KINGSLEY BEN (1943- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le Britannique Ben Kingsley est connu pour avoir interprété des rôles très divers, et plus particulièrement celui du protagoniste de Gandhi (1982) de Richard Attenborough, pour lequel il obtient l'oscar du meilleur acteur.

Né le 31 décembre 1943 à Scarborough, dans le Yorkshire, Ben Kingsley, de son vrai nom Krishna Bhanji, a des racines anglaises et indiennes. Il commence à jouer dans des pièces de théâtre amateur à Manchester, puis rejoint la Royal Shakespeare Company en 1967. C'est avec cette troupe qu'il fait ses débuts à Broadway quatre ans plus tard. Jusqu'à la fin des années 1970, Ben Kingsley se consacre au théâtre. S'il joue dans son premier film, Fear Is the Key, dès 1973, il ne reviendra pas au cinéma avant le début des années 1980, lorsqu'il campe Mohandas Karamchand Gandhi. Afin de préparer au mieux le rôle du leader indien charismatique, il mène des recherches approfondies et va jusqu'à suivre les habitudes du Mahatma, pratiquant le yoga et adoptant un régime végétarien.

Après Gandhi, Ben Kingsley se produit notamment dans Betrayal (1983, Trahisons conjugales), Maurice (1987) de James Ivory, d'après E. M. Forster et Pascali's Island (1988, L'Île de Pascali). Il est nommé pour l'oscar du meilleur second rôle après sa prestation dans le film policier Bugsy (1991). Dans les années 1990, il joue également le professeur d'échec d'un jeune garçon dans Searching for Bobby Fischer (1993, À la recherche de Bobby Fischer), un comptable juif polonais durant la Seconde Guerre mondiale dans Schindler's List (1993, La Liste de Schindler) de Steven Spielberg et un tortionnaire confronté à une de ses anciennes victimes dans La Jeune Fille et la mort (1994) de Roman Polanski. En 1996, il interprète le bouffon Feste dans une adaptation cinématographique de La Nuit des Rois de Shakespeare.

Kingsley continue à endosser des rôles très divers dans les années 2000. Le portrait qu'il brosse d'un gangster acerbe dans Sexy Beast (2000) lui vaut une troisième nomination aux oscars. Il en obtient une autre pour son interprétation d'un immigré iranien harcelé par l'ancien propriétaire de la maison qu'il vient d'acquérir dans The House of Sand and Fog (2003). Il donne ensuite des interprétations convaincantes dans des films tels que Mrs Harris (2005), Oliver Twist (2005), You Kill Me (2007), Trans-Siberian (2007, Transsibérien), Shutter Island (2010) et Hugo Cabret (2011).

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« KINGSLEY BEN (1943- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ben-kingsley/