Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

CAROTHERS WALLACE HUME (1896-1937)

Chimiste américain né à Burlington, dans l'Iowa, et mort à Philadelphie. Carothers obtient en 1924 un doctorat en chimie après des études supérieures à l'université de l'Illinois à Urbana. Ensuite, pendant deux ans, il est assistant de chimie à Urbana avant d'obtenir le même poste à l'université Harvard (Cambridge, Massachusetts).

Carothers avait obtenu à Harward des résultats importants et originaux qui laissaient présager une très belle carrière de chercheur universitaire quand, en 1928, la société Du Pont de Nemours lui propose de prendre la direction d'un service de chimie organique fondamentale doté de très importants moyens en matériel et en personnel très qualifié. Carothers va diriger pendant neuf ans, jusqu'à sa mort, ce service localisé dans les laboratoire de recherche de la société Dupont de Nemours à Wilmington (Delaware). Les résultats obtenus sous sa direction vont être particulièrement brillants. À partir de recherches fondamentales sur les hauts polymères et les processus de polymérisation, il réussit deux percées considérables. D'abord en 1932, le travail de son service conduit à la prise d'un brevet pour le Néoprène, caoutchouc synthétique doté d'excellentes qualités de résistance à la chaleur, à la lumière et à la plupart des solvants. Puis, en 1935, Carothers obtient le Nylon, polyamide à partir duquel il produit des fibres élastiques et résistantes bien adaptées au tissage. La production industrielle du Nylon commença en 1938, mais Carothers ne connut pas le résultat de ses brillantes découvertes : souffrant de fréquents accès de dépression, il se suicida en 1937 en avalant du cyanure dans un hôtel de Philadelphie. Carothers fut, en 1936, le premier chimiste industriel à être élu à l'Académie nationale des sciences des États-Unis.

— Georges BRAM

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur à l'université de Paris-Sud-XI-Orsay

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • NYLON

    • Écrit par Olivier LAVOISY
    • 237 mots

    Commercialisé en 1938, le Nylon est un cas d'école de la recherche fondamentale. C'est Wallace Hume Carothers – chimiste de l'université Harvard, embauché dès 1928 par la firme américaine Du Pont de Nemours – qui en est à l'origine. Le Nylon, un polyamide (polyamide 6-6), mis au point...

  • POLYMÈRES

    • Écrit par Pierre LASZLO
    • 5 144 mots
    • 1 média
    ...comme le faisaient déjà General Electric et Bell Labs. Au début de 1928, il parvint à recruter l'un des jeunes chimistes américains les plus brillants, Wallace Hume Carothers (1896-1937), alors enseignant de trente et un ans à Harvard. À son arrivée à Wilmington, Carothers, persuadé de la justesse des...

Voir aussi