MUSICOTHÉRAPIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

David jouant de la harpe devant Saül, Rembrandt (env. 1655)

David jouant de la harpe devant Saül, Rembrandt (env. 1655)
Crédits : F. G. Mayer/ Corbis

photographie

Oliver Wolf Sacks

Oliver Wolf Sacks
Crédits : L. Novi

photographie


Selon l’Association française de musicothérapie, « la musicothérapie est l'utilisation du son et de la musique – sous toutes leurs formes – comme moyen d'expression, de communication, de structuration de la personnalité, et d'analyse de la relation. Elle s'inscrit dans un cadre soit clinique (psychothérapie), soit psychopédagogique et social ». La musicothérapie est pratiquée à tous les âges, individuellement ou en groupe. Elle utilise de nombreuses techniques, soit l'écoute de formes musicales (elle est dite réceptive), soit la pratique musicale (musicothérapie dite active), soit une combinaison de ces deux formes. Cette définition est suffisamment large pour englober tous les aspects de la pratique de la musicothérapie. En effet, la musique s’écoute individuellement ou collectivement ; elle se pratique, également individuellement ou collectivement, avec des instruments codifiés ou improvisés, elle s’accompagne ou non d’une activité rythmique du corps. Enfin, elle s’appuie également sur une improvisation ou sur des partitions écrites et transmises à travers les époques.

David jouant de la harpe devant Saül, Rembrandt (env. 1655)

David jouant de la harpe devant Saül, Rembrandt (env. 1655)

Photographie

David apaise avec sa harpe l'esprit tourmenté de Saül. On comprend mieux aujourd'hui la place des sons et des rythmes dans les liens émotionnels entre humains. 

Crédits : F. G. Mayer/ Corbis

Afficher

Une pratique traditionnelle

La musicothérapie entre dans le cadre général des thérapies avec médiations corporelles et artistiques dans la classification des psychothérapies établie par le C.I.L.F. (Conseil international de la langue française), à côté de la relaxation et des art-thérapies (arts plastiques, arts de la scène) auxquelles elle se rattache. L’histoire de la musicothérapie est ancienne et on trouve des pratiques musicales à des fins thérapeutiques tout autant dans la Bible que chez Confucius. Les anthropologues rapportent la place de la musique dans l’établissement des transes permettant de conjurer ou dépasser une situation critique personnelle ou collective. En fait, des pratiques de type musicothérapeutique se retrouvent dans toutes les cultures. Elles s’accompagnent, le plus souvent, d’un discours magique et religieux visant à mettre l’homme en relation avec la nature et avec les puissances occultes qui l’entourent.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : docteure en psychologie, unité INSERM 669, praticienne hospitalier en psychiatrie

Classification


Autres références

«  MUSICOTHÉRAPIE  » est également traité dans :

KIRCHER ATHANASIUS (1602-1680)

  • Écrit par 
  • Sylvain MATTON
  •  • 3 543 mots

Dans le chapitre « Une œuvre monumentale »  : […] Si Kircher (dont les traités étaient impatiemment attendus et les lettres humblement sollicitées, entre autres par le jeune Leibniz) fut considéré par ses contemporains comme un des plus brillants esprits de son siècle, une tradition instaurée par A. Erman (cf. Allgemeine Deutsche Biographie , 1882, s.v.) ne voulut plus, au contraire, voir en lui qu'un compilateur sans génie, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/athanasius-kircher/#i_94811

MÉDECINES ALTERNATIVES

  • Écrit par 
  • Bernard CHEMOUNY, 
  • Bernard POITEVIN
  •  • 1 652 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Thérapeutiques non médicamenteuses »  : […] –  Acupuncture  : une des trois composantes de la médecine traditionnelle chinoise , à côté des thérapies manuelles et de la phytothérapie. –  Ostéopathie et thérapies manuelles. –  Chiropractie  : manipulations vertébrales. Relaxation . –  Sophrologie . –  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecines-alternatives/#i_94811

MUSICOLOGIE

  • Écrit par 
  • Danièle PISTONE
  •  • 3 772 mots

Dans le chapitre « Fonction de la musicologie »  : […] S'appliquant à l'étude des œuvres et paysages sonores, la musicologie a pour premier objet l'explication des phénomènes musicaux. Elle rend ainsi plus facile le travail de l'interprète et améliore la capacité de réception de l'auditeur. Son domaine est très vaste ; c'est pourquoi il appartient aux chercheurs de se spécialiser dans l'une des multiples branches de cette science aux rôles très divers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musicologie/#i_94811

Voir aussi

Pour citer l’article

Marie-Ève HOFFET, « MUSICOTHÉRAPIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/musicotherapie/