OROMO

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les Oromo forment le plus important des peuples de la Corne de l'Afrique. Comprenant environ 25 millions d'individus au milieu des années 2000, leur territoire couvre une large partie du sud de l'Éthiopie, s'étendant vers l'ouest jusqu'à la frontière du Soudan, vers l'est et le sud jusqu'aux pâturages arides qu'ils disputent aux Somali. Cette dernière situation se prolonge au nord du Kenya. Quelques groupes oromo se trouvent aussi au nord de l'Éthiopie, occupant les rebords du plateau, jusqu'au sud du Tigré. Les sous-ensembles régionaux qui composent le peuple oromo se trouvent ainsi en situation de contact avec presque tous les autres groupes ethniques de la région dont ils partagent la diversité des modes de vie.

Une identité plurielle

La chose la mieux partagée par les Oromo est leur langue, afaan Oromo ou Oromiffa. Classée dans la famille des langues dites couchitiques, elle se situe dans la branche orientale, où se trouvent aussi le somali et l'afar. Tous les Oromo peuvent communiquer entre eux sans difficultés. De nombreuses variantes dialectales existent, mais elles ne sont pas assez différenciées pour représenter un obstacle à l'intercompréhension.

Pour tous les autres aspects de leur vie sociale, la principale particularité des Oromo réside dans la plasticité de leur identité. Ils se réfèrent à un socle commun de traditions et de valeurs dont les modalités d'application varient fortement d'une région à l'autre en fonction des particularités du paysage habité et des relations entretenues avec les peuples voisins. Ainsi, leurs activités économiques s'étendent sur une large gamme allant de l'agriculture céréalière au nomadisme pastoral, n'excluant pas les activités citadines modernes. Un trait transversal peut être identifié cependant : quelle que soit la région, de haute ou de basse altitude, l'élevage bovin est une activité dominante chez les Oromo, qui détiennent des cheptels très importants.

Du point de vu [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences en anthropologie et en histoire au Centre d'études africaines, École des hautes études en sciences sociales

Classification


Autres références

«  OROMO  » est également traité dans :

SOMALIE

  • Écrit par 
  • Éloi FICQUET, 
  • Alain GASCON, 
  • Francis SIMONIS
  •  • 10 584 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les grandes migrations des Somali »  : […] C'est en plusieurs vagues migratoires que les groupes constitutifs du peuple somali vont s'installer dans la péninsule orientale de l'Afrique. Les sources historiques (arabes surtout) sont tardives et peu nombreuses, mais l'étude comparée des langues, des mythes et des structures claniques permet d'en retracer les grandes phases. Dans un premier temps, au début de l'ère chrétienne, dans une région […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/somalie/#i_48479

Voir aussi

Pour citer l’article

Éloi FICQUET, « OROMO », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/oromo/