiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans Encre sympathique (Gallimard, 2019), Jean Eyben, jeune détective à l’essai, se voit confier une enquête sur une disparue, Noëlle Lefebvre. C’est le patron de l’agence, un certain Hutte, qui lui demande de la retrouver pour le compte de Georges Brainos. Hutte, rencontré dans Rue des Boutiques obscures (1978), confie donc un mince dossier, « presque blanc » à Jean, qui va essayer de le remplir, en retrouvant ceux qui ont connu la jeune femme. Le blanc, ce qui remplit une vie, avec ses oublis et ses secrets, est aussi ce que l’on voit quand on use de l’encre sympathique : rien, apparemment, avant que le révélateur ne dise tout. Tout comme les Souvenirs dormants (2017) sont autant de signes à déchiffrer dont l’entrelacement dessine un art de la mémoire.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Norbert CZARNY, « ENCRE SYMPATHIQUE (P. Modiano) - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/encre-sympathique/