NAMIB

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Flore et faune

On distingue dans le Namib six zones végétales. La région côtière est le règne des plantes succulentes, qui captent l'humidité du brouillard. Le Namib occidental est en revanche pratiquement dépourvu de végétation. Les steppes du Namib oriental restent nues pendant de nombreuses années, mais se couvrent d'herbes courtes, annuelles et vivaces, les années où la pluie abonde. Les dunes du Namib oriental donnent naissance à une flore étonnamment riche composée de broussailles et d'herbes hautes. Le lit des principales rivières est bordé de grands arbres, en particulier d'acacias. La région sud, arrosée par des pluies hivernales, abrite des plantes broussailleuses succulentes. Le welwitschia (Welwitschia mirabilis) est une plante étonnante qui ne pousse que dans le désert du Namib. Il est constitué d'une courte souche portant uniquement deux grandes feuilles, qui s'accroissent par leur base et se désagrègent à leur extrémité, deux ou trois mètres plus loin.

Végétation dans le Namib

Végétation dans le Namib

Photographie

Les melons «naras» («Acanthosicyos horrida»), ou melons du désert, fruits de ces arbustes épineux, sont comestibles et très appréciés dans le désert de Namib car ils sont gorgés d'eau. Leur dissémination est assurée par les antilopes oryx qui s'en nourrissent elles-mêmes et propagent... 

Crédits : A. Bannister from the Natural History Photographic Agency

Afficher

Les plaines et les dunes du Namib oriental abritent de nombreuses espèces d'antilopes, en particulier des gemsboks (oryx du Cap) et des springboks, ainsi que des autruches et quelques zèbres. Le nord du Namib, surtout le long des rivières qui coulent du plateau intérieur vers l'Atlantique, est le domaine des éléphants, des rhinocéros, des lions, des hyènes et des chacals. Dans les dunes du Namib occidental vivent diverses espèces d'insectes (coléoptères notamment) et de reptiles (geckos, serpents), mais pratiquement aucun mammifère. La zone côtière est peuplée de nombreux oiseaux marins (flamants, pélicans, manchots dans le sud) ainsi que d'un petit nombre de chacals, de rongeurs et de colonies de phoques. De grandes quantités de guano sont récupérées chaque année sur les rochers de plusieurs îles situées au large.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages



Médias de l’article

Désert du Namib

Désert du Namib
Crédits : Phil Degginger/ Getty Images

photographie

Végétation dans le Namib

Végétation dans le Namib
Crédits : A. Bannister from the Natural History Photographic Agency

photographie





Écrit par :

  • : professeur de géographie à l'université de Californie à Los Angeles

Classification


Autres références

«  NAMIB  » est également traité dans :

AFRIQUE DU SUD RÉPUBLIQUE D'

  • Écrit par 
  • Ivan CROUZEL, 
  • Dominique DARBON, 
  • Philippe GERVAIS-LAMBONY, 
  • Philippe-Joseph SALAZAR, 
  • Jean SÉVRY, 
  • Ernst VAN HEERDEN
  •  • 28 369 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Les paysages »  : […] Immense territoire (1 224 297 km 2 ) compris entre le 18 e et le 33 e  parallèle sud, la République d'Afrique du Sud couvre un espace marqué par des inégalités de toutes natures. Tout d'abord, la chaîne du Drakensberg et les reliefs qui la prolongent jusque dans l'arrière-pays du Cap constituent la limite entre l'Ouest sec et peu peuplé et l'Est bien arrosé et plus densément occupé. Ensuite, à l […] Lire la suite

KALAHARI

  • Écrit par 
  • Richard F. LOGAN, 
  • GEORGE BERTRAND SILBERBAUER
  •  • 3 524 mots
  •  • 3 médias

Le désert aride et semi-aride du Kalahari est une vaste plaine en forme de bassin située sur le plateau intérieur de l'Afrique méridionale. Il couvre une grande partie du Botswana, le tiers oriental de la Namibie et l'extrémité septentrionale de la province du Cap-Nord en Afrique du Sud. Dans le Sud, il se confond avec le Namib, désert côtier de Namibie. Le Kalahari mesure, dans sa plus grande lo […] Lire la suite

NAMIBIE

  • Écrit par 
  • Charles CADOUX, 
  • Philippe GERVAIS-LAMBONY, 
  • Reginald H. GREEN
  • , Universalis
  •  • 7 131 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Une géographie « inégale » »  : […] Avec 2,3 millions d'habitants en 2014 pour une superficie de 824 790 kilomètres carrés, la Namibie est un des territoires les plus faiblement peuplé d'Afrique, et dont la répartition de la population est très inégale, pour des raisons tant historiques que naturelles. Les paysages namibiens sont, avant tout, caractérisés par la sécheresse. Le courant froid de Benguela combine ses effets à ceux de […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Richard F. LOGAN, « NAMIB », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/namib/