MUSICOTHÉRAPIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

David jouant de la harpe devant Saül, Rembrandt (env. 1655)

David jouant de la harpe devant Saül, Rembrandt (env. 1655)
Crédits : F. G. Mayer/ Corbis

photographie

Oliver Wolf Sacks

Oliver Wolf Sacks
Crédits : L. Novi

photographie


Bases théoriques contemporaines de la musicothérapie

Si les effets bénéfiques de la musicothérapie sur des troubles psychiques ou comportementaux sont indéniables, du moins telle qu’elle est utilisée pour compléter l’arsenal thérapeutique classique, on peut se demander quelles sont les bases théoriques et expérimentales de ce constat. Parmi les tentatives d’explication rationnelle des bénéfices de la musicothérapie dans certaines thérapies de personnes en grande difficulté relationnelle, deux approches se distinguent par leur cohérence. L’une est neurologique, l’autre relationnelle, ces deux approches ne s’excluant d’ailleurs pas.

Oliver Sacks, un neurologue britannique, a explicité, par de nombreuses observations, le caractère très particulier de la sensibilité musicale chez des patients souffrant d’atteintes neurologiques multiples. Il en a fait la synthèse dans un livre traduit en français en 2009 et plusieurs fois réédité depuis : Musicophilia. La musique, le cerveau et nous. S’il n’etait pas lui-même musicothérapeute, il a collaboré de nombreuses années avec Connie Tomaino, professeur d’art-thérapie en musicologie de l’université de New York qui fut présidente de l’American Association for Music Therapy, à l’origine à l’hôpital Beth Abraham de New York. Leurs travaux portent surtout sur des sujets adultes atteints de diverses atteintes sensorielles et cérébrales. Oliver Sacks décrit leur sensibilité musicale particulière. Il rejoint alors, à partir de sa pratique de neurologue, des conclusions récentes relatives à la plasticité cérébrale et aux processus cognitifs. Ainsi, selon lui, 60 p. 100 des aveugles ont l’oreille absolue, contre 10 p. 100 de la population ordinaire. Sacks en conclut que le cortex visuel des aveugles de naissance est largement réaffecté à d’autres zones sensorielles et en particulier à la perception et au traitement de l’information sonore. Les performances des aveugles seraient ici affaire de plasticité cérébrale. Chez les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, alors que les reconnaissan [...]

Oliver Wolf Sacks

Oliver Wolf Sacks

Photographie

Le neurologue américain Oliver Sacks est mondialement connu pour sa contribution à la musicothérapie, en plus de ses travaux sur le comportement de personnes ayant subi des troubles aux lobes du cerveau. Dans Musicophilia : la musique, le cerveau et nous (livre traduit en français en 2009), il... 

Crédits : L. Novi

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : docteure en psychologie, unité INSERM 669, praticienne hospitalier en psychiatrie

Classification


Autres références

«  MUSICOTHÉRAPIE  » est également traité dans :

KIRCHER ATHANASIUS (1602-1680)

  • Écrit par 
  • Sylvain MATTON
  •  • 3 543 mots

Dans le chapitre « Une œuvre monumentale »  : […] Si Kircher (dont les traités étaient impatiemment attendus et les lettres humblement sollicitées, entre autres par le jeune Leibniz) fut considéré par ses contemporains comme un des plus brillants esprits de son siècle, une tradition instaurée par A. Erman (cf. Allgemeine Deutsche Biographie , 1882, s.v.) ne voulut plus, au contraire, voir en lui qu'un compilateur sans génie, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/athanasius-kircher/#i_94811

MÉDECINES ALTERNATIVES

  • Écrit par 
  • Bernard CHEMOUNY, 
  • Bernard POITEVIN
  •  • 1 652 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Thérapeutiques non médicamenteuses »  : […] –  Acupuncture  : une des trois composantes de la médecine traditionnelle chinoise , à côté des thérapies manuelles et de la phytothérapie. –  Ostéopathie et thérapies manuelles. –  Chiropractie  : manipulations vertébrales. Relaxation . –  Sophrologie . –  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecines-alternatives/#i_94811

MUSICOLOGIE

  • Écrit par 
  • Danièle PISTONE
  •  • 3 772 mots

Dans le chapitre « Fonction de la musicologie »  : […] S'appliquant à l'étude des œuvres et paysages sonores, la musicologie a pour premier objet l'explication des phénomènes musicaux. Elle rend ainsi plus facile le travail de l'interprète et améliore la capacité de réception de l'auditeur. Son domaine est très vaste ; c'est pourquoi il appartient aux chercheurs de se spécialiser dans l'une des multiples branches de cette science aux rôles très divers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musicologie/#i_94811

Voir aussi

Pour citer l’article

Marie-Ève HOFFET, « MUSICOTHÉRAPIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/musicotherapie/