MUSÉE MÉLIÈS. LA MAGIE DU CINÉMA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le merveilleux en héritage

Bien sûr, les écrans abondent, avec les projections de pièces maîtresses : Un homme de tête (extraordinaire morceau de bravoure où le cinéaste, à plusieurs reprises, projette en l’air l’image de sa tête qui se multiplie en autant de notes sur une portée musicale), mais également Le Sacre d’Édouard VII (1902), entièrement reconstitué en studio à Montreuil, la canne et le bicorne du maître de cérémonie étant exposés au visiteur. La célébrissime affiche du Voyage dans la lune (1902) – un obus fiché dans l’œil de la planète – côtoie celle de 2001, l’Odyssée de l’espace (S. Kubrick, 1968), les commissaires de l’exposition ayant misé sur des rapprochements avec le cinéma contemporain. Les trucages imaginés par Méliès (ralentis, surimpression, fondus, effets de couleurs, marche arrière…) ont en effet influencé tous les cinéastes du merveilleux : les bricolages artisanaux de Michel Gondry (La Science des rêves, 2006) sont évoqués, tout comme les stratagèmes de Jacques Demy (Peau d’âne, 1970), Jean Cocteau (Le Sang d’un poète, 1930 ; La Belle et la bête, 1946) ou encore Georges Franju (Judex, 1963).

Hollywood paie lui aussi son tribut au pionnier du septième art avec des story-boards de Star Wars, des extraits d’Alien, Mission to Mars, Avatar, Blade Runner… et surtout de Hugo Cabret (2011) où Martin Scorsese, à partir d’une fiction autour de deux enfants parisiens des années 1930, reconstituait en flash-back toute l’activité du studio de Montreuil à sa grande époque. L'automate du film figure en bonne place, gracieusement offert par Scorsese, et l’on peut revoir la très émouvante scène du grand gala de la salle Pleyel de 1929, où le tout-Paris put enfin offrir une standing ovation au premier génie du cinématographe, interprété ici par Ben Kingsley.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Médias

Musée Méliès, Paris

Musée Méliès, Paris
Crédits : La Cinémathèque française

photographie

Georges Méliès, illusionniste du cinéma

Georges Méliès, illusionniste du cinéma
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Le Voyage dans la Lune, G. Méliès

Le Voyage dans la Lune, G. Méliès
Crédits : Courtesy of the Museum of Modern Art/ Film Stills Archive, New York City

photographie

Afficher les 3 médias de l'article

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Bernard GÉNIN, « MUSÉE MÉLIÈS. LA MAGIE DU CINÉMA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 novembre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/musee-melies-la-magie-du-cinema/