NYLON

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Commercialisé en 1938, le Nylon est un cas d'école de la recherche fondamentale. C'est Wallace Hume Carothers – chimiste de l'université Harvard, embauché dès 1928 par la firme américaine Du Pont de Nemours – qui en est à l'origine. Le Nylon, un polyamide (polyamide 6-6), mis au point en 1935 dans le cadre d'un ambitieux programme destiné à la recherche de nouveaux matériaux, permet notamment d'obtenir des fils à la fois élastiques et résistants bien adaptés au tissage. Cette fibre synthétique autorise aussi d'autres usages en dehors du textile (poils de brosse à dents par exemple). Depuis, d'autres variétés de Nylon ont été fabriquées. Lors des recherches sur le Nylon, est inventé également le Néoprène, caoutchouc artificiel particulièrement résistant à la chaleur, à la lumière et à de multiples solvants. L'histoire de la chimie industrielle est vaste, le Nylon n'étant qu'un représentant des produits chimiques artificiels dont le développement est lié entre autres à la guerre (importance des carburants révélée par la Première Guerre mondiale, par exemple), à la volonté d'indépendance énergétique nationale, à la recherche de la productivité ou de nouveaux produits (les bas, par exemple). L'invention du Nylon marque le début du développement industriel des fibres synthétiques.

—  Olivier LAVOISY

Écrit par :

Classification


Autres références

«  NYLON  » est également traité dans :

AMIDES

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 1 924 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Préparations et modes de formation »  : […] Les monoamides primaires se forment par déshydratation thermique des sels d'ammonium des acides carboxyliques. La distillation, à sec, de l'acétate d'ammonium donne quantitativement l' acétamide : Qu'ils soient primaires, secondaires ou tertiaires, les monoamides sont facilement obtenus par ammonolyse ou aminolyse des chlorures et anhydrides d'acides et, dans une réaction réversible, des esters : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amides/#i_11210

CAROTHERS WALLACE HUME (1896-1937)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 323 mots

Chimiste américain né à Burlington, dans l'Iowa, et mort à Philadelphie. Carothers obtient en 1924 un doctorat en chimie après des études supérieures à l'université de l'Illinois à Urbana. Ensuite, pendant deux ans, il est assistant de chimie à Urbana avant d'obtenir le même poste à l'université Harvard (Cambridge, Massachusetts). Carothers avait obtenu à Harward des résultats importants et origin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wallace-hume-carothers/#i_11210

CHAMPETIER GEORGES (1905-1980)

  • Écrit par 
  • Pierre SIGWALT
  •  • 1 128 mots

Chimiste français, né et mort à Paris, fondateur en France de la chimie macromoléculaire. Georges Champetier fait ses études secondaires à l'école primaire supérieure Lavoisier. Il y prépare le concours d'entrée à l'École supérieure de physique et chimie industrielles de la Ville de Paris, où il entre en 1922 et d'où il sort, en 1925, ingénieur chimiste et premier de sa promotion. Ses premières re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-champetier/#i_11210

CYCLOHEXANE

  • Écrit par 
  • Fernand COUSSEMANT
  •  • 373 mots

Cyclane de formule : Masse moléculaire : 84,16 g Masse spécifique : 0,7791 g/cm 3 à 20 0 C Température de fusion : 6,5 0 C Température d'ébullition : 81,4 0 C C'est un liquide incolore, mobile, d'odeur relativement agréable, insoluble dans l'eau, soluble dans les solvants organiques, notamment l'ét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cyclohexane/#i_11210

FURANNE

  • Écrit par 
  • Bernard BACH
  •  • 284 mots

Furane, furfurane Formule brute : C 4 H 4 O Masse moléculaire : 68,00 g Point d'ébullition : 31,4 0 C Point de fusion : — 85,7 0 C Liquide incolore, volatil, d'odeur rappelant celle du chloroforme. Hétérocycle pentagonal oxygéné à quatre atomes de carbone, le furanne est le premier terme de la série des furfurannes. Certains de ses homologues se re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/furanne/#i_11210

MATÉRIAUX

  • Écrit par 
  • François DAGOGNET
  •  • 6 597 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La deuxième génération »  : […] De notre analyse, on retiendra que l'ancienne substance renaît toujours , en quelque sorte, de ses cendres : la pierre (par le biais des nombreux ciments), l'acier (la gamme des « spéciaux ») et surtout le verre (la moderne fibre optique) l'attestent. Tous connaissent un nouvel essor. Chacun de ces derniers se situe d'ailleurs à la naissance d'une famille arborescente : par exemple, on ne saurait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/materiaux/#i_11210

MODE ET MATÉRIAUX SYNTHÉTIQUES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Farid CHENOUNE
  •  • 194 mots

1924 Commercialisation de la rayonne, soie artificielle qui habillera des millions de jambes de femmes pendant l'entre-deux-guerres. 1938 Le Nylon, un polyamide découvert par Du Pont de Nemours, est la première fibre synthétique à être mise sur le marché. Son usage se popularise après la Seconde Guerre mondiale. 1954 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mode-et-materiaux-synthetiques-reperes-chronologiques/#i_11210

MUTATIONS // MODE 1960-2000 (exposition)

  • Écrit par 
  • Farid CHENOUNE
  •  • 1 115 mots

Avant-hier, le Nylon et ses premiers bas, le Tergal et ses pantalons à pli permanent ; hier, le Lycra et ses bodies élastiques ; aujourd'hui, la respiration du Gore-Tex, la caresse du Tactel : il en va de certains textiles comme de certaines chansons, leurs noms sont associés à une époque, à des façons d'être. Avec eux ressurgissent les utopies naïves et éphémères de l'infatigable machine à fabri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mutations-mode-1960-2000-exposition/#i_11210

PLASTIQUES

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 4 107 mots

Dans le chapitre « L'ère des plastiques, sous douze espèces »  : […] Les objets de plastique qui nous ont accompagnés dans l'existence, éphémères ou pas, suscitent la nostalgie. Un début de liste inclut le Hula-Hoop et le Frisbee popularisés par Richard Knerr (1925-2008), les scoubidous, le cube de Rubik, les canots Zodiac et la Citroën Méhari, les disques 45-tours, les appareils photos jetables, le flacon d'Ambre Solaire et la boîte de pastilles de Tyrothricine, l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plastiques/#i_11210

POLYMÈRES

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 5 143 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Premières synthèses de polymères »  : […] En 1926-1927, Charles Milton Altland Stine (1882-1954), qui dirigeait alors les recherches de DuPont de Nemours, convainquit les dirigeants de cette firme d'investir dans la recherche fondamentale, comme le faisaient déjà General Electric et Bell Labs. Au début de 1928, il parvint à recruter l'un des jeunes chimistes américains les plus brillants, Wallace Hume Carothers (1896-1937), alors enseign […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polymeres/#i_11210

TEXTILE

  • Écrit par 
  • Eugène AMOUROUX, 
  • Jean-Yves DRÉAN, 
  • Claude FAUQUE, 
  • André PARISOT, 
  • Marc RENNER, 
  • Richard A. SCHUTZ
  •  • 23 393 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le Nylon et les polyamides »  : […] Les recherches de la soie artificielle avaient encouragé l'homme à se situer au centre de la création textile. L'aventure américaine du pétrole en matière de textile allait accomplir une révolution scientifique avec la première matière entièrement faite de la main de l'homme : le Nylon. Cette découverte présentée en 1938 avait abouti dans les laboratoires de Du Pont de Nemours, sous la direction […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/textile/#i_11210

Pour citer l’article

Olivier LAVOISY, « NYLON », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/nylon/