PARTIS POLITIQUESFinancement

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans sa sociologie des types de domination, le sociologue allemand Max Weber réserve une place à part à l'étude des partis politiques, délibérément rattachée « au domaine particulier de la sociologie de l'État ». Soucieux de leurs modes d'organisation, des mécanismes présidant à leur adhésion et de leurs moyens d'action matériels, la question générale de leur financement revient constamment au cœur de ses réflexions. « Pour des raisons compréhensibles, souligne-t-il, le financement des partis est le chapitre le moins transparent de l'histoire de ceux-ci, et pourtant, c'est un des plus importants ». Et Weber d'ajouter : « Sur le plan économique, le financement du parti est une question d'importance en ce qui concerne le mode de partage de l'influence et le mode de direction matérielle des affaires du parti : petites contributions des masses, mécénat idéologique, achat (direct ou indirect) par intérêt, imposition des chances procurées par le parti ou des adversaires qui lui sont soumis. » En fait, comme pour Moisei Ostrogorski ou Roberto Michels à la même époque, réfléchir au financement des partis politiques permet à Weber d'analyser diverses transformations de la vie politique de son temps, coincée entre la ploutocratie des candidats et leur « dépendance [...] par rapport aux fonctionnaires du parti ».

Argent et partis politiques : typologies et frontières

S'appuyant sur ces travaux, d'autres auteurs ont par la suite esquissé de véritables typologies distribuant les partis précisément en fonction de leurs ressources financières. L'opposition classique dessinée par Maurice Duverger en 1951 entre partis de cadres et partis de masses en fournit une première illustration. Le parti de masse compte sur le dévouement des militants et se caractérise par l'appel au public qui verse des cotisations, ce qui permet de parer aux frais des élections. Le parti de cadres mobilise d'autres ressources liées à des [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences en science politique à l'université de Paris-X-Nanterre, membre du Groupe d'analyse politique

Classification


Autres références

«  PARTIS POLITIQUES  » est également traité dans :

PARTIS POLITIQUES - Théorie

  • Écrit par 
  • Michel OFFERLÉ
  •  • 7 098 mots

Le terme est familier, repérable dans des sigles devenus des acronymes peuplant la vie politique quotidienne. La matière est en effet infinie, car il se constitue constamment des organisations s'intitulant « partis », plus particulièrement à la fin du xxe siècle, à l'occasion des « transitions démocratiques » (Europe du Sud, Amérique latine, Europe de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/partis-politiques-theorie/

PARTIS POLITIQUES - Fonctionnement

  • Écrit par 
  • Michel OFFERLÉ
  •  • 6 967 mots

Les partis sont des organisations engendrées par les processus de démocratisation, l'extension de l'électorat et de l'éligibilité. Lorsque le suffrage masculin s'élargit ou s'universalise, des intermédiaires régulent l'échange politique et proposent des programmes et des candidats. Lorsque l'éligibilité se démocratise, de nouveaux compétiteurs, disposant de moins de ressources sociales que leurs p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/partis-politiques-fonctionnement/

ABSTENTIONNISME

  • Écrit par 
  • Daniel GAXIE
  •  • 6 285 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le travail des acteurs politiques »  : […] Si des citoyens se rendent dans les bureaux de vote, c'est aussi parce qu'ils y ont été incités (Steven J. Rosenstone et John Mark Hansen). Les partis, les militants, les mouvements sociaux et des groupes d'intérêts déploient beaucoup d'énergie pour mobiliser les citoyens. Les candidats cherchent à rencontrer les électeurs sur les marchés, à la sortie des usines ou dans des réunions privées et pu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abstentionnisme/#i_4920

AFRIQUE DU SUD RÉPUBLIQUE D'

  • Écrit par 
  • Ivan CROUZEL, 
  • Dominique DARBON, 
  • Philippe GERVAIS-LAMBONY, 
  • Philippe-Joseph SALAZAR, 
  • Jean SÉVRY, 
  • Ernst VAN HEERDEN
  •  • 28 369 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « L'A.N.C. et ses mutations »  : […] Le 27 avril 1994, c'est sous la forme d'une alliance tripartite (A.N.C.-Parti communiste sud-africain-C.O.S.A.T.U.) que le mouvement de Nelson Mandela arrive au pouvoir avec 62,65 p. 100 des voix. Depuis sa légalisation, l'A.N.C., comme la plupart des organisations politiques du pays, s'est progressivement transformé de mouvement de libération en parti politique, en poursuivant une véritable révo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-d-afrique-du-sud/#i_4920

ALLEMAGNE (Politique et économie depuis 1949) - République fédérale d'Allemagne jusqu'à la réunification

  • Écrit par 
  • Alfred GROSSER, 
  • Henri MÉNUDIER
  •  • 16 224 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les partis politiques »  : […] Les résultats électoraux montrent que la concentration des suffrages sur un nombre restreint de partis est une donnée majeure de l'évolution politique. De 1961 à 1983, il n'y avait plus que trois formations représentées au Bundestag. En 1949, elles ne rassemblaient que 72,1 p. 100 des suffrages ; ce pourcentage ne cessa d'augmenter ensuite, au point d'atteindre 99,1 p. 100 en 1976. Une des raisons […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-politique-et-economie-depuis-1949-republique-federale-d-allemagne-jusqu-a-la-reunification/#i_4920

ALLEMAGNE - Les institutions

  • Écrit par 
  • Stéphane SCHOTT
  •  • 4 225 mots

Dans le chapitre « La Diète fédérale allemande (Deutscher Bundestag) »  : […] Le Bundestag est l’organe législatif par excellence : c’est au sein de cette assemblée que sont « adoptées » les lois fédérales (article 77 alinéa 1 L.F.). Mais il partage la fonction législative proprement dite avec d’autres acteurs institutionnels : le gouvernement fédéral (droit d’initiative législative, article 76 alinéa 1 L.F.), le Bundesrat (droit d’initiative législative, article 76 alinéa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-les-institutions/#i_4920

AUTRICHE

  • Écrit par 
  • Roger BAUER, 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Annie DELOBEZ, 
  • Christophe GAUCHON, 
  • Félix KREISSLER, 
  • Paul PASTEUR
  •  • 34 054 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Les partis politiques »  : […] En Autriche, l'appartenance partisane est clairement revendiquée. On est « noir », « rouge », « vert » ou « bleu ». Depuis la dernière décennie du xix e  siècle, la société autrichienne repose sur trois grands camps idéologiques et politiques ( Lager ) : le chrétien-social, le social-démocrate, tous deux fortement structurés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autriche/#i_4920

BAATH, BA'TH ou BAAS

  • Écrit par 
  • Françoise MEUSY
  •  • 1 040 mots
  •  • 1 média

Parti socialiste de la renaissance arabe, le Baath est un parti politique fortement structuré qui, dépassant les frontières des États, se veut un mouvement unitaire arabe et socialiste. Fondé en 1943 à Damas par un chrétien orthodoxe, Michel Aflak, le philosophe du parti, et Ṣālah al-Biṭar, qui en sera le tacticien et participera au pouvoir, le parti Baath adopte sa constitution en 1947 ; il recru […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baath-ba-th-baas/#i_4920

BASQUES

  • Écrit par 
  • Jean HARITSCHELHAR, 
  • Pierre LAFITTE, 
  • Pierre LETAMENDIA, 
  • Maitane OSTOLAZA
  • , Universalis
  •  • 13 370 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Croissance et dispersion du nationalisme »  : […] La répression franquiste est très dure dans les provinces bascophones de Guipuzcoa et de Biscaye, alors que la Navarre et l'Alava maintiennent le régime fiscal très favorable du concierto economico . La résistance autour de la gauche et du P.N.V. se réorganise après 1945, et de grandes grèves ont lieu en 1947 et 1951. Mais l'intégr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/basques/#i_4920

BELGIQUE - La période contemporaine

  • Écrit par 
  • Jean FANIEL, 
  • Xavier MABILLE
  •  • 8 984 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le nouveau programme flamand  »  : […] La portée des réformes institutionnelles décidées en 2001 s'avère très limitée. Elles sont loin de répondre aux revendications formulées au printemps de 1999 par la majorité du Parlement flamand. Ces revendications visaient à accroître de façon importante le domaine des compétences des communautés et des régions et à leur accorder, par le biais de l'autonomie fiscale, des moyens financiers accrus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/belgique-la-periode-contemporaine/#i_4920

BOLCHEVISME

  • Écrit par 
  • Georges HAUPT
  •  • 7 566 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les origines »  : […] Lors du II e congrès du P.O.S.D.R., les divergences éclatèrent à propos de l'article premier des statuts, sur la question de savoir qui serait considéré comme membre du parti. Celui qui « en reconnaît le programme et soutient le parti tant par des moyens matériels que par sa participation personnelle dans une des organisations du parti », selon la formulation de Lénine, o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bolchevisme/#i_4920

BONAPARTISME

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre RIOUX
  •  • 1 049 mots

Phénomène spécifiquement français, le bonapartisme rend compte à la fois des pratiques politiques, économiques, sociales, culturelles des règnes de Napoléon I er ou surtout de Napoléon III et de l'action politique des hommes ou des groupes qui entendent en transmettre l'héritage après 1870. Il s'oppose aux droites légitimistes et orléanistes par son mépris des hiérarchies […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bonapartisme/#i_4920

BOSNIE-HERZÉGOVINE

  • Écrit par 
  • Emmanuelle CHAVENEAU, 
  • Renaud DORLHIAC, 
  • Nikola KOVAC, 
  • Noel R. MALCOLM
  • , Universalis
  •  • 13 482 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Une vie politique figée »  : […] Depuis la fin du conflit, la vie politique bosnienne présente une constance remarquable. La suprématie du Parti d'action démocratique (SDA) chez les Bosniaques et de l'Union démocratique croate (HDZ) chez les Bosno-Croates n’a été que faiblement contestée, et leur participation au pouvoir éclipsée seulement ponctuellement. Ces deux formations ont pourtant connu des scissions internes, les plus no […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bosnie-herzegovine/#i_4920

CLASSES SOCIALES - Penser les classes sociales

  • Écrit par 
  • Gérard MAUGER
  •  • 4 744 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Classes sur le papier et classes mobilisées »  : […] Construites à partir de l'espace des positions, les « classes probables » (dans la mesure où elles se prêtent à des entreprises de mobilisation) n'existent pas nécessairement comme groupe réels, bien qu'elles expliquent la possibilité de les mobiliser (cela sans exclure d'autres rassemblements et d'autres divisions inégalement probables). Pour rendre compte du passage de la « classe probable » à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/classes-sociales-penser-les-classes-sociales/#i_4920

CLIENTÉLISME

  • Écrit par 
  • Jean-Louis BRIQUET
  •  • 1 854 mots

Dans le chapitre « Le clientélisme des notables »  : […] La mise en place de procédures de sélection du personnel politique à travers le suffrage populaire a renforcé, au moins dans un premier temps, le pouvoir des notables traditionnels. Les aristocrates ou les bourgeois possédants de la France de la III e  République ou, à la même époque, certains patrons d'industries manufacturières dans des villes ouvrières ont accédé aux ch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clientelisme/#i_4920

CONGO RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU

  • Écrit par 
  • Jules GÉRARD-LIBOIS, 
  • Henri NICOLAÏ, 
  • Patrick QUANTIN, 
  • Benoît VERHAEGEN, 
  • Crawford YOUNG
  • , Universalis
  •  • 24 758 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Les instruments du régime »  : […] Malgré l'état de désorganisation dans lequel est tombé le pays, le régime a longtemps disposé d'instruments efficaces pour asseoir son contrôle sur la société zaïroise. Le Mouvement populaire de la révolution, créé en 1967, se confond jusqu'en avril 1990 avec l'État du Zaïre. Il est alors la seule institution constitutionnelle et est incarné par son président. Ainsi, le « président-fondateur » es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-democratique-du-congo/#i_4920

CONGRÈS PARTI DU

  • Écrit par 
  • Laurent-Xavier SIMONEL
  •  • 897 mots
  •  • 2 médias

Aboutissement d'une lente évolution qui trouva son origine, au xviii e siècle, dans le Mouvement de la renaissance hindoue de Rāmmohan Rāy (1772-1833), le parti du Congrès est d'abord une simple organisation de concertation ; il se transformera en cheville ouvrière de l'indépendance indienne, pour assurer, ensuite, les responsabilités gouvernemen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parti-du-congres/#i_4920

CONSERVATEURS, Royaume-Uni

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 1 218 mots
  •  • 4 médias

L'un des grands partis politiques britanniques, dont le nom apparaît vers 1836 pour succéder au traditionnel terme « tory ». Dès la naissance du parti, Robert Peel lui fixe l'objectif d'associer classes moyennes et supérieures et de favoriser les évolutions qui ne compromettraient pas les fondements de l'ordre et de la vie nationale. Constamment attentif à l'importance des problèmes sociaux et sol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conservateurs-royaume-uni/#i_4920

CONSERVATISME

  • Écrit par 
  • Jacques ELLUL
  •  • 409 mots

Terme formé à partir de celui de « conservateur », lequel désignait originellement un gardien des droits ou des privilèges, en un sens essentiellement juridique (ainsi, dans le titre de conservateur des hypothèques, des classes, des eaux et forêts). Le terme de conservateur prit une signification différente lorsqu'il s'appliqua non plus à une personne remplissant une fonction, mais à un parti : il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conservatisme/#i_4920

CONSTITUTIONNEL DROIT

  • Écrit par 
  • André DEMICHEL
  •  • 2 612 mots

Dans le chapitre « Un corps de règles »  : […] La définition du droit constitutionnel peut être élaborée par référence au principe de la séparation des pouvoirs qui est le fondement même de ce droit, puisque aussi bien « tout État où la séparation des pouvoirs n'est pas assurée [...] n'a point de constitution » (Déclaration des droits de l'homme de 1789). Et il est bien certain que tous les régimes politiques non dictatoriaux – et même d'aill […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-constitutionnel/#i_4920

CONVENTION ÉLECTORALE AMÉRICAINE

  • Écrit par 
  • Marie-France TOINET
  •  • 704 mots

Aux États-Unis, la convention est le congrès d'une organisation, par exemple un parti politique. Les deux grands partis nationaux (le Parti républicain et le Parti démocrate) sont en fait composés d'une multitude de partis locaux qui ont leurs intérêts et leur vie propres. C'est ainsi que, au niveau de chaque État, les partis, avant tout organismes électoraux, se réunissent régulièrement pour dési […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/convention-electorale-americaine/#i_4920

DÉMOCRATIE

  • Écrit par 
  • Daniel GAXIE
  •  • 10 277 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Évolution de la démocratie représentative »  : […] La démocratie est une construction historique. C'est au xix e  siècle que se mettent en place les divers éléments de son organisation représentative. Après l'élargissement du droit de suffrage à tous les citoyens de sexe masculin, diverses forces politiques vont s'efforcer de persuader certaines fractions des milieux populaires d'exprimer leurs d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/democratie/#i_4920

DÉMOCRATIE CHRÉTIENNE

  • Écrit par 
  • Pierre LETAMENDIA
  • , Universalis
  •  • 6 251 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les premiers partis catholiques »  : […] Les premiers partis catholiques naissent dans des pays où un conflit religieux devient un enjeu politique. Le Zentrum (le Centre) allemand a pour ancêtre un « groupe catholique » qui se constitue à la diète prussienne en 1852. Créé en 1870, il adhère sans réserve au libéralisme politique, obtenant 18,6 p. 100 des suffrages et cinquante-sept sièges aux premières élections suivant l'unité allemande […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/democratie-chretienne/#i_4920

DUVERGER MAURICE (1917-2014)

  • Écrit par 
  • Didier MAUS
  •  • 1 058 mots

Universitaire et journaliste, spécialiste de droit constitutionnel et de science politique, Maurice Duverger a occupé une place de premier plan dans le monde intellectuel français de la fin des années 1940 au début des années 1990. Son seul mandat électif fut celui de député européen (élu sur la liste du Parti communiste italien, il siégea au Parlement de 1989 à 1994), mais sa participation à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-duverger/#i_4920

ÉCOLOGISTE MOUVEMENT

  • Écrit par 
  • Yves FRÉMION, 
  • Bruno VILLALBA
  •  • 10 797 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « René Dumont et les années Lalonde (1974-1981) »  : […] En 1974, beaucoup pensent que Charles Piaget, le populaire leader autogestionnaire de Lip, peut fédérer électeurs de gauche, d'extrême gauche et écologistes. Mais la C.F.D.T., alignée alors sur le P.S., l'en empêche. La route est libre pour le président d'honneur des Amis de la Terre, René Dumont. Passé d'une vision productiviste de l'agriculture à une conception tiers-mondiste, il se définit co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mouvement-ecologiste/#i_4920

ÉLECTIONS - Histoire des élections

  • Écrit par 
  • Christophe VOILLIOT
  •  • 5 782 mots

Dans le chapitre « Les entreprises électorales »  : […] La généralisation de l'élection comme modalité d'accès aux positions de pouvoir est à l'origine d'un processus de professionnalisation de l'activité politique. Les professionnels de la politique vivent « de » et non plus seulement « pour » la politique, selon la formule de Max Weber. À l'origine, ces professionnels de la politique peuvent être des notables qui se sont professionnalisés pour faire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elections-histoire-des-elections/#i_4920

ÉLECTIONS - Modes de scrutin

  • Écrit par 
  • Christophe VOILLIOT
  •  • 2 099 mots

Dans le chapitre « Les scrutins proportionnels »  : […] C'est l'importance prise par les partis politiques dans les États disposant d'assemblées parlementaires qui explique le succès rencontré par la représentation proportionnelle, c'est-à-dire un mode de scrutin où la répartition des sièges à pourvoir est la plus conforme possible à la répartition des voix entre les candidats ou les listes des différentes formations politiques. De nombreux systèmes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elections-modes-de-scrutin/#i_4920

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Le retour à la démocratie

  • Écrit par 
  • Guy HERMET, 
  • Mercedes YUSTA RODRIGO
  •  • 10 705 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La formation d'un système de partis »  : […] Toutefois, cette stratégie au sommet n'a de validité que si elle débouche sur la formation d'un système de partis et d'un complexe d'attitudes politiques capables de doter la démocratie d'une dynamique cohérente. Quatre questions se posent à cet égard après 1975, qui consistent d'une part à libérer l'Espagne de la tutelle des franquistes comme des antifranquistes, d'autre part à ménager un espace […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-le-territoire-et-les-hommes-le-retour-a-la-democratie/#i_4920

ESTONIE

  • Écrit par 
  • Céline BAYOU, 
  • Suzanne CHAMPONNOIS, 
  • Jean-Luc MOREAU
  •  • 9 142 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Démocratie, nationalisme et modernité »  : […] Dès le 28 juin 1992 a été adopté par référendum un projet de Constitution, inspiré de celle de 1920. Il s'agit d'un texte de compromis, instituant un équilibre entre le gouvernement, un Parlement monocaméral fort (Riigikogu, composé de cent un membres élus pour quatre ans) et le président. Doté de pouvoirs modestes, celui-ci est élu au suffrage universel indirect, pour cinq ans. Il peut opposer so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/estonie/#i_4920

ÉTHIOPIE

  • Écrit par 
  • Jean CHAVAILLON, 
  • Jean DORESSE, 
  • Éloi FICQUET, 
  • Alain GASCON, 
  • Jean LECLANT, 
  • Hervé LEGRAND, 
  • Jacqueline PIRENNE, 
  • R. SCHNEIDER
  • , Universalis
  •  • 24 456 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Mise en place d'un nouveau régime fédéral »  : […] Le premier effet de la victoire des rebelles est la paix. Les hostilités cessent immédiatement, la force armée éthiopienne étant décimée et la sécession de l'Érythrée proclamée. L'indépendance sera officiellement reconnue en mai 1993 à la suite d'un référendum observé par l'O.N.U. qui montre l'adhésion, à 99 p. 100, du peuple érythréen. Le gouvernement établi à Asmara est l'émanation du Front popu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethiopie/#i_4920

EXTRÊME DROITE

  • Écrit par 
  • Jean-Yves CAMUS
  •  • 9 736 mots
  •  • 2 médias

Le terme extrême droite hante commentaires et analyses de l'actualité politique française depuis plus d'un quart de siècle. Il permet de rapprocher des événements aussi dissemblables que l'attentat d'Oklahoma City commis en 1995 aux États-Unis, l'entrée en 2000 dans le gouvernement autrichien du parti F.P.Ö. (Freiheitliche Partei Osterreichs) dirigé par Jörg Haider, ou encore les émeutes raciale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/extreme-droite/#i_4920

EXTRÊME GAUCHE

  • Écrit par 
  • Christine PINA
  •  • 7 143 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Une définition complexe »  : […] Analyser l'extrême gauche contemporaine invite à s'interroger plus généralement sur le type de regard qu'on pose sur la vie politique en France. Cette dernière doit-elle être circonscrite aux seules consultations démocratiques ou s'établit-elle dans un espace politique plus large ? Dans la première hypothèse, les partis politiques qui participent de manière régulière au débat politique par l'inte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/extreme-gauche/#i_4920

FASCISME

  • Écrit par 
  • Raoul GIRARDET
  • , Universalis
  •  • 3 104 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les structures d'organisation »  : […] Les mouvements fascistes présentent des caractères originaux, nettement différenciés par rapport aux partis politiques traditionnels liés au fonctionnement normal des régimes de démocratie parlementaire. Il s'agit de partis fortement centralisés, dotés d'une structure très hiérarchisée et où toute l'autorité, toutes les responsabilités émanent d'un chef unique. Ce sont aussi des partis militarisés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fascisme/#i_4920

FÉDÉRALISME

  • Écrit par 
  • Carl Joachim FRIEDRICH
  • , Universalis
  •  • 5 358 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Fédéralisme et opposition »  : […] Le fédéralisme permet davantage aux minorités dissidentes de faire connaître aux autres citoyens et aux hommes d'État leurs points de vue. Il multiplie pour les citoyens les possibilités de participer à la vie politique et donc à l'opposition. Le fédéralisme donne de l'importance au consensus dans la cité ; car on trouve et on peut trouver des solutions satisfaisantes pour tous au problème des mi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/federalisme/#i_4920

FINLANDE

  • Écrit par 
  • Régis BOYER, 
  • Maurice CARREZ, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Yvette VEYRET-MEKDJIAN
  •  • 22 474 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Le temps des incertitudes »  : […] La fin de la croissance postérieure à la Seconde Guerre mondiale ouvrit en Finlande une période de relative incertitude. La Conférence sur la sécurité et la coopération en Europe (C.S.C.E.), tenue à Helsinki en 1975, avait pourtant permis au président Urho Kekkonen d'atteindre une popularité inégalée grâce à laquelle il fut réélu en 1978 avec l'appui de toutes les grandes formations politiques. En […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/finlande/#i_4920

FRANCE - L'année politique 1996

  • Écrit par 
  • Serge SUR
  •  • 3 937 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des partis en attente »  : […] Les attentes des partis politiques sont directement liées aux futures élections. Plus que jamais, la vie politique tend à être monopolisée par les partis et la V e  république est pleinement devenue un régime de partis. On n'existe pas en dehors d'eux, même s'ils se réduisent souvent à des appareils avec une substance militante modeste, surtout à droite. Ce monopole ne leu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-1996/#i_4920

GAUCHE EN FRANCE DANS L'ENTRE-DEUX-GUERRES (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 521 mots

Décembre 1920 Réunie en congrès à Tours, la Section française de l'Internationale ouvrière (SFIO) se scinde en deux partis. Majoritaires, les partisans de l'adhésion à la III e  Internationale créent la Section française de l'Internationale communiste (rebaptisée Parti communiste, PC, en 1921), tandis que la minorité menée par Léon Blum demeure […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gauche-en-france-dans-l-entre-deux-guerres-reperes-chronologiques/#i_4920

GROUPE DE PRESSION

  • Écrit par 
  • Jean LADRIÈRE
  •  • 6 973 mots

Dans le chapitre « La dynamique du pouvoir »  : […] Cette représentation à trois dimensions – système institutionnel, réseau des actions, plan des potentiels – fournit un cadre commode à l'étude de la dynamique du pouvoir. Celle-ci comporte deux aspects : d'une part, il faudra examiner comment la répartition réelle du pouvoir (donnée par le plan des potentiels) détermine le fonctionnement effectif du système institutionnel et, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/groupe-de-pression/#i_4920

HISTOIRE (Domaines et champs) - Histoire politique

  • Écrit par 
  • Serge BERSTEIN
  •  • 4 645 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les sociétés politiques »  : […] Un second axe de recherches, non moins prometteur, concerne les sociétés politiques. Celles-ci ont donné lieu à d'intéressants travaux, organisés sur le plan international (Wim Blockmans et Jean-Philippe Genet dir., Les Origines de l'État moderne en Europe , 7 vol., à partir de 1996), en ce qui concerne l'Antiquité, le Moyen Âge et les Temps modernes alors que ces sociétés ex […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-domaines-et-champs-histoire-politique/#i_4920

HONGRIE

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Lorant CZIGANY, 
  • Albert GYERGYAI, 
  • Pierre KENDE, 
  • Edith LHOMEL, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Fridrun RINNER
  • , Universalis
  •  • 32 150 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « La transition vers la démocratie »  : […] Déjà, la fin de l'année 1988 connaîtra un infléchissement de la pratique législative (élargissement du rôle du Parlement) en dépit des tentatives du pouvoir visant à imposer des limites au débat public. Profitant des hésitations des différentes instances gouvernementales, la presse commence à s'émanciper et des mouvements indépendants entrent en scène. Avec la complicité du ministre de la Justice, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hongrie/#i_4920

IMAGINAIRE SOCIAL

  • Écrit par 
  • Pierre ANSART
  •  • 1 312 mots

Dans le chapitre « Les imaginaires politiques »  : […] Le régime démocratique, en se fondant sur les dialogues et la diversité des opinions, ouvre aux imaginaires politiques une carrière indéfinie. La vivacité des débats, la nécessité de capter les électorats, l'inventivité individuelle se conjuguent pour provoquer une multiplication des analyses, des affirmations et des rêves utopiques, fournissant à l'imaginaire politique une scène en constant reno […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/imaginaire-social/#i_4920

INDE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Christophe JAFFRELOT, 
  • Jacques POUCHEPADASS
  • , Universalis
  •  • 22 498 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « L'U.P.A, deuxième acte »  : […] En 2009, l'U.P.A. a remporté les élections générales et Manmohan Singh fut reconduit à la tête du gouvernement. Aucun Premier ministre ayant assumé toute une législature n'avait réussi à se faire réélire depuis Jawarharlal Nehru en 1962. Le Congrès devait toutefois une partie de son succès à Sonia Gandhi, qui non seulement jouit d'un fort prestige, mais est aussi la clé de voûte du parti : sans e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_4920

INDONÉSIE - L'Indonésie contemporaine

  • Écrit par 
  • Romain BERTRAND, 
  • Françoise CAYRAC-BLANCHARD
  •  • 17 690 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « La « démocratie dirigée » (1959-1965) »  : […] Issue du compromis entre Sukarno et Nasution, la démocratie dirigée est marquée par le retour à un système politique de type autoritaire, et sera de toute façon dominée (sauf un bref intermède en 1963) par l'état d'urgence. Les partis politiques y perdent définitivement le premier rôle au profit de l'exécutif. Il n'y a plus d'élections – surtout parce que les forces conservatrices redoutent les c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/indonesie-l-indonesie-contemporaine/#i_4920

ISRAËL

  • Écrit par 
  • Marcel BAZIN, 
  • Claude KLEIN, 
  • François LAFON, 
  • Lily PERLEMUTER, 
  • Ariel SCHWEITZER
  • , Universalis
  •  • 26 707 mots
  •  • 40 médias

Dans le chapitre « La vie politique et les partis »  : […] Le mode de scrutin pratiqué par Israël favorise fort évidemment la multiplication des partis politiques. Mais pendant longtemps le Parti travailliste apparaissait comme le parti dominant, le seul capable de former un gouvernement, ce qui assurait une évidente stabilité. Puis, à compter de 1970, on a assisté à une tendance très nette à un regroupement autour de deux grands blocs, l'un travailliste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/israel/#i_4920

ITALIE - La vie politique depuis 1945

  • Écrit par 
  • Geneviève BIBES, 
  • Marc LAZAR
  • , Universalis
  •  • 31 392 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les partis aux prises avec la crise »  : […] Désignés comme les responsables de tous les maux qui accablent l'Italie, rejetés et méprisés par l'opinion publique, poursuivis par les magistrats, les partis ont vu fondre à la fois leurs électeurs, leurs militants et leurs finances. Tous ont essayé de réagir en proposant des réformes susceptibles de modifier leur image et d'apporter des réponses aux demandes de la société italienne, des réformes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/italie-la-vie-politique-depuis-1945/#i_4920

JACOBINS CLUB DES

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 1 544 mots
  •  • 1 média

Le 30 avril 1789, à Versailles, les députés du tiers état de Bretagne, parmi lesquels Le Chapelier, Lanjuinais, Coroller et Defermon, se réunissent pour débattre ensemble de leur attitude cinq jours avant l'ouverture des États généraux. C'est l'origine du Club breton auquel s'agrégeront très vite des députés « patriotes » venus d'autres provinces : Mounier et Robespierre parmi les premiers, Mirabe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/club-des-jacobins/#i_4920

JAPON (Le territoire et les hommes) - Droit et institutions

  • Écrit par 
  • Jacques ROBERT
  • , Universalis
  •  • 9 634 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les partis politiques »  : […] Au Japon, le véritable jeu politique semble, depuis les années 1950, se limiter à deux grandes formations : le Parti libéral-démocrate, au pouvoir pratiquement sans interruption depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, et le Parti socialiste, qui constitue le noyau le plus solide de l'opposition. Il ne faudrait pas pour autant sous-estimer l'importance de plusieurs autres partis, qui occupen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-le-territoire-et-les-hommes-droit-et-institutions/#i_4920

JUSTICE - Justice politique

  • Écrit par 
  • Robert CHARVIN
  •  • 8 851 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre «  Fonctions et signification de la justice politique »  : […] Tout pouvoir cherche à se pérenniser : l'opposition est plus supportée que délibérément respectée. Lorsque, selon l'évaluation faite par les dominants, une opposition dépasse les limites qui lui sont implicitement (et non légalement) reconnues, la répression frappe. La médiation juridictionnelle conforte la légitimité du pouvoir, alors que le recours à de simples mesures administratives fait cour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/justice-justice-politique/#i_4920

LAVAU GEORGES (1918-1990)

  • Écrit par 
  • Yves MÉNY
  •  • 879 mots

Reçu major au concours d'agrégation de droit public en 1948 Georges Lavau est nommé professeur à Grenoble, où il enseignera jusqu'en 1962. C'est dans cette université, cette ville que se forgent ses choix intellectuels et politiques. Très vite, en effet, il dénonce les insuffisances des études juridiques dès qu'elles sortent de la pure technique. Elles ne sont pas en mesure « d'expliquer la vie po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-lavau/#i_4920

LÉNINE (1870-1924)

  • Écrit par 
  • Nicolas WERTH
  •  • 6 879 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Le fondateur du bolchevisme »  : […] En 1902, Lénine publie un texte fondamental, Que faire ? , premier manifeste de ce qui deviendra, l'année suivante, le bolchevisme. Lénine y expose sa conception d'un parti révolutionnaire d'avant-garde, discipliné et centralisé, composé d'un noyau de révolutionnaires professionnels, chargés d'encadrer les masses ouvrières trop facilement tentées par la seule action quotidie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lenine/#i_4920

LES RÉPUBLICAINS, parti politique

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 310 mots

Parti politique français. « Les Républicains » est le nom choisi par Nicolas Sarkozy pour donner à l’U.M.P. un nouveau souffle en 2015. À la suite de son élection à la présidence de l’U.M.P. en novembre 2014, il renoue en effet avec la tradition des partis gaullistes qui se sont succédé depuis la Libération : à nouvel homme, à nouvelle situation, à nouvelle époque doit correspondre un nouveau nom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-republicains-parti-politique/#i_4920

LETTONIE

  • Écrit par 
  • J. A. ANDRUPS, 
  • Céline BAYOU, 
  • Suzanne CHAMPONNOIS
  •  • 8 200 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Une démocratie parlementaire stabilisée  »  : […] Souhaitant affirmer le principe de continuité de l'État, la Lettonie a adopté, le 6 juillet 1993, le texte de la Constitution lettone du 12 février 1922, transformant par ce choix l'occupation soviétique en une parenthèse historique. La Loi fondamentale est depuis lors régulièrement amendée, en vue de la mise en conformité avec les normes des grandes démocraties. Un corpus législatif important y a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lettonie/#i_4920

LUXEMBOURG

  • Écrit par 
  • Christian DESSOUROUX, 
  • Paul MARGUE, 
  • Philippe POIRIER
  •  • 4 043 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Un fonctionnement consensuel »  : […] Depuis l'introduction du suffrage universel direct tant pour les hommes que pour les femmes en 1919, tous les gouvernements luxembourgeois sont de coalition. Depuis 2004, le gouvernement associe le Parti chrétien social (P.C.S.) et le Parti ouvrier socialiste luxembourgeois (P.O.S.L.). Cependant, à l'exception de la période 1974-1979, tous les Premiers ministres et ministres d'État sont issus du P […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luxembourg/#i_4920

MADAGASCAR

  • Écrit par 
  • Marie Pierre BALLARIN, 
  • Chantal BLANC-PAMARD, 
  • Hubert DESCHAMPS, 
  • Bakoly DOMENICHINI-RAMIARAMANANA, 
  • Paul LE BOURDIEC, 
  • David RASAMUEL
  • , Universalis
  •  • 35 096 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Le nationalisme d'après-guerre et l'insurrection de 1947 »  : […] La fin de la Seconde Guerre mondiale amorce une nouvelle liberté politique pour les Malgaches. Les réformes concernant les colonies leur permettent d'avoir une représentativité, au moins symbolique, au niveau national. La conférence de Brazzaville qui a lieu du 30 janvier au 8 février 1944, destinée, en partie, à affirmer la souveraineté de la France sur son empire colonial, marque une étape impo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/madagascar/#i_4920

MALAISIE

  • Écrit par 
  • Philippe DEVILLERS, 
  • Nathalie FAU, 
  • Denys LOMBARD
  • , Universalis
  •  • 17 179 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Autoritarisme et nouvelle stature du poste de Premier ministre »  : […] Durant la période de Mahathir, le pouvoir royal, la magistrature, la presse et le Parlement sont progressivement inféodés au Premier ministre. À la suite des frasques et des abus de pouvoir de certains sultans, le gouvernement leur retire leur droit de veto sur la législation séculière et remet en cause certains de leurs privilèges, notamment leur immunité pénale. De même, la justice se plie de pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/malaisie/#i_4920

MANIFESTATION

  • Écrit par 
  • Danielle TARTAKOWSKY
  •  • 3 711 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un mode de régulation des crises »  : […] La France se distingue des deux cas de figure évoqués plus haut. L'usage intransitif du verbe « manifester » s'impose en 1868, son participe présent – manifestant – s'étant substantivé dès 1849 (Pierre Joseph Proudhon). Cette prise en compte de l'irruption des masses dans l'espace public anticipe, toutefois, sur l'effective autonomisation de ce mode d'expression politique. Les cortèges antérieurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manifestation/#i_4920

MARX KARL (1818-1883)

  • Écrit par 
  • Étienne BALIBAR, 
  • Pierre MACHEREY
  •  • 8 533 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La fin de l'Internationale »  : […] Avec la Commune de Paris, le « spectre du communisme » s'est matérialisé. L'Internationale apparaît aux gouvernements de toute l'Europe comme l'ennemi à abattre à tout prix. Sur la proposition de Jules Favre, la répression est organisée en commun. Mais, refusant de suivre Marx dans les conséquences de son analyse et rejetant les leçons politiques de la Commune, les représentants du trade-unionism […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-marx/#i_4920

M.D.C. (Mouvement des citoyens)

  • Écrit par 
  • Benoît VERRIER
  •  • 1 498 mots

Dans l'histoire politique française récente, le Mouvement des citoyens (M.D.C.) est un parti politique dont la chronologie est a priori aisément repérable : il est créé au congrès de Saint-Égrève, en 1993, par des socialistes principalement (Jean-Pierre Chevènement, Didier Motchane, Georges Sarre, Jean-Pierre Michel), autour d'un triple refus – libéral, atlantiste et européen ; il disparaît en tan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mouvement-des-citoyens/#i_4920

MICHEL CHARLES (1975- )

  • Écrit par 
  • Joseph TORDOIR
  •  • 943 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le plus jeune Premier ministre de l’histoire belge »  : […] Après les élections régionales et fédérales du 25 mai 2014, qui lui permettent de siéger à nouveau au Parlement fédéral, le roi Philippe lui confie la mission d’informateur (27 juin), puis celle de coformateur (22 juillet), partagée avec Kris Peeters, membre du Christen-Democratisch en Vlaams (CD & V). Parce que ce dernier n’a pas accepté de prendre la tête du gouvernement en gestation, le poste r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-michel/#i_4920

MICHELS ROBERT (1876-1936)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude LAMBERTI
  •  • 1 203 mots

Il appartient à l'école de sociologie élitiste, qui regroupe également Gaetano Mosca et Vilfredo Pareto. Comme ces derniers, il pense que tous les régimes politiques sont oligarchiques et que la démocratie est le plus difficile de tous à mettre en pratique. Mais aux réflexions économiques et sociologiques de Pareto, et aux analyses essentiellement politiques de Mosca, Robert Michels a ajouté une c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-michels/#i_4920

M.R.P. (Mouvement républicain populaire)

  • Écrit par 
  • René RÉMOND, 
  • Guy ROSSI-LANDI
  •  • 840 mots

On considère généralement que le courant démocrate-chrétien dont le Mouvement républicain populaire (M.R.P.) est issu a des racines politiques qui remontent à Lacordaire, à l'encyclique Rerum novarum du pape Léon XIII (1891) et au Sillon de Marc Sangnier. Plus précisément, Francisque Gay a fondé en 1920 un petit Parti démocrate populaire qui, s'il n'a guère eu de succès sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mouvement-republicain-populaire/#i_4920

NATION - La construction nationale

  • Écrit par 
  • Émile SICARD
  •  • 5 623 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Constitution du parti »  : […] Aujourd'hui, le premier étai structurant est le parti, groupement politique disposant, à des degrés divers, d'une mystique, d'un programme, d'une implantation et qui, peu à peu, va se transformer en groupe structuré, stable, ayant d'autant plus tendance à se confondre avec l'État naissant qu'il existait, en filigrane, avant lui. Il en fut, sous des formes et des noms divers, toujours ainsi : ce s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nation-la-construction-nationale/#i_4920

NEUCHÂTEL CANTON DE

  • Écrit par 
  • François HAINARD
  •  • 1 038 mots
  •  • 3 médias

Le canton de Neuchâtel, qui porte le nom de son chef-lieu, est un des vingt-six cantons suisses . Avec près de 180 000 habitants (2018), il est le seizième canton le plus peuplé de Suisse et affiche une superficie de 802 kilomètres carrés (sans les lacs). Appartenant à l’Arc jurassien, espace géographique transfrontalier franco-suisse de moyenne montagne, le canton s’étend sur trois étages géomorp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canton-de-neuchatel/#i_4920

NIGERIA

  • Écrit par 
  • Daniel C. BACH
  •  • 11 716 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « La pérennisation du pouvoir des militaires sous couvert de transition (1983-1999) »  : […] La II e  République prend brutalement fin lorsqu'une poignée d'officiers supérieurs des forces armées démet de ses fonctions Shehu Shagari, puis dissout les Assemblées et abroge la Constitution de 1979. Le général Muhammadu Buhari, apparenté à une famille aristocratique de Daura (État de Kaduna), devient chef de l'État. La gestion des affaires publiques demeure toutefois […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nigeria/#i_4920

NOUVELLE ÉCONOMIE POLITIQUE, analyse économique du vote

  • Écrit par 
  • Jean-François LASLIER
  •  • 7 212 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La compétition électorale downsienne »  : […] Pour établir le lien entre la notion de choix majoritaire et les institutions politiques réelles, il faut une théorie de la démocratie. Celle qui est classiquement utilisée par les économistes est associée au nom d'Anthony Downs ( An Economic Theory of Democracy , 1957). Il s'agit d'une représentation idéalisée de la compétition électorale fondée sur les hypothèses suivantes  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nouvelle-economie-politique/#i_4920

O.C.I. (Organisation communiste internationaliste)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 1 019 mots

Organisation trotskiste (dont les militants sont parfois nommés, du nom de leur leader, Pierre Boussel, alias Lambert, « lambertistes »), l'O.C.I. a pour origine une scission au sein de la IV e Internationale (1952). L'O.C.I. va inspirer l'action des Comités d'alliance ouvrière (C.A.O.), organisations ouvrières dont l'organe est Informations ouvrières […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/organisation-communiste-internationaliste/#i_4920

OSTROGORSKI MOÏSEÏ (1854-1919)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude LAMBERTI
  •  • 837 mots

Un des pionniers de la sociologie politique, ses travaux ont influencé Robert Michels ( Les Partis politiques , 1911), Max Weber ( La Vocation d'homme politique , 1919) et, plus près de nous, de nombreux auteurs, notamment Maurice Duverger qui, dans ses Partis politiques (1951) a reconnu sa dette à son égard. Né en 1854, à Grodno, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moisei-ostrogorski/#i_4920

OUGANDA

  • Écrit par 
  • Bernard CALAS, 
  • Odette GUITARD, 
  • Henri MÉDARD
  •  • 9 738 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Une reconstruction sociale, politique et économique bloquée »  : […] Durant les dix années suivant la chute du gouvernement Obote, la N.R.M. s'attelle à reconstruire le pays. Museveni interdit l'activité des partis politiques, mais il établit un gouvernement d'unité nationale où la plupart des anciens partis sont représentés, y compris certains membres de l'U.P.C. Néanmoins, le maintien dans la vie politique de ce parti ne signifie pas l'impunité, et les poursuites […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ouganda/#i_4920

PARTI COMMUNISTE ITALIEN (P.C.I.)

  • Écrit par 
  • Paul-Jean FRANCESCHINI
  •  • 1 304 mots
  •  • 1 média

Celui qui devint « le plus puissant parti communiste du monde non communiste » avait été fondé au congrès de Livourne en 1921. Le Parti communiste italien (P.C.I.) ne regroupe d'abord que la minorité ultragauche du Parti socialiste dirigé par Amadeo Bordiga et le groupe qui, autour d'Antonio Gramsci , avait publié à Turin la revue Ordine nuovo . Aux élections de mai 1921, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parti-communiste-italien/#i_4920

PARTI DÉMOCRATE POPULAIRE, France (1924-1940)

  • Écrit par 
  • René RÉMOND
  •  • 430 mots

Petite formation politique française constituée au lendemain des élections de 1924, le Parti démocrate populaire regroupe une partie des démocrates d'inspiration chrétienne qui ont en commun de vouloir rapprocher le catholicisme et la démocratie. Restent en dehors, à sa gauche, la Jeune République, qui suit les positions de Marc Sangnier, et, sur sa droite, des catholiques républicains socialement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parti-democrate-populaire-france/#i_4920

PARTI RADICAL, France

  • Écrit par 
  • Jean MENDELSON
  •  • 1 243 mots

L'organisation dite communément Parti radical se nomme en réalité Parti républicain radical et radical-socialiste. À sa naissance, le 21 juin 1901 à Paris, ce parti hérite de la tradition des divers comités radicaux dont le programme avait été exprimé par Gambetta (Belleville, 1869) puis par Clemenceau (Montmartre, 1881) ; plusieurs radicaux avaient déjà été présidents du Conseil (Ferdinand Buisso […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parti-radical-france/#i_4920

PAYS-BAS

  • Écrit par 
  • Christophe DE VOOGD, 
  • Frédéric MAURO, 
  • Guido PEETERS, 
  • Christian VANDERMOTTEN
  • , Universalis
  •  • 35 581 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Le consensus à l'épreuve de la crise (1980-1982) »  : […] Le début des années 1980 fut en effet marqué aux Pays-Bas par une crise multiforme. L'accumulation des déficits atteignit alors un point de rupture. La situation fut aggravée par l'impact du deuxième choc pétrolier de 1979-1980. Le PNB recula en 1981 et 1982 et les investissements chutèrent en dessous du niveau de 1970. La « stagflation » caractérisait la situation, avec une hausse des prix attei […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pays-bas/#i_4920

P.C.F. (Parti communiste français)

  • Écrit par 
  • Bernard PUDAL
  •  • 7 066 mots
  •  • 4 médias

Depuis l'effondrement des régimes communistes en Europe de l'Est et en U.R.S.S. (1989-1991), l'histoire du P.C.F. peut être considérée comme achevée, du moins tant qu'elle est indissociable d'une configuration originale fondée sur l'ensemble des relations imaginaires et institutionnelles nouées au sein d'un mouvement communiste international dont la révolution d'octobre 1917 fut l'impulsion et don […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parti-communiste-francais/#i_4920

PLANISME

  • Écrit par 
  • Arnaud JACOMET
  •  • 982 mots

Mouvement qui s'inscrit dans un courant de pensée diffus, prenant sa source et étendant ses ramifications dans des partis, syndicats et groupes de pression diversement situés sur l'échiquier politique, le planisme fut un des éléments idéologiques de l'accession au pouvoir des technocrates dans la France des années trente. La Première Guerre mondiale avait accéléré la prise de conscience d'une clas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/planisme/#i_4920

POLOGNE

  • Écrit par 
  • Jean BOURRILLY, 
  • Georges LANGROD, 
  • Michel LARAN, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Georges MOND, 
  • Jean-Yves POTEL, 
  • Hélène WLODARCZYK
  •  • 44 181 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « La structuration de la scène politique »  : […] En juin 1989, la vie politique était partagée entre deux camps – membres de Solidarité opposés aux communistes – puis, très vite, chaque côté a connu ses divisions et ses transfuges. Les points de vue et les ambitions politiques se sont démultipliés face à une situation inédite et des questions difficiles à résoudre. Favorisés par les scrutins à la proportionnelle, beaucoup de groupes ont tenté le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pologne/#i_4920

PORTUGAL

  • Écrit par 
  • Roger BISMUT, 
  • Cristina CLIMACO, 
  • Michel DRAIN, 
  • José-Augusto FRANÇA, 
  • Michel LABAN, 
  • Jorge MORAÏS-BARBOSA, 
  • Eduardo PRADO COELHO
  •  • 40 038 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « Bâtir l’État-nation : de la révolution libérale à la Régénération  »  : […] Les libéraux convoquent des élections et élisent une assemblée constituante (Cortes constituintes) dans laquelle prédominent la bourgeoisie commerciale et la magistrature. Les travaux de rédaction de la Constitution débutent aussitôt et se prolongent jusqu’en septembre 1822. La Constitution, inspirée par celle de Cadix, incarne désormais la nation et réserve au roi un rôle mineur, en le dépossédan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/portugal/#i_4920

P.S. (Parti socialiste), France

  • Écrit par 
  • Frédéric SAWICKI
  • , Universalis
  •  • 7 369 mots
  •  • 5 médias

En avril 2005, le P.S. avait célébré son centenaire, sans pompes particulières, principalement sous la forme d'un colloque. Cette discrète commémoration traduit le rapport problématique que ses dirigeants entretiennent avec leur histoire. Si ces derniers n'ont jamais cessé de revendiquer l'héritage de Jean Jaurès et de Léon Blum, la filiation avec la S.F.I.O. a toujours été beaucoup plus difficil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/p-s-parti-socialiste-france/#i_4920

QUATRIÈME RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 7 078 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'instabilité gouvernementale »  : […] La IV e  République ne va en fait durer que onze ans et demi, de fin 1946 à juin 1958. C'est un des systèmes institutionnels les plus courts de l'histoire nationale. Les explications de ce caractère éphémère sont certainement multiples. Déjà contestée par une partie de l'opinion publique au moment de sa création, la IV e  République a progressiveme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quatrieme-republique/#i_4920

RÉGIME PARLEMENTAIRE

  • Écrit par 
  • André DEMICHEL, 
  • Pierre LALUMIÈRE
  • , Universalis
  •  • 7 476 mots

Dans le chapitre « Une société politique pluraliste »  : […] Tout en respectant ce cadre constitutionnel désuet, les régimes parlementaires ont accompli une mutation profonde depuis l'apparition du suffrage universel. Leur fonctionnement réel diffère des schémas théoriques que le droit constitutionnel classique avait élaborés. Si le suffrage universel n'a pas été un fait révolutionnaire au moment de son adoption, il a apporté des bouleversements profonds à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/regime-parlementaire/#i_4920

RÉGIME PRÉSIDENTIEL

  • Écrit par 
  • Georges VEDEL
  •  • 5 865 mots

Dans le chapitre « Le système de partis »  : […] On ne comprendrait pas cependant la réalité politique américaine et le sens profond du régime présidentiel qui l'encadre si l'on ne mettait pas celui-ci en relation avec le système de partis. Apparemment, les États-Unis ont un régime bipartisan comme celui de la Grande-Bretagne et même, en un certain sens, à un degré supérieur puisque, au contraire de ce qui s'est passé en Angleterre, aucun des d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/regime-presidentiel/#i_4920

ROYAUME-UNI - Histoire

  • Écrit par 
  • Bertrand LEMONNIER, 
  • Roland MARX
  •  • 43 250 mots
  •  • 65 médias

Dans le chapitre « La démocratisation »  : […] Aimant son métier de reine et l'accomplissant avec une rare conscience et aussi une jalousie certaine, après la mort de son époux, à l'encontre de tout membre de sa famille, Victoria a su s'adapter aux exigences de son époque. À partir de 1841 et de la chute de Melbourne, ses Premiers ministres, à commencer par sir Robert  Peel, sont choisis en fonction de la majorité au Parlement. Affirmé peu à p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-histoire/#i_4920

ROYAUME-UNI - Le système politique

  • Écrit par 
  • Jacques LERUEZ
  •  • 10 912 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le parti conservateur »  : […] Il se pense avant tout comme le parti du pouvoir, aussi n'est-il jamais à l'aise dans l'opposition. La doctrine conservatrice se résume à quelques grands principes : insistance sur la liberté de l'individu, chacun devant accepter sa place dans la société ; défense des « libertés locales » mais sans porter atteinte à l'autorité « naturelle » des élites ; défense de la propriété mais, en même temps […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-le-systeme-politique/#i_4920

R.P.R. (Rassemblement pour la République)

  • Écrit par 
  • Christian SAUVAGE
  • , Universalis
  •  • 1 234 mots
  •  • 1 média

Après sa démission de l'hôtel Matignon, en 1976, Jacques Chirac entreprend de réorganiser le mouvement gaulliste. C'est ainsi que naît le Rassemblement pour la République (R.P.R.), le 5 décembre 1976. La croix de Lorraine fait place au bonnet phrygien. La volonté d'ouverture se manifeste aussi par la nomination comme secrétaire général d'un haut fonctionnaire, Jérôme Monod, peu habitué jusque-là a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rassemblement-pour-la-republique/#i_4920

RUSSIE (Le territoire et les hommes) - La Fédération de Russie

  • Écrit par 
  • Myriam DÉSERT
  •  • 14 320 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le sursaut de la société civile »  : […] Dmitri Medvedev, qui accède à la présidence en 2008, affiche une volonté de normalisation de la vie politique et économique russe. Il semble répondre aux attentes des Russes et entendre le mécontentement suscité par la confiscation de la démocratie par une élite fermée, nouvelle nomenklatura réfugiée dans le « parti du pouvoir », Russie unie, comparé de plus en plus souvent à un nouveau Parti comm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-le-territoire-et-les-hommes-la-federation-de-russie/#i_4920

S.F.I.O. (Section française de l'Internationale ouvrière)

  • Écrit par 
  • François BROUSSE, 
  • Universalis
  •  • 1 499 mots

Après la défaite de la Commune, le mouvement ouvrier français est réduit au silence pendant plusieurs années, puis, à partir de 1876, se tiennent des congrès ouvriers regroupant des délégués de syndicats et de coopératives, auxquels se joignent bientôt des représentants des groupes d'études socialistes animés notamment par Jules Guesde. Sous l'impulsion de ces derniers, le Congrès ouvrier de Marse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/section-francaise-de-l-internationale-ouvriere/#i_4920

SOCIALISME - Social-démocratie

  • Écrit par 
  • Philippe MARLIÈRE
  •  • 10 049 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Naissance du mot »  : […] Dans le vocabulaire politique, le terme « social-démocratie » est apparu pour la première fois en France peu après la révolution de 1848. Face au parti de l'Ordre, les députés républicains démocrates et les socialistes concluent une alliance. Cette union débouche en février 1849 sur la création du parti « démocrate socialiste », ou « social-démocrate ». Karl Marx note alors que « le parti des tra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/socialisme-social-democratie/#i_4920

SOCIALISTES RÉVOLUTIONNAIRES

  • Écrit par 
  • Claudie WEILL
  •  • 627 mots
  •  • 2 médias

Créé en 1902 par la fusion de plusieurs groupes, le Parti socialiste révolutionnaire se réclame des traditions populistes du mouvement révolutionnaire russe. Il publie à l'étranger deux organes, Revolioutsionnaïa Rossiia et Vestnik Rousskoï revolioutsii et en français, à Paris, la Tribune russe se dote d'un programme présenté par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/socialistes-revolutionnaires/#i_4920

SUÈDE

  • Écrit par 
  • Régis BOYER, 
  • Michel CABOURET, 
  • Maurice CARREZ, 
  • Georges CHABOT, 
  • Jean-Claude MAITROT, 
  • Jean-Pierre MOUSSON-LESTANG, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN, 
  • Jean PARENT
  • , Universalis
  •  • 35 810 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Les partis politiques »  : […] Le multipartisme est une des caractéristiques principales de la vie politique suédoise. Les partis politiques ont commencé à prendre leur physionomie actuelle lors des luttes pour l'établissement de la démocratie menées au cours des décennies qui ont précédé et suivi la fin du xix e  siècle. Ainsi, en 1909, c'est la même loi qui a établi le princi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suede/#i_4920

SUFFRAGE UNIVERSEL

  • Écrit par 
  • Dominique CHAGNOLLAUD
  •  • 4 487 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Deux conceptions de la souveraineté »  : […] Il n'en demeure pas moins que les élus, malgré l'avènement du suffrage universel, ont un mandat qui reste encore de nos jours étrangement « représentatif ». En vertu de la théorie élaborée par Sieyès, la souveraineté n'appartient pas au peuple mais à la nation, personne morale distincte des individus qui la composent. C'est le sens de l'article 3 de la Déclaration des droits de l'homme et du cito […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suffrage-universel/#i_4920

SUISSE

  • Écrit par 
  • Bernard DEBARBIEUX, 
  • Frédéric ESPOSITO, 
  • Bertil GALLAND, 
  • Paul GUICHONNET, 
  • Adrien PASQUALI, 
  • Dusan SIDJANSKI
  • , Universalis
  •  • 24 362 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Partis politiques »  : […] Avec treize formations politiques, la Suisse connaît un multipartisme accentué. La multiplicité de partis est cependant largement compensée par une forte concentration de l'électorat dans les quatre partis siégeant au Conseil fédéral. Ceux-ci représentent environ 80 p. 100 des électeurs, les autres partis se partageant les 20 p. 100 restants. Lors des élections fédérales de 2015, ces grandes forma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suisse/#i_4920

SYNDICALISME

  • Écrit par 
  • Guy CAIRE, 
  • Thomas LOWIT
  •  • 13 169 mots

Dans le chapitre « Les facteurs de diversité »  : […] L'extrême diversité des formes d'organisation et des modalités de fonctionnement des mouvements syndicaux rend toute généralisation impossible. On peut cependant établir trois grandes séries de distinctions sur la base de considérations politiques, économiques et juridiques. On reproche parfois aux syndicats leur politisation. Or, de ce point de vue la situation française diffère de celle qu'on pe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syndicalisme/#i_4920

TANZANIE

  • Écrit par 
  • Bernard CALAS, 
  • Marie-Aude FOUÉRÉ, 
  • Franck MODERNE
  •  • 12 359 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'ouverture au multipartisme »  : […] En février 1992, le monopole du parti unique prit fin. L'introduction du multipartisme fut le fait du nouveau gouvernement en place, alors que la population avait affirmé son refus du changement lors d'une consultation organisée en 1991, et que la pression des groupes d'opposition restait faible. Les partis politiques, qui s'organisaient depuis les années 1980, déployèrent rapidement une activité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tanzanie/#i_4920

TCHÉCOSLOVAQUIE

  • Écrit par 
  • Marie-Elizabeth DUCREUX, 
  • Michel LARAN, 
  • Jacques RUPNIK
  •  • 12 872 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre «  La démocratie retrouvée »  : […] Mais, autant que l'effet Gorbatchev, c'est le réveil de la société qui, vingt ans après 1968, a permis le bouleversement du paysage politique tchécoslovaque. La dissidence n'était plus l'apanage d'intellectuels coupés de la société. La série de manifestations qui a précédé la chute du régime en a apporté la preuve : le 21 août 1988 (anniversaire de l'invasion soviétique) ; le 28 octobre (anniversa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tchecoslovaquie/#i_4920

THINK TANKS

  • Écrit par 
  • Keith DIXON
  •  • 4 201 mots

Dans le chapitre «  Difficultés de définition »  : […] Dans son acception anglo-américaine, le think tank est une organisation privée autonome, ou relativement autonome, qui entreprend l'analyse des politiques publiques en vue de les infléchir, et qui opère indépendamment des gouvernements, des partis politiques et des groupes de pression. Il prend généralement la forme juridique d'une non-profit corporation , d'une « société à b […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/think-tanks/#i_4920

TORIES

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 460 mots

Nom attribué à l'un des premiers partis politiques anglais à partir de 1679-1680 et devenu aujourd'hui synonyme de conservateurs. Baptisés par leurs adversaires d'une expression injurieuse utilisée contre des hors-la-loi catholiques d'Irlande, les tories ont commencé par être le parti du roi et de l'Église d'Angleterre et ont lutté pour préserver les droits du catholique Jacques d'York à la succes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tories/#i_4920

TRAVAILLISME

  • Écrit par 
  • Monica CHARLOT
  •  • 4 598 mots
  •  • 1 média

Il a fallu à peine plus de vingt-cinq ans au Parti travailliste britannique (Labour Party), après sa création, pour ôter au vieux Parti libéral de Gladstone et Lloyd George toute chance de retour au pouvoir. Il lui a fallu moins d'un demi-siècle pour se montrer capable d'emporter la majorité des sièges à la Chambre des communes et de former, seul, un gouvernement majoritaire. Destin hors du commun […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/travaillisme/#i_4920

U.D.F. (Union pour la démocratie française)

  • Écrit par 
  • Julien FRETEL
  •  • 2 638 mots
  •  • 2 médias

L'Union pour la démocratie française (U.D.F.) est aujourd'hui l'une des principales formations de la droite républicaine française. En nombre d'élus et d'adhérents, elle est le deuxième parti politique de la droite et du centre, assez loin derrière l' Union pour un mouvement populaire (U.M.P.). On la définit généralement comme une organisation qui promeut des idées libérales, sociales et européen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/union-pour-la-democratie-francaise/#i_4920

U.M.P. (Union pour un mouvement populaire)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON, 
  • Universalis
  •  • 3 333 mots
  •  • 1 média

Dans un contexte de bipolarisation du système politique sous la V e  République, la droite française a, de 1978 à la fin des années 1990, été structurée autour de deux grandes forces politiques, le R.P.R. et l'U.D.F., qui avaient pendant longtemps une force comparable dans l'électorat. La lutte à l'intérieur de la coalition de droite fut féroce, chaque partenaire voulant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/union-pour-un-mouvement-populaire/#i_4920

VERTS LES, France

  • Écrit par 
  • Florence FAUCHER-KING
  •  • 3 037 mots

L'écologie politique a fait son entrée sur la scène française avec la candidature de René Dumont à l'élection présidentielle de 1974. Critiques à l'égard des institutions, les écologistes se sont d'abord engagés dans des associations environnementalistes, tiers-mondistes et humanistes. Le mouvement antinucléaire a servi de catalyseur aux revendications en raison du soutien que les mouvements d'ex […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-verts-france/#i_4920

WHIGS

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 461 mots

Nom donné, à partir des années 1679-1680, à la fraction libérale de la classe politique anglaise. Celle-ci fut baptisée par ses adversaires du nom de révoltés écossais du début de la Restauration ; une nuance péjorative de banditisme et de violence y est attachée. Soupçonnés de nourrir les plus noirs desseins contre la personne royale au temps du conflit de l'exclusion, les whigs reçoivent peu apr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/whigs/#i_4920

ZAMBIE

  • Écrit par 
  • Charles CADOUX, 
  • Universalis
  •  • 4 160 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Une vie démocratique agitée »  : […] Réélu en octobre 1988 pour un sixième quinquennat, ce qui apparaissait à l'époque comme la norme dans la plupart des États d'Afrique, Kenneth Kaunda a été « victime » de la transition démocratique qui s'est pratiquement imposée dans tous les pays du monde après les événements de 1989-1991 qui ont confirmé l'échec du système économique et politique socialiste-marxiste. La Zambie, qui s'était accout […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zambie/#i_4920

Voir aussi

Pour citer l’article

Éric PHÉLIPPEAU, « PARTIS POLITIQUES - Financement », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/partis-politiques-financement/