Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

MUSICOTHÉRAPIE

Une pratique actuelle reconnue

La musicothérapie a évolué avec les cultures. Sous la forme qu’on lui connaît en Occident, elle se distingue peu de nombreuses autres thérapies avec médiation. Il n’existe à l’heure actuelle en France aucun diplôme d’État de musicothérapeute. Il existe en revanche des diplômes validant la formation et sa pratique dans un cadre universitaire. Ces diplômes ou certificats, quel que soit le lieu où ils sont délivrés, sont reconnus sur le plan professionnel à la condition qu’ils représentent la validation d’une formation longue (3 ans ou plus) et suffisamment complète quant à son contenu (qui peut varier d’un centre de formation à un autre). Cinq centres sont actuellement agréés par la Fédération française de musicothérapie. Certains sont universitaires : Paris-Descartes, Montpellier et Nantes développent un enseignement d’art-thérapie dispensé sur trois ans, dans lequel est incluse la musicothérapie. D’autres sont des ateliers de formation à la musicothérapie davantage axés sur la pratique et dont l’enseignement dure aussi de deux à trois ans : ateliers de Bourgogne et de Bordeaux. Le nombre de centres de formation augmente rapidement, surtout dans les universités. La demande en musicothérapeutes est en effet importante et plusieurs centaines de centres de soins pratiquent la musicothérapie dans des conditions diverses : ce sont des centres de soins pour enfants ou adultes, des centres socio-éducatifs, des centres de rééducation, etc. Enfin, de plus en plus de structures privées vouées au développement personnel utilisent ce type d’approche.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : docteure en psychologie, unité INSERM 669, praticienne hospitalier en psychiatrie

Classification

Pour citer cet article

Marie-Ève HOFFET. MUSICOTHÉRAPIE [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le

Médias

<em>David jouant de la harpe devant Saül</em>, Rembrandt - crédits : Mauritshuis, The Hague

David jouant de la harpe devant Saül, Rembrandt

Oliver Wolf Sacks - crédits : L. Novi

Oliver Wolf Sacks

Autres références

  • KIRCHER ATHANASIUS (1602-1680)

    • Écrit par
    • 3 538 mots
    ...fondée sur des caractéristiques sociales et nationales. Enfin il inventa une machine à composer, l'arca musarithmica, et fut un des précurseurs de la musicothérapie. Mais, héritier de la tradition boétienne, il continue de faire de la musique une branche des mathématiques dont les rapports harmoniques...
  • MÉDECINES ALTERNATIVES

    • Écrit par et
    • 1 653 mots
    • 3 médias
    – Musicothérapie : musique et thérapeutique.
  • MUSICOLOGIE

    • Écrit par
    • 3 740 mots
    ...science aux rôles très divers : l'acoustique (étude physique du son), l'analyse (étude détaillée des partitions), l'esthétique, l'histoire de la musique, la musicothérapie, l'organologie, la paléographie, la pédagogie, la philologie (naissance, évolution et relations des systèmes et langages), la stylistique,...