MULTIPLICATION VÉGÉTATIVE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Greffe végétale

Greffe végétale
Crédits : De Agostini

photographie

Multiplication par stolon

Multiplication par stolon
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Feuille de Kalanch. marmorata avec bulbilles

Feuille de Kalanch. marmorata avec bulbilles
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Phylanthus amarus : rameaux

Phylanthus amarus : rameaux
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin


Sous le vocable « multiplication végétative » se retrouve tout type de reproduction des plantes ne faisant pas intervenir le phénomène sexuel, c'est-à-dire, en définitive, tout le mode de reproduction conservant l'ensemble de l'information génétique du végétal de départ et constituant, de ce fait, ce qu'on appelle un clone. Dans les conditions naturelles, ce type de multiplication est extrêmement fréquent chez les végétaux tant inférieurs que supérieurs où il est parfois très efficace : stolons ou rhizomes des Graminées, tubercules des pommes de terre. Il est aussi largement utilisé en horticulture (greffes) ou au laboratoire (culture de tissus).

Greffe végétale

Greffe végétale

Photographie

Le greffage est une technique qui consiste à insérer dans les tissus d'un végétal un autre végétal en vue de les unir. Le sujet servant de support est appelé le porte-greffe et celui qui est greffé le greffon. 

Crédits : De Agostini

Afficher

Modes de multiplication sans sexualité

Les modes de multiplication sans sexualité sont très divers dans tous les groupes végétaux. Outre le cas de bipartition intervenant chez les organismes monocellulaires ou lors d'étapes unicellulaires du cycle d'alternance de générations, on peut distinguer de nombreuses modalités : ce peut être par fragmentation de l'individu, soit après une coupure naturelle, par exemple une mortification, isolant l'extrémité d'un stolon (fraisier, ), un tubercule (pomme de terre), un sclérote (Champignons), soit après une intervention de l'homme en vue de réaliser des cultures clonales à partir d'un individu présentant des propriétés données (cultures de levures, utilisées pour les fermentations ou la production d'antibiotiques ; bouturage, greffage en horticulture) ; ce peut être aussi par formation, dans le végétal, de cellules ou groupes de cellules, d'organes ou groupes d'organes plus ou moins différenciés se séparant du végétal d'une manière naturelle ; bulbilles des Fougères et de quelques Angiospermes ; propagules, kystes de végétaux inférieurs, téleutospores de Champignons, graines dont l'embryon est formé, sans fécondation, à partir de certaines cellules du sporophyte, du nucelle par exempl [...]

Multiplication par stolon

Multiplication par stolon

Dessin

Deux exemples de multiplication végétative par stolon 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Feuille de Kalanch. marmorata avec bulbilles

Feuille de Kalanch. marmorata avec bulbilles

Dessin

Bulbilles développées sur la marge d'une feuille de Kalanchœ marmorata. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : professeur honoraire à la faculté des sciences d'Orsay.

Classification


Autres références

«  MULTIPLICATION VÉGÉTATIVE  » est également traité dans :

ADVENTIFS ORGANES

  • Écrit par 
  • Robert GORENFLOT
  •  • 326 mots

Un organe végétatif est qualifié d'adventif quand, s'ajoutant secondairement à d'autres organes du même type, il est d'une autre origine et occupe une position différente. Par exemple, les racines adventives peuvent apparaître le long de tiges en place : crampons du lierre, racines des rhizomes, etc. De même, les racines fasciculées des Graminées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/organes-adventifs/#i_19348

AQUACULTURE

  • Écrit par 
  • Lucien LAUBIER
  •  • 11 428 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La culture de l'algue rouge nori, Porphyra tenera, au Japon »  : […] L' aquaculture des algues du genre Porphyra au Japon, en Chine et en Corée du Sud, est l'exemple souvent cité pour démontrer la maîtrise des pratiques culturales chez les algues alimentaires (fig. 1). Les Porphyra sont des algues rouges ( Rhodophycées) foliacées formées généralement d'une seule assise de cellules, qui se développent dans la zone […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aquaculture/#i_19348

BASIDIOMYCÈTES

  • Écrit par 
  • Patrick JOLY
  •  • 6 442 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les Urédinales »  : […] Les Urédinales attaquent surtout les feuilles ou les rameaux de leurs hôtes, plus rarement les fleurs ou les fruits ; chez les arbres, leur développement peut entraîner des déformations de branches (balais de sorcières, etc.). Leur mycélium croît entre les cellules, dans la lamelle mitoyenne, envoyant des suçoirs de part et d'autre, dans le cytopla […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/basidiomycetes/#i_19348

BOURGEONS

  • Écrit par 
  • Louis GENEVÈS, 
  • Paul ROLLIN
  •  • 2 964 mots

Dans le chapitre « Multiplication végétative »  : […] Pour différents besoins (horticulture, industrie papetière...), il est important de multiplier végétativement certains plants qui présentent des caractères déterminés. On évite ainsi la variation génétique qui accompagne la reproduction sexuée. Les bourgeons situés au sommet des arbres anciens ont des propriétés sensiblement différentes de ceux des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bourgeons/#i_19348

CHAMPIGNONS

  • Écrit par 
  • Jacques GUINBERTEAU, 
  • Patrick JOLY, 
  • Jacqueline NICOT, 
  • Jean Marc OLIVIER
  •  • 10 942 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre «  Les structures reproductrices et la classification générale des champignons »  : […] Indépendamment de leur rôle, gamétique ou non, on a pris l'habitude de distinguer les propagules des champignons selon qu'elles sont nues et mobiles grâce à un ou deux flagelles ( zoïdes) ou au contraire munies d'une paroi et non mobiles ( spores). En réalité, cette distinction n'a peut-être pas l'importance qu'on lui accorde, car il n'est pas rare […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/champignons/#i_19348

CLONAGE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Jean-Paul RENARD
  •  • 5 006 mots
  •  • 3 médias

Le mot « clonage » est utilisé en biologie pour désigner une reproduction à l'identique ne faisant pas intervenir la sexualité. C'est ce qui se passe lorsqu'on obtient une colonie bactérienne après avoir ensemencé un milieu de culture solide avec une seule bactérie : en se divisant, cette bactérie « mère » a engendré des bactéries « filles » qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clonage/#i_19348

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement végétal

  • Écrit par 
  • Georges DUCREUX, 
  • Hervé LE GUYADER, 
  • Jean-Claude ROLAND
  •  • 19 202 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Reprogrammation cellulaire et totipotence »  : […] Les cellules dans les organes végétaux se différencient, comme il a été indiqué plus haut, là où l'ontogenèse les a situées (absence de migration), et la simple observation d'une préparation anatomique montre combien la disposition des tissus a un caractère fixé et constant pour une espèce donnée. Cela suggère que chaque cellule subit à la fois de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-biologie-le-developpement-vegetal/#i_19348

DIASPORES, botanique

  • Écrit par 
  • Robert GORENFLOT
  •  • 936 mots

Dans tout le règne végétal, on appelle diaspores les parties des plantes qui sont disséminées, permettant ainsi la propagation des espèces ( diaspora , dispersion). Les diaspores sont d'origine végétative quand elles sont constituées d'une fraction de l'appareil végétatif ( thalle ou cormus). Chez les Algues, les Champignons et les Lichens, des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diaspores-botanique/#i_19348

HORTICULTURE ORNEMENTALE

  • Écrit par 
  • Robert BOSSARD
  •  • 4 957 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Bouturage et greffage »  : […] Les pépinières modernes comptent au moins une serre à multiplication dont les bâches sont occupées par des séries successives de semis et surtout de boutures d'espèces à feuilles caduques au cours du printemps et de l'été, de plantes à feuillage persistant en automne et en hiver. Les serres destinées aux semis et aux boutures des cultures florales […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/horticulture-ornementale/#i_19348

HYDROPHYTES ou HYGROPHYTES

  • Écrit par 
  • Jacques DAUTA
  •  • 995 mots
  •  • 2 médias

On appelle hygrophytes ou hygrophiles les plantes qui vivent dans des habitats fortement humides, ou même mouillés (fossés, marécages, étangs, lacs, rivières, etc.). Les caractéristiques du milieu aquatique sont suffisamment marquées pour modifier profondément la morphologie et la biologie des hygrophytes : densité très élevée par rapport à l'air, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hydrophytes-hygrophytes/#i_19348

MÉRISTÈMES

  • Écrit par 
  • Arlette NOUGARÈDE
  • , Universalis
  •  • 3 232 mots
  •  • 2 médias

Autant les cellules souches de l'animal sont discrètes (surtout lorsque le niveau d'organisation de celui-ci est élevé) donc difficiles à localiser et à séparer des tissus dans lesquels elles sont incluses, autant les cellules juvéniles de végétaux ont été faciles à identifier par la simple observation des zones de croissance par lesquelles la co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/meristemes/#i_19348

PHYTOGÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Yves DEMARLY
  •  • 4 517 mots

Dans le chapitre « Expression phénotypique : structuration et variabilité d'expression des gènes chez les végétaux supérieurs »  : […] À mesure que les connaissances sur la structuration de l'information génétique chez les eucaryotes progressent, se dégage la notion de groupes de gènes « linkés » possédant des sous-unités redondantes. À un stade donné du développement, une seule de ces sous-unités fonctionnerait, les autres restant silencieuses ; ces unités d'expression coordonnée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phytogenetique/#i_19348

PLANTES VIVACES

  • Écrit par 
  • Monique GUERN
  •  • 594 mots
  •  • 1 média

Selon qu'elles fleurissent et fructifient une seule ou plusieurs fois au cours de leur vie, les Angiospermes se répartissent en deux grandes catégories : d'une part celles qui disparaissent entièrement (leurs semences exceptées) dès la fin de leur première fructification, soit au bout d'un an (ou plutôt à la fin de la saison de croissance) pour les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plantes-vivaces/#i_19348

REPRODUCTION, biologie

  • Écrit par 
  • Henri CAMEFORT, 
  • Jean GÉNERMONT, 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Philippe L'HÉRITIER
  •  • 7 210 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  La reproduction asexuée »  : […] Parmi les organismes unicellulaires, certains ont un cycle biologique très simple, se confondant avec le cycle cellulaire : chaque cellule, en se divisant en deux, produit deux individus. Un tel cycle, strictement asexué, est cependant plutôt rare chez les eucaryotes. Par exemple, les chlamydomonas, des unicellulaires d'eau douce, se multiplient a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reproduction-biologie/#i_19348

RÉSERVES PHYSIOLOGIQUES - Réserves végétales

  • Écrit par 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 8 610 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Réserves destinées à la reproduction »  : […] Les organes de mise en réserve sont soit des organes spécialisés dans lesquels la plante mère dépose les métabolites en excès dont elle dispose, soit des graines issues de la fécondation des ovules par les grains de pollen. Dans un cas comme dans l'autre, la plante utilise des systèmes de protection et met des barrières ( dormances) pour éviter que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reserves-physiologiques-reserves-vegetales/#i_19348

STOLON

  • Écrit par 
  • Jacques DAUTA
  •  • 185 mots
  •  • 1 média

Un stolon est un organe adapté à la multiplication végétative d'une espèce végétale, consistant en une tige grêle, poussant horizontalement, et terminée par un bourgeon susceptible, lorsqu'il touche le sol, de s'enraciner pour produire un nouveau pied ; celui-ci produit à son tour des stolons, et se sépare après un certain temps de la plante mère. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stolon/#i_19348

VIROSES VÉGÉTALES

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves TEYCHENEY
  •  • 4 018 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Lutte contre les vecteurs et sélection sanitaire »  : […] Une fois l'identité du virus connue, il est possible de lutter contre sa propagation de façon indirecte, en éliminant son vecteur s'il en a un et si ce dernier est identifié. Pour cela, il est nécessaire de traiter les cultures par pulvérisation d'insecticides ou de fongicides, ou par fumigation de nématicides, produits parfois très polluants. L'él […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/viroses-vegetales/#i_19348

ZOOSPORES

  • Écrit par 
  • Monique GUERN
  •  • 243 mots

Encore appelées planospores (du grec planod = vagabond), par opposition aux aplanospores, immobiles ou amiboïdes, les zoospores sont des cellules nues (la paroi glucidique caractéristique des Végétaux est absente) et mobiles grâce à un appareil locomoteur à un ou plusieurs flagelles. Ce sont donc, avec les zoogamètes, les cellules végétales les pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zoospores/#i_19348

Voir aussi

Pour citer l’article

René NOZERAN, « MULTIPLICATION VÉGÉTATIVE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/multiplication-vegetative/