ORBIGNY ALCIDE DESSALINES D' (1802-1857)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Appartenant à une famille de scientifiques qui participa à la grande révolution scientifique du xixe siècle, Alcide d'Orbigny est né à Couëron (Loire-Atlantique). Jeune, il voyage à travers l'Amérique du Sud, qu'il explore de 1826 à 1834. Il se lance alors dans l'étude des fossiles ; son activité dans ce domaine est immense, surtout dans la description et l'identification de milliers d'espèces. On lui doit la connaissance de certains groupes peu connus alors, tel celui des foraminifères.

Il fut le premier titulaire de la chaire de paléontologie au Muséum. En 1840, il entreprend la description méthodique de tous les fossiles trouvés en France ; de là sortira la Paléontologie française. Vers 1849, dans un autre ouvrage, Prodrome de paléontologie stratigraphique, il ne recense pas moins de 18 000 espèces de fossiles. Ces études ont permis aux amateurs de déterminer plus facilement les fossiles, et ont beaucoup contribué à répandre le goût de la géologie et de la paléontologie.

Enfin, son cours de paléontologie stratigraphique (dont les éléments essentiels sont dus à A. Brongniart) a servi de base à la nomenclature des différents terrains avec leurs fossiles caractéristiques. Son frère Charles a également collaboré à son œuvre géologique par la publication de divers ouvrages : Description des environs de Paris (1838), Tableau général des terrains et principales couches qui constituent le Bassin parisien (1849), Description des roches composant l'écorce terrestre (1868).

D'Orbigny est mort à Pierrefitte-sur-Seine en 1857. Il était resté un partisan acharné de la théorie fixiste de Cuvier ; on peut même dire qu'il l'a exagérée dans une certaine mesure : il distingue en effet vingt-huit étapes successives au cours des temps géologiques (et, à l'époque, l'échelle ne descend que jusqu'au Silurien) ; pour lui, chacune de ces vingt-huit étapes possède ses fossiles distincts, et elle est séparée de l'époque précédente par un cataclysme qui détruit faune et flore ; l'histoire géologique ne serait donc que le résultat d'une suite de catastrophes et de créations.

—  Jacques PHILIPPON

Écrit par :

Classification


Autres références

«  ORBIGNY ALCIDE DESSALINES D' (1802-1857)  » est également traité dans :

FIXISME

  • Écrit par 
  • Hervé LE GUYADER
  •  • 994 mots

Le fixisme correspond à la vision d'une nature qui reste immuable au cours du temps, à partir d'une origine considérée comme une création. C'est pourquoi fixisme et créationnisme recouvrent en réalité une même conception du déroulement temporel de la vie sur Terre. Il est classique d'opposer fixisme et transformisme. Pourtant, beaucoup de résultats obtenus par des scientifiques fixistes seront en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fixisme/#i_10390

GÉOLOGIE - Histoire

  • Écrit par 
  • François ELLENBERGER
  •  • 6 538 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La révolution créatrice du début du XIXe siècle et ses développements »  : […] En moins de vingt ans (1810-1830), la géologie moderne naît, avec son programme et ses institutions. Elle a été préparée par trois prises de conscience qui bouleversent les rapports entre l'homme et le cosmos terrestre. Il s'agit d'abord de l' immensité des temps géologiques  ; à partir de 1770, un nombre vite croissant d'auteurs de tous bords font leur cette idée ; pour les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geologie-histoire-des-sciences-de-la-terre/#i_10390

MICROPALÉONTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Patrick DE WEVER, 
  • Madeleine NEUMANN
  •  • 4 015 mots

La micropaléontologie est l'étude des restes fossiles de taille microscopique, d'origine animale ou végétale, provenant de micro-organismes ou étant des micro-constituants d'organismes plus grands. Ses applications sont celles de la paléontologie, dont elle ne se distingue que par la taille des objets étudiés. Elle en diffère par les techniques d'études, puisque la taille des organismes observés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/micropaleontologie/#i_10390

PALÉONTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Édouard BOUREAU, 
  • Patrick DE WEVER, 
  • Jean PIVETEAU
  •  • 11 007 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Histoire des idées »  : […] L'histoire des fossiles et l'histoire de la Terre sont étroitement mêlées, comme nous allons le voir en retraçant l'évolution des idées sur les rapports de l'une et de l'autre. L'abbé Giraud-Soulavie peut être considéré comme le véritable fondateur de la paléontologie stratigraphique. Dans son ouvrage sur l' Histoire naturelle de la France méridionale (1780-1783), il établit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleontologie/#i_10390

Pour citer l’article

Jacques PHILIPPON, « ORBIGNY ALCIDE DESSALINES D' - (1802-1857) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/orbigny-alcide-dessalines-d/