POLITISATION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En proposant un schéma de l’apprentissage de la politique dans les campagnes françaises (« La Descente de la politique vers les masses »), dans La République au village, ouvrage paru en 1970, et une chronologie centrée sur la révolution de 1848, l’historien Maurice Agulhon a initié en France un riche débat historiographique que recouvre, au moins partiellement, la notion de politisation. En encourageant et en dirigeant les « passions populaires », la bourgeoisie « républicaine » aurait favorisé l’apprentissage politique des « gens du peuple », notamment dans le cadre des élections au suffrage universel sous la IIe République. Cette chronologie a été rapidement remise en cause, par les spécialistes de la Révolution française comme par l’historien américain Eugen Weber (La Fin des terroirs. La modernisation de la France rurale, 1870-1914, trad. franç. 1983), pour qui la politisation se confond avec un processus plus tardif de modernisation du monde rural durant les premières décennies de la IIIe République. Son collègue australien Peter McPhee (Les Semailles de la République dans les Pyrénées-Orientales, 1846-1852, trad. franç. 1995) a quant à lui proposé un autre schéma (« la politisation par le bas »). Ce schéma est également ancré dans les sociabilités populaires, mais il met en exergue la capacité politique des populations rurales, dont les rituels communautaires ont pu servir de point d’ancrage à un apprentissage de la politique moins dépendant des élites bourgeoises et du cycle des opérations électorales. Plus récemment, dans L’Électeur en campagnes dans le Finistère. Une seconde République de Bas-Bretons (2009), Laurent Le Gall a lui aussi insisté sur le rôle « politisateur » du suffrage en tant que procédure, mais en distinguant des niveaux de politisation, depuis l’intégration individuelle, plus ou moins contrainte, à un « ordre électoral » (Revue d’histoire du XIXe siècle no 43, 2011) jusqu’à l’expression d [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : maître de conférences en science politique à l'université de Paris-Ouest Nanterre

Autres références

«  POLITISATION  » est également traité dans :

AGULHON MAURICE (1926-2014)

  • Écrit par 
  • Quentin DELUERMOZ
  •  • 1 328 mots
  •  • 1 média

Historien, professeur au Collège de France, spécialiste d’histoire de la France des xix e et xx e  siècles. Né à Uzès (Gard) en 1926 dans une famille d’instituteurs républicains, Maurice Agulhon effectue ses études à Avignon puis à Lyon, avant d’être reçu à l’École normale supérieure en 1946. Agrégé en 1950, professeur d’histoire en lycée et en khâgne, il devient en 1954 attaché de recherche au […] Lire la suite

Les derniers événements

Union européenne – Pologne. Engagement d’une procédure de sanction à l’encontre de Varsovie. 7-20 décembre 2017

des tribunaux de droit commun adoptée en juillet. L’opposition dénonce une « politisation » du système judiciaire. Le 20, la Commission européenne demande au Conseil européen d’activer l’article 7 du traité de l’Union européenne (UE) à l’encontre de la Pologne, l’appelant à constater à la majorité des quatre […] Lire la suite

Turquie. Mouvement de contestation contre le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan. 28-31 mai 2013

brutalement quelques centaines de manifestants qui campaient dans le parc. Cette intervention entraîne une radicalisation et une politisation du mouvement de contestation, qui gagne la capitale, Ankara, et Izmir, et se transforme en protestation ouverte contre le gouvernement, réclamant la démission du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan accusé d'autoritarisme. […] Lire la suite

France. Unanimité contre les propos de Jean-Marie Le Pen sur l'inégalité des races. 9-26 septembre 1996

de toute « politisation » du drame exprimé par la famille de la victime. Jean-Marie Le Pen déclare que « le principal coupable [du drame], c'est l'État décadent et impuissant ». Le 14 également, le président du F.N. demande aux cadres de son mouvement réunis en conseil national à Saint-Cloud (Hauts […] Lire la suite

France. Déblocage de crédits pour les lycéens. 4-23 novembre 1990

établissements. Les jours suivants, les propositions concrètes du gouvernement, les craintes de nouvelles violences et la méfiance vis-à-vis d'une politisation croissante du mouvement ont raison de l'agitation spontanée : les tentatives pour organiser de nouvelles manifestations sont des échecs. Le 23 […] Lire la suite

Algérie. Importante manifestation islamique. 20 avril 1990

. (Front de libération nationale), le parti au pouvoir depuis 1962, annule, officiellement pour des raisons de sécurité, sa marche de protestation contre la politisation des mosquées et contre les violences contre les femmes non voilées ou vivant seules, marche qui devait avoir lieu le même jour. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Christophe VOILLIOT, « POLITISATION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/politisation/