ZADKINE OSSIP (1890-1967)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Sculpture et poésie

Si elle ne reste pas indifférente à ce qui se trame alentour, l'œuvre de Zadkine n'en conserve pas moins, de bout en bout, un ton très personnel. Ainsi, les sculptures de la période de cubisme orthodoxe n'ont pas leurs pareilles pour pousser à leurs ultimes conséquences les procédés de la juxtaposition des points de vue frontaux, de l'inversion des reliefs et des creux, de la dislocation des plans (Formes et lumières, 1918, bronze doré, musée national d'Art moderne, Paris). De même, Zadkine ne fait que suivre une tendance assez générale en revenant, vers les années trente, à une conception plus spatiale de la forme, en projetant ses éléments dans les directions les plus opposées et en pratiquant des ouvertures dans la masse. Mais cette émancipation, commune à toute une génération d'artistes dont l'ascétisme de la méthode cubiste avait bridé la fougue native, prend chez lui des accents tout à fait singuliers. À cela, une raison précise : Zadkine est à peu près le seul de ses contemporains à ambitionner, dès le départ, une dimension poétique pour son œuvre. Une sculpture, selon lui, ne saurait se contenter d'être un bel objet, ni tirer son unique nécessité de la rigueur de ses proportions ; elle doit porter témoignage, être capable de dire avec la même force la folie destructrice dont l'homme est périodiquement habité et les glorieuses étapes de son génie créateur ; bref, elle doit rassembler toutes les contradictions humaines et les résoudre dans la perfection de son message, elle doit être vivante poésie. Pour soutenir un projet de cette envergure, Zadkine élabore toute une rhétorique formelle, respectueuse des principes fondamentaux du cubisme, mais animée de mouvements lyriques et baroques, tantôt véhémente, tantôt apaisée, et ne s'interdisant ni la profusion ni l'humour. Les thèmes choisis sont en majorité mythologiques : traités avec la même virtuosité dans les formats moyens ou monumentaux, les Orphée, les groupes de Ménades se succèdent, tandis que Prométhée (bois, 1935, coll. part., Paris), figure énigmatique construite en larges plans fo [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  ZADKINE OSSIP (1890-1967)  » est également traité dans :

CUBISME

  • Écrit par 
  • Georges T. NOSZLOPY, 
  • Paul-Louis RINUY
  •  • 8 445 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Existe-t-il une « monumentalité cubiste » ? »  : […] Le Cheval majeur de Duchamp-Villon (bronze, 1914-1976, Musée national d'art moderne, Paris) est l'agrandissement posthume, réalisé en 1966 grâce à Marcel Duchamp, du plâtre original, auquel le sculpteur avait explicitement prévu de donner cette dimension importante. Duchamp-Villon se distinguait ainsi des autres sculpteurs cubistes qui pensaient à l'époque en faibles dimensions. De toute manière, […] Lire la suite

RUCHE LA

  • Écrit par 
  • Guy BELOUET
  •  • 816 mots
  •  • 1 média

La Ruche est à Montparnasse ce que le Bateau-Lavoir fut à Montmartre : un foyer d'artistes (souvent misérables) rassemblés pendant la première moitié du xx e siècle dans des ateliers improvisés. Le Bateau-Lavoir a été détruit par un incendie en 1972 alors qu'il venait d'être classé par les Monuments historiques. La Ruche continue à recevoir les artistes plasticiens au 2, passage de Dantzig. Étran […] Lire la suite

ZADKINE MUSÉE, Paris

  • Écrit par 
  • Michel MENU
  •  • 1 776 mots

Le musée Zadkine, musée municipal de la Ville de Paris, occupe au 100  bis de la rue d'Assas la demeure dans laquelle le sculpteur Ossip Zadkine a vécu de 1928 à 1967, année de sa mort. La maison et les ateliers dans lesquels l'artiste a travaillé et reçu ses collectionneurs et amis sont situés en retrait de la rue, en plein quartier Montparnasse, dans un jardin charmant. Consacré à l'œuvre du sc […] Lire la suite

Pour citer l’article

Gérard BERTRAND, « ZADKINE OSSIP - (1890-1967) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/ossip-zadkine/