PARTIS POLITIQUESFonctionnement

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Répertoires partisans

Un répertoire partisan peut être désigné, par analogie avec la notion de répertoire de l'action collective développée par Charles Tilly, comme l'ensemble des moyens d'action, constamment réinventés, que mettent en œuvre les militants et les dirigeants d'un parti politique.

Adhésions, adhérences, militantismes

Selon une étude de Peter Mair et Ingrid Van Biezen parue en 2001, le nombre d'adhérents à un parti politique a notablement diminué et l'activité militante s'est tassée, sauf lorsque l'appel à une base acclamatrice nourrit temporairement des stratégies de conquête interne ou lorsque les enjeux apparaissent fortement clivés. Le vieux rôle de militant, tractant, « boîtant », collant des enveloppes et des affiches, faisant du porte-à-porte, collectant des pétitions, manifestant et participant à l'élaboration de la ligne politique de son parti n'a jamais été généralisé dans le passé, sauf dans certains partis reposant sur le militantisme. Le travail militant peut être même déconsidéré comme capteur actif des peurs et des aspirations sociétales, et être remplacé, parmi les dirigeants, par le recours massif à la médiation des sondages comme forme de connaissance « vraiment scientifique de l'opinion publique ». Les appels à manifestation lancés par les partis se sont aussi délités mais avec des différences selon le degré de pacification des rapports politiques et sociaux selon les pays.

L'effondrement des systèmes d'action partisans européens ?

La seconde restriction de la surface partisane tient à la distanciation des liens existant entre les partis et des groupes organisés comme des syndicats ou des associations, des mouvements sociaux ou des mouvances religieuses, plus prêts désormais à jouer de la rhétorique de l'autonomie et de la « société civile » que de prendre le risque de la satellisation (« noyautage », « courroie de transmission », « débouchés politiques d'un mouvement ») ou celui de la « récupérat [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages





Écrit par :

  • : professeur de sciences politique, université de Paris-I, Centre de recherches politiques de la Sorbonne, Laboratoire de sciences sociales de l'École normale supérieure

Classification


Autres références

«  PARTIS POLITIQUES  » est également traité dans :

PARTIS POLITIQUES - Théorie

  • Écrit par 
  • Michel OFFERLÉ
  •  • 7 098 mots

Le terme est familier, repérable dans des sigles devenus des acronymes peuplant la vie politique quotidienne. La matière est en effet infinie, car il se constitue constamment des organisations s'intitulant « partis », plus particulièrement à la fin du xxe siècle, à l'occasion des « transitions démocratiques » (Europe du Sud, Amérique latine, Europe de […] Lire la suite

PARTIS POLITIQUES - Financement

  • Écrit par 
  • Éric PHÉLIPPEAU
  •  • 4 640 mots

Dans sa sociologie des types de domination, le sociologue allemand Max Weber réserve une place à part à l'étude des partis politiques, délibérément rattachée « au domaine particulier de la sociologie de l'État ». Soucieux de leurs modes d'organisation, des mécanismes présidant à leur adhésion et de leurs moyens d'action matériels, la question générale de l […] Lire la suite

ABSTENTIONNISME

  • Écrit par 
  • Daniel GAXIE
  •  • 6 285 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le travail des acteurs politiques »  : […] Si des citoyens se rendent dans les bureaux de vote, c'est aussi parce qu'ils y ont été incités (Steven J. Rosenstone et John Mark Hansen). Les partis, les militants, les mouvements sociaux et des groupes d'intérêts déploient beaucoup d'énergie pour mobiliser les citoyens. Les candidats cherchent à rencontrer les électeurs sur les marchés, à la sortie des usines ou dans des réunions privées et pu […] Lire la suite

AFRIQUE DU SUD RÉPUBLIQUE D'

  • Écrit par 
  • Ivan CROUZEL, 
  • Dominique DARBON, 
  • Philippe GERVAIS-LAMBONY, 
  • Philippe-Joseph SALAZAR, 
  • Jean SÉVRY, 
  • Ernst VAN HEERDEN
  •  • 28 369 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « L'A.N.C. et ses mutations »  : […] Le 27 avril 1994, c'est sous la forme d'une alliance tripartite (A.N.C.-Parti communiste sud-africain-C.O.S.A.T.U.) que le mouvement de Nelson Mandela arrive au pouvoir avec 62,65 p. 100 des voix. Depuis sa légalisation, l'A.N.C., comme la plupart des organisations politiques du pays, s'est progressivement transformé de mouvement de libération en parti politique, en poursuivant une véritable révo […] Lire la suite

ALLEMAGNE (Politique et économie depuis 1949) - République fédérale d'Allemagne jusqu'à la réunification

  • Écrit par 
  • Alfred GROSSER, 
  • Henri MÉNUDIER
  •  • 16 224 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les partis politiques »  : […] Les résultats électoraux montrent que la concentration des suffrages sur un nombre restreint de partis est une donnée majeure de l'évolution politique. De 1961 à 1983, il n'y avait plus que trois formations représentées au Bundestag. En 1949, elles ne rassemblaient que 72,1 p. 100 des suffrages ; ce pourcentage ne cessa d'augmenter ensuite, au point d'atteindre 99,1 p. 100 en 1976. Une des raisons […] Lire la suite

ALLEMAGNE - Les institutions

  • Écrit par 
  • Stéphane SCHOTT
  •  • 4 225 mots

Dans le chapitre « La Diète fédérale allemande (Deutscher Bundestag) »  : […] Le Bundestag est l’organe législatif par excellence : c’est au sein de cette assemblée que sont « adoptées » les lois fédérales (article 77 alinéa 1 L.F.). Mais il partage la fonction législative proprement dite avec d’autres acteurs institutionnels : le gouvernement fédéral (droit d’initiative législative, article 76 alinéa 1 L.F.), le Bundesrat (droit d’initiative législative, article 76 alinéa […] Lire la suite

AUTRICHE

  • Écrit par 
  • Roger BAUER, 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Annie DELOBEZ, 
  • Christophe GAUCHON, 
  • Félix KREISSLER, 
  • Paul PASTEUR
  •  • 34 054 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Les partis politiques »  : […] En Autriche, l'appartenance partisane est clairement revendiquée. On est « noir », « rouge », « vert » ou « bleu ». Depuis la dernière décennie du xix e  siècle, la société autrichienne repose sur trois grands camps idéologiques et politiques ( Lager ) : le chrétien-social, le social-démocrate, tous deux fortement structurés autour d'un parti et d'une myriade d'associations, et le camp national-a […] Lire la suite

BAATH, BA'TH ou BAAS

  • Écrit par 
  • Françoise MEUSY
  •  • 1 040 mots
  •  • 1 média

Parti socialiste de la renaissance arabe, le Baath est un parti politique fortement structuré qui, dépassant les frontières des États, se veut un mouvement unitaire arabe et socialiste. Fondé en 1943 à Damas par un chrétien orthodoxe, Michel Aflak, le philosophe du parti, et Ṣālah al-Biṭar, qui en sera le tacticien et participera au pouvoir, le parti Baath adopte sa constitution en 1947 ; il recru […] Lire la suite

BASQUES

  • Écrit par 
  • Jean HARITSCHELHAR, 
  • Pierre LAFITTE, 
  • Pierre LETAMENDIA, 
  • Maitane OSTOLAZA
  • , Universalis
  •  • 13 370 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Croissance et dispersion du nationalisme »  : […] La répression franquiste est très dure dans les provinces bascophones de Guipuzcoa et de Biscaye, alors que la Navarre et l'Alava maintiennent le régime fiscal très favorable du concierto economico . La résistance autour de la gauche et du P.N.V. se réorganise après 1945, et de grandes grèves ont lieu en 1947 et 1951. Mais l'intégration de l'Espagne franquiste dans l'Occident et la consolidation […] Lire la suite

BELGIQUE - La période contemporaine

  • Écrit par 
  • Jean FANIEL, 
  • Xavier MABILLE
  •  • 8 984 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le nouveau programme flamand  »  : […] La portée des réformes institutionnelles décidées en 2001 s'avère très limitée. Elles sont loin de répondre aux revendications formulées au printemps de 1999 par la majorité du Parlement flamand. Ces revendications visaient à accroître de façon importante le domaine des compétences des communautés et des régions et à leur accorder, par le biais de l'autonomie fiscale, des moyens financiers accrus […] Lire la suite

BOLCHEVISME

  • Écrit par 
  • Georges HAUPT
  •  • 7 566 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les origines »  : […] Lors du II e congrès du P.O.S.D.R., les divergences éclatèrent à propos de l'article premier des statuts, sur la question de savoir qui serait considéré comme membre du parti. Celui qui « en reconnaît le programme et soutient le parti tant par des moyens matériels que par sa participation personnelle dans une des organisations du parti », selon la formulation de Lénine, ou celui qui, en reconnais […] Lire la suite

BONAPARTISME

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre RIOUX
  •  • 1 049 mots

Phénomène spécifiquement français, le bonapartisme rend compte à la fois des pratiques politiques, économiques, sociales, culturelles des règnes de Napoléon I er ou surtout de Napoléon III et de l'action politique des hommes ou des groupes qui entendent en transmettre l'héritage après 1870. Il s'oppose aux droites légitimistes et orléanistes par son mépris des hiérarchies naturelles, des élites e […] Lire la suite

BOSNIE-HERZÉGOVINE

  • Écrit par 
  • Emmanuelle CHAVENEAU, 
  • Renaud DORLHIAC, 
  • Nikola KOVAC, 
  • Noel R. MALCOLM
  • , Universalis
  •  • 13 482 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Une vie politique figée »  : […] Depuis la fin du conflit, la vie politique bosnienne présente une constance remarquable. La suprématie du Parti d'action démocratique (SDA) chez les Bosniaques et de l'Union démocratique croate (HDZ) chez les Bosno-Croates n’a été que faiblement contestée, et leur participation au pouvoir éclipsée seulement ponctuellement. Ces deux formations ont pourtant connu des scissions internes, les plus no […] Lire la suite

CLASSES SOCIALES - Penser les classes sociales

  • Écrit par 
  • Gérard MAUGER
  •  • 4 744 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Classes sur le papier et classes mobilisées »  : […] Construites à partir de l'espace des positions, les « classes probables » (dans la mesure où elles se prêtent à des entreprises de mobilisation) n'existent pas nécessairement comme groupe réels, bien qu'elles expliquent la possibilité de les mobiliser (cela sans exclure d'autres rassemblements et d'autres divisions inégalement probables). Pour rendre compte du passage de la « classe probable » à […] Lire la suite

CLIENTÉLISME

  • Écrit par 
  • Jean-Louis BRIQUET
  •  • 1 854 mots

Dans le chapitre « Le clientélisme des notables »  : […] La mise en place de procédures de sélection du personnel politique à travers le suffrage populaire a renforcé, au moins dans un premier temps, le pouvoir des notables traditionnels. Les aristocrates ou les bourgeois possédants de la France de la III e  République ou, à la même époque, certains patrons d'industries manufacturières dans des villes ouvrières ont accédé aux charges politiques en mobil […] Lire la suite

CONGO RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU

  • Écrit par 
  • Jules GÉRARD-LIBOIS, 
  • Henri NICOLAÏ, 
  • Patrick QUANTIN, 
  • Benoît VERHAEGEN, 
  • Crawford YOUNG
  • , Universalis
  •  • 24 758 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Les instruments du régime »  : […] Malgré l'état de désorganisation dans lequel est tombé le pays, le régime a longtemps disposé d'instruments efficaces pour asseoir son contrôle sur la société zaïroise. Le Mouvement populaire de la révolution, créé en 1967, se confond jusqu'en avril 1990 avec l'État du Zaïre. Il est alors la seule institution constitutionnelle et est incarné par son président. Ainsi, le « président-fondateur » es […] Lire la suite

CONGRÈS PARTI DU

  • Écrit par 
  • Laurent-Xavier SIMONEL
  •  • 908 mots
  •  • 2 médias

Aboutissement d'une lente évolution qui trouva son origine, au xviii e siècle, dans le Mouvement de la renaissance hindoue de Rāmmohan Rāy (1772-1833), le parti du Congrès national indien, ou plus communément parti du Congrès, est d'abord une simple organisation de concertation ; il se transformera en cheville ouvrière de l'indépendance indienne, pour assurer, ensuite, les responsabilités gouvern […] Lire la suite

CONSERVATEURS, Royaume-Uni

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 1 218 mots
  •  • 4 médias

L'un des grands partis politiques britanniques, dont le nom apparaît vers 1836 pour succéder au traditionnel terme « tory ». Dès la naissance du parti, Robert Peel lui fixe l'objectif d'associer classes moyennes et supérieures et de favoriser les évolutions qui ne compromettraient pas les fondements de l'ordre et de la vie nationale. Constamment attentif à l'importance des problèmes sociaux et sol […] Lire la suite

CONSERVATISME

  • Écrit par 
  • Jacques ELLUL
  •  • 409 mots

Terme formé à partir de celui de « conservateur », lequel désignait originellement un gardien des droits ou des privilèges, en un sens essentiellement juridique (ainsi, dans le titre de conservateur des hypothèques, des classes, des eaux et forêts). Le terme de conservateur prit une signification différente lorsqu'il s'appliqua non plus à une personne remplissant une fonction, mais à un parti : il […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

18 juin 2019 • Tunisie • Durcissement des conditions de candidature aux élections.

Le Parlement adopte un train d’amendements à la loi électorale visant à durcir les conditions de candidature pour les indépendants qui ne sont pas tenus de respecter les règles propres au fonctionnement des partis politiques, notamment en matière de publicité, de financement et de distribution [...] Lire la suite

10 février 2014 • France • Condamnation de Denis Gautier-Sauvagnac dans l'affaire de l'U.I.M.M.

, concédant toutefois qu'il s'agissait des syndicats. Le jugement pointe « des soupçons de financement occulte des partis politiques, d'achat de parlementaires, d'achat de la paix sociale, d'enrichissement personnel » et affirme que le versement d'argent à des syndicats, s'il était avéré, « est de nature à altérer gravement [...] la loyauté des relations économiques ».  [...] Lire la suite

19-30 septembre 1994 • France • Report de l'ouverture d'une information judiciaire contre le ministre de l'Industrie Gérard Longuet.

en cause les ministres Gérard Longuet, Alain Madelin et François Léotard. Le ministère de la Justice a, là aussi, confié une enquête préliminaire au parquet. Le 30, le parquet recommande l'ouverture d'une information judiciaire contre X pour abus de confiance, abus de biens sociaux, recel et infraction à la législation sur le financement des partis politiques.  [...] Lire la suite

3-26 août 1994 • Algérie • Poursuite des violences et tentative de relance du dialogue national.

une nouvelle phase de dialogue entre le pouvoir et les partis politiques. Trois des huit formations invitées – le Front des forces socialistes d'Aït Ahmed, le Rassemblement pour la culture et la démocratie de Saïd Sadi et le mouvement communiste Ettahaddi – refusent d'y participer. Les trois [...] Lire la suite

1er-30 septembre 1986 • France • Attentats terroristes à Paris et renforcement des mesures de sécurité

en aucun cas au chantage » et déclare : « Les assassins, je vous l'assure, ne nous échapperont pas. » Les dirigeants des partis politiques et des groupes parlementaires sont reçus, le 19, à l'hôtel Matignon. L'opposition continue de s'abstenir de critiquer le gouvernement. Jacques Chirac informe [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Michel OFFERLÉ, « PARTIS POLITIQUES - Fonctionnement », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/partis-politiques-fonctionnement/