OLMÈQUES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Hache de cérémonie olmèque

Hache de cérémonie olmèque
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Tête colossale olmèque

Tête colossale olmèque
Crédits : an Mursell/Mexicolore, Bridgeman Images

photographie


Les têtes colossales : portraits ou trophées ?

La tête humaine colossale est, pour le public, la sculpture la plus emblématique de l'art olmèque. Jusqu'à présent, on en a recensé dix-sept, toutes dans la zone du golfe (dix à San Lorenzo, quatre à La Venta, deux à Tres Zapotes et une au Rancho La Cobata). Elles mesurent de 1,47 mètre à 3,40 mètres de hauteur et pèsent de 6 à 50 tonnes. Tant à San Lorenzo (tête colossale 1) qu'à La Venta, elles forment des groupes alignés, et leur dos plat pourrait indiquer qu'elles étaient appuyées contre un mur de terre. Bien que ces têtes soient traditionnellement interprétées comme des portraits de chefs ou de rois, les arguments ne manquent pas pour y voir des têtes décapitées d'ennemis à l'issue d'un jeu de balle. La tradition du sacrifice humain par décapitation a une longue histoire en Mésoamérique, et l'on rencontre en Amérique précolombienne de nombreuses images de victimes sans tête et de têtes-trophées. Il est difficile d'imaginer que les Olmèques aient pu représenter leurs chefs sous forme de tête, ressemblant exactement aux trophées des ennemis qu'ils venaient de sacrifier. On reconnaît dans certaines têtes colossales olmèques des symboles de captivité ou de sacrifice utilisés plus tard par les Mayas : cordes enroulées autour du crâne, rubans d'oreille découpés en dents de scie. Leur coiffure apparaît comme un casque qui aurait pu protéger le crâne de joueurs de balle. Ces jeux étaient bien connus des Olmèques, comme le démontrent les ballons de caoutchouc retrouvés à El Manatí, petit site proche de San Lorenzo. Le site de Takalik Abaj sur la côte Pacifique du Guatemala possède à la fois des monuments sculptés en bas-relief de style olmèque et un terrain de jeu de balle que l'on date du Préclassique moyen (900-300 av. J.-C.). On notera pour finir que les traits de ces têtes colossales sont anthropomorphes et « réalistes », convenant plus à leurs ennemis qu'à leurs dirigeants, en outre, les traits félins qui constituent les critères de beauté de l'art olmèque sont ici absents.

Tête colossale olmèque

Tête colossale olmèque

Photographie

Amérique précolombienne, civilisation olmèque, entre 800 et 400 av. J.-C. Tête colossale en basalte. Musée en plein air de La Venta, État de Tabasco, Mexique. 

Crédits : an Mursell/Mexicolore, Bridgeman Images

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  OLMÈQUES  » est également traité dans :

AZTÈQUES (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 3 524 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Le Mexique central avant les Aztèques »  : […] Deux mille ans avant J.-C., une occupation humaine est déjà attestée aux abords du grand complexe lacustre où les Aztèques établiront bien plus tard leur capitale. Ces premiers habitants font une large place à la pêche et à la chasse, mais pratiquent déjà l'agriculture. Ils cultivent, entre autres, maïs, tomate, courge, calebasse, piment, sauge et amarante. Vers 1500 avant J.-C., des peuples jusqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/azteques-notions-de-base/#i_48473

PRÉCOLOMBIENS - Méso-Amérique

  • Écrit par 
  • Rosario ACOSTA, 
  • Brigitte FAUGÈRE, 
  • Oruno D. LARA, 
  • Éric TALADOIRE
  • , Universalis
  •  • 17 156 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Les Olmèques et leurs prédécesseurs »  : […] Par l'ampleur de leurs cités, et la maîtrise de leur art, les Olmèques dominent sans conteste le paysage culturel du Préclassique Moyen (1200-300 avant J.-C.), ce qui leur a valu la dénomination de civilisation mère de la Méso-Amérique. Ils ont, les premiers, édifié de gigantesques pyramides, comme celle de La Venta (30 mètres de haut), planifié leurs centres rituels, érigé des sculptures monumen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/precolombiens-meso-amerique/#i_48473

ZAPOTÈQUES

  • Écrit par 
  • Rosario ACOSTA
  •  • 3 291 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les ancêtres des Zapotèques : l'étape villageoise »  : […] La chronologie de la culture zapotèque demeure encore mal connue, et deux systèmes sont utilisés, l'un pour les vallées centrales, l'autre pour Monte Albán. Pour simplifier, on la présentera en termes d'évolution culturelle, selon quatre grandes phases : étape villageoise (1600-500 av. J.-C.), création des villes anciennes (500 av. J.-C.-250 apr. J.-C.), formation des centres urbains tardifs (250- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zapoteques/#i_48473

Voir aussi

Pour citer l’article

Claude-François BAUDEZ, « OLMÈQUES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/olmeques/