Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PALÉOMÉTALLURGIE

La paléométallurgie est la science qui étudie la métallurgie antique au sens large, depuis ses origines jusqu'à l'époque industrielle. Elle examine et interprète les vestiges des vieilles installations métallurgiques : zones d'exploitation et lieux de traitement des minerais, ateliers d'orfèvres, de bronziers et de forgerons. Elle analyse, selon les méthodes métallographiques, les objets en métal eux-mêmes. Elle rassemble toutes les sources écrites, telles que les textes de Pline ou d'Agricola, qui nous renseignent sur certains aspects de la technologie antique. Pour tester certaines hypothèses, elle a recours à l'expérimentation qui tente de retrouver les différentes phases de la fabrication métallurgique.

— Patrick PÉRIN

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : directeur du musée des Antiquités nationales, Saint-Germain-en-Laye

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • PREMIÈRE MÉTALLURGIE

    • Écrit par Jean-Paul DEMOULE
    • 199 mots
    • 1 média

    Le martelage à froid de pépites de cuivre natif est pratiqué dès le Néolithique ancien de Turquie, au VIIIe millénaire. Mais une véritable métallurgie ne se développe qu'au cours du Ve millénaire, en Europe du Sud-Est d'abord, grâce à une meilleure maîtrise du feu : elle permet...

  • ÂGE DU BRONZE EN EUROPE

    • Écrit par Jean-Paul DEMOULE
    • 182 mots
    • 1 média

    L'ajout d'étain au cuivre, dans une proportion d'environ 10 p. 100, a permis aux métallurgistes de la protohistoire d'obtenir un alliage plus résistant, le bronze. L'Âge du bronze européen s'étend de — 2200 à — 800. Il s'agit moins, en ses débuts, d'une période de transformations...

  • ÂGE DU FER EN EUROPE

    • Écrit par Jean-Paul DEMOULE
    • 183 mots
    • 1 média

    Connue des Hittites au IIe millénaire, la métallurgie du fer apparaît en Europe vers — 800. On parle alors d'Âge du fer (— 800-— 50), même s'il ne s'agit, comme pour le bronze, que d'une simple invention technique. Plus répandu dans la nature que le cuivre, le fer nécessite pour être réduit...

  • BRONZE & FER, âges

    • Écrit par Jean-Pierre MOHEN
    • 3 297 mots
    • 3 médias
    L'intérêt pour la paléo-métallurgie va croissant ; cette discipline est maintenant enseignée à l'université de Londres. Plusieurs laboratoires en France, à Nancy, à Rennes, à Compiègne et à Paris (École des mines, laboratoire des musées de France, musée des Antiquités nationales de Saint-Germain-en-Laye,...
  • CYCLADES ART ET ARCHÉOLOGIE DES

    • Écrit par Jean-Claude POURSAT, René TREUIL
    • 4 783 mots
    • 3 médias
    Une mine de cuivre exploitée dès le Bronze ancien a été trouvée à Kythnos, associée à des fourneaux et à des scories, mais le développement de la métallurgie reste modeste et le bronze véritable n'apparaît pas encore : il est précédé, comme dans les régions voisines, par le cuivre à l'arsenic....
  • Afficher les 9 références

Voir aussi