NICE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Provence-Alpes-Côte d'Azur : carte administrative

Provence-Alpes-Côte d'Azur : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Nice

Nice
Crédits : Catherine Mouly

photographie

Nice : la Promenade des Anglais

Nice : la Promenade des Anglais
Crédits : Catherine Mouly

photographie


Nice est la capitale d'une région urbaine qui couvre le département des Alpes-Maritimes et s'étend, au nord, sur une partie de celui des Alpes-de-Haute-Provence. Elle est aussi la cinquième ville de France par la taille (346 250 habitants en 2013). C'est un pôle culturel et touristique dont l'influence est internationale, ce qui explique l'importance de l'aéroport, le troisième de France, et des structures hôtelières. La cité azuréenne a une image de ville d'accueil pour les touristes internationaux et les retraités fortunés, les fêtes (le carnaval, depuis la fin du xixe siècle, par ex.) et les festivals. Mais, depuis les années 1960, elle a réussi à attirer des industries liées aux nouvelles technologies, à se doter d'une université dont le rayonnement scientifique est de plus en plus étendu, à étoffer ses fonctions de service et d'administration des entreprises, à étendre son rôle de pôle de rencontre pour les entrepreneurs et les dirigeants politiques, économiques et sportifs de l'Europe tout entière.

Provence-Alpes-Côte d'Azur : carte administrative

Provence-Alpes-Côte d'Azur : carte administrative

Carte

Carte administrative de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Nice

Nice

Photographie

Le centre-ville historique de Nice et le front de mer, vus depuis la colline du Château (Alpes-Maritimes, France). 

Crédits : Catherine Mouly

Afficher

Une ville attractive

Le site, lieu d'implantation d'une cité grecque, Nikaïa (Victoire), est celui d'une vaste baie dont la courbe harmonieuse est célèbre (Promenade des Anglais). La plaine littorale d'un fleuve côtier (le Paillon) est dominée par un amphithéâtre de collines, dont les pentes orientées au sud, couvertes d'oliviers, constituent aujourd'hui un lieu de résidence (pavillons et petits immeubles collectifs avec vue sur la mer) pour les populations aisées.

Nice : la Promenade des Anglais

Nice : la Promenade des Anglais

Photographie

La Promenade des Anglais fut créée sur l'initiative d'un révérend anglais, Lewis Way, en 1820-1821, pour servir de promenade à ses compatriotes, propriétaires de grandes villas qui s'étendaient jusqu'à la grève. Au départ simple chemin large de 2 mètres, appelé «Camin dai Inglès»,... 

Crédits : Catherine Mouly

Afficher

Les Phocéens, qui ont fondé Massalia (Marseille), établissent, vers 350 avant J.-C., un comptoir commercial qu'ils baptisent Nikaïa, en hellénisant le toponyme ligure pré-existant. Conquise par les Romains au cours du ier siècle, la ville devient une place de commerce importante. Elle est tenue par les comtes de Provence durant le xe siècle puis, en 1388, elle passe sous la protection des comtes de Savoie, et le reste jusqu’en 1860, avec quelques interruptions ponctuelles dues à plusieurs invasions des Français. Elle devient une place forte chargée de défendre les p [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : maître de conférences honoraire, agrégé de géographie, université de Provence

Classification


Autres références

«  NICE  » est également traité dans :

CARNAVAL

  • Écrit par 
  • Annie SIDRO
  •  • 6 181 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Carnavals d'Europe du Sud »  : […] À quelques exceptions près, notamment celui de Venise, il existe un dénominateur commun à la plupart des carnavals méditerranéens. Le plus souvent ce sont des rois et reines du carnaval en carton-pâte qui règnent sur les cortèges, composés de chars ou de grosses têtes réalisés avec des matériaux éphémères et peu coûteux. Ils permettent la réalisation d'œuvres gigantesques qui sont pour quelques-u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carnaval/#i_22479

CÔTE D'AZUR

  • Écrit par 
  • Lucien TIRONE
  •  • 908 mots
  •  • 2 médias

L'expression Côte d'Azur apparaît en 1887 dans un ouvrage de Stephen Liegeard, haut fonctionnaire en retraite installé à Cannes, pour désigner tout le littoral méditerranéen, des calanques de Marseille-Cassis jusqu'à l'Italie. Le terme a une connotation touristique. Il ne se confond ni avec le comté de Nice, rattaché à la France en 1860, ni avec la principauté de Monaco, ni avec les massifs côtier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cote-d-azur/#i_22479

EMPIRE SECOND (1852-1870)

  • Écrit par 
  • Marc BASCOU, 
  • Adrien DANSETTE, 
  • Universalis
  •  • 21 002 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La politique italienne »  : […] C'est encore la politique des nationalités que Napoléon III voudrait faire triompher en Italie. Mais, conduite jusqu'au bout, elle aboutirait à la création d'une grande puissance aux portes de la France. Il se contentera donc pour les Italiens de l'indépendance dans le cadre d'une confédération analogue à la Confédération germanique, projet conforme aux idées de l'époque, car la plupart des Itali […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/second-empire/#i_22479

PROVENCE, histoire

  • Écrit par 
  • Maurice AGULHON
  •  • 3 440 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le phénomène Côte d'Azur »  : […] Les mutations récentes s'expliquent par les changements qui ont affecté la texture même du pays. En récupérant définitivement le comté de Nice en 1860, la Provence française paraissait retrouver son intégrité d'avant 1388 ; en fait, elle rencontrait là un élément puissant de diversification, sinon de dislocation. Non pas tant parce que Nice aurait été en cinq siècles fortement italianisée, mais p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/provence-histoire/#i_22479

PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR, région administrative

  • Écrit par 
  • Lucien TIRONE
  •  • 4 326 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  Un espace profondément urbanisé »  : […] Depuis 1950, parallèlement à la croissance démographique, le dynamisme des villes est très soutenu. Les bourgs sont devenus des villes de services. Leur rôle local s'est accru. Ils étaient jadis uniquement des pôles de commercialisation de produits agricoles. Ils concentrent aujourd'hui, dans une des deux ou trois rues centrales, souvent « piétonnisées », des commerces plus exceptionnels, des serv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/provence-alpes-cote-d-azur-region-administrative/#i_22479

Voir aussi

Pour citer l’article

Lucien TIRONE, « NICE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/nice/