MULHOUSE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ville née de l'industrie textile – le « Manchester français » –, Mulhouse, dans le Haut-Rhin, constitue un cas particulier en Alsace, avec un brassage continu de populations et un patrimoine de brique, de fer et de béton. Ses manufactures ont été ruinées à partir des années 1950, mais l'arrivée de Peugeot, le travail frontalier et la montée en puissance des services ont permis sa reconversion. La commune compte 113 700 habitants et l'aire urbaine 284 700 habitants (en 2013).

Grand Est : carte administrative

Carte : Grand Est : carte administrative

Carte administrative de la région Grand Est. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

À l'écart des axes de communication, le site de Mulhouse est une butte de lœss insubmersible, forte d'un moulin (mul, qui a donné son nom à la ville) et de terres viticoles abbatiales. Le bourg devient la propriété de l'évêque de Strasbourg (1033) et l'empereur Frédéric II Hohenstaufen y autorise un Conseil en 1233. Ville libre impériale en 1273, Mulhouse entre dans la Décapole en 1354. Entourée de campagnes aux mains des Habsbourg, Mulhouse signe un pacte d'alliance avec Bâle (1506). Les relations avec les cantons helvétiques favorisent l'introduction de la Réforme (1523). La ville reste une enclave suisse en France après les traités de Westphalie (1648). En 1746, la ville devient industrielle lorsque de jeunes bourgeois (Jean-Henri Dollfus, Jean-Jacques Schmaltzer, Samuel Kœchlin et Jean-Jacques Feer) lancent l'indiennage, c'est-à-dire l'impression de cotonnades à la planche. L'industrie textile (tissage, filature) se développe et les « pères fondateurs » sont à l'origine de la société DMC (Dollfus Mieg et Cie) en 1800. Lors de la Révolution française, le blocus économique conduit les Mulhousiens à s'unir à la France (1798). À partir du textile, la « ville aux cent cheminées » se diversifie vers la chimie et les constructions mécaniques. Entre 1839 (première ligne entre Mulhouse et Thann) et 1850, le chemin de fer transforme Mulhouse en carrefour. Dès 1826, les grandes familles protestantes animent la Société industrielle de Mulhouse. Elles créent un modèle social reposant sur le paternalisme (cité-jardin de la Cité). À partir de 1871, la ville subit les chocs successifs des changements de nationalité. Le gouvernement impérial allemand, méfiant envers une ville francophile et ouvrière, fait construire de nombreuses casernes. Le patronat mulhousien transfère ses investissements vers la France, autant par patriotisme que par opportunisme économique ; toutefois, de nouvelles activités émergent, comme l'électromécanique avec Clemessy (1908) et l'aviation avec l'Aviatik (1911). Après le retour à la France en 1918, dont on attendait beaucoup, la croissance, démographique et économique, reste faible. En juin 1940, la ville est occupée ; elle sera libérée par la Ire armée française (De Lattre de Tassigny) le 21 novembre 1944. L'expansion démographique reprend après la guerre ; sont alors construits des immeubles collectifs (cité Wagner, quartier Brossolette à Bourtzwiller) puis la ZUP des Coteaux (1958). Mais le modèle industriel est à bout de souffle. Le maire fait raser des friches industrielles (la Dentsche) et construire la Tour de l'Europe (François Spoerry, 1972), le plus haut bâtiment de la ville. En 1962, le groupe Peugeot s'installe dans la forêt de la Hardt : l'usine Indenor, qui fabriquait des boîtes de vitesses, est devenue l'usine Peugeot-Citroën, forte d'environ 8 000 salariés dans les années 2010.

Mulhouse : la tour de l'Europe

Photographie : Mulhouse : la tour de l'Europe

Au centre de Mulhouse se dresse la tour de l'Europe, d'une hauteur de 106 mètres. Conçue par l'architecte François Spoerry dès 1969 et achevée en 1972, elle est constituée d'une structure de béton armé et compte 180 logements. Au sommet se trouve un restaurant panoramique dont la... 

Crédits : H. Eid/ AKG-images

Afficher

Dans l'attente de la réussite de sa reconversion industrielle, Mulhouse doit gérer de nombreux problèmes. Les dernières usines disparaissent : l'extraction de la potasse a été stoppée en 2002 ; aux mains du Finlandais Wärtsilä, la SACM (Société alsacienne de constructions mécaniques, créée en 1872) cesse sa production en 2003 ; la société DMC (500 salariés, fil à broder) met son site en vente en 2004. L'agglomération s'appuie sur PSA, son principal pourvoyeur d'emplois. Les nouvelles technologies tentent de se développer, notamment en relation avec le réseau bâlois BioValley. Le campus mulhousien de l'université de Haute-Alsace (créée en 1975) compte 6 500 étudiants, dont une école internationale (Allemagne, Suisse, France) d'ingénieurs. Le centre hospitalier développe la recherche hématologique. Le Parc des Collines, installé dans la zone franche ouverte en 1997, reçoit de nombreux bureaux.

Pour une agglomération [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Médias

Grand Est : carte administrative

Grand Est : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Mulhouse : la tour de l'Europe

Mulhouse : la tour de l'Europe
Crédits : H. Eid/ AKG-images

photographie

Afficher les 2 médias de l'article

Écrit par :

  • : maître de conférences de géographie, enseignant-chercheur à l'I.U.F.M. d'Alsace, Strasbourg

Classification

Autres références

«  MULHOUSE  » est également traité dans :

ALSACE

  • Écrit par 
  • Françoise LÉVY-COBLENTZ, 
  • Raymond WOESSNER
  • , Universalis
  •  • 6 606 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Libertés et urbanisme dans le cadre du Saint Empire romain germanique »  : […] Au xii e  siècle commence l'âge d'or des cités. Des campagnards abandonnent la glèbe pour l'artisanat et le négoce, déjà pleins de promesses lucratives, et c'est l'éclosion de villes nouvelles, l'agrandissement des anciennes. Après Strasbourg obligée d'élargir plusieurs fois son enceinte, Haguenau, sise aux portes d'un château impérial, reçoit un privilège de Frédéric Barberousse (1164). Au xiii e […] Lire la suite

FRANCE (Histoire et institutions) - Formation territoriale

  • Écrit par 
  • Yves DURAND
  •  • 12 875 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Régularisation et simplification des frontières »  : […] Outre ces acquisitions territoriales importantes, il y eut pendant la seconde moitié du xviii e  siècle de nombreuses négociations avec les pays voisins de la France pour régulariser et simplifier une frontière souvent tourmentée, marquée par ces enclaves héritées de la politique internationale des deux siècles passés. Ainsi, le comté sarrebrückois de Sarrewerden constituait une enclave impériale […] Lire la suite

Les derniers événements

2-30 avril 2020 France. Annonce du plan de déconfinement.

Le 2, puis de nouveau le 5, l’armée intervient sur l’aéroport de Bâle-Mulhouse pour réquisitionner, à la demande de la préfecture du Haut-Rhin et pour le compte de l’Agence régionale de santé (ARS) du Grand-Est, deux cargaisons de masques de protection commandés en Chine par la région Bourgogne-Franche-Comté et le département des Bouches-du-Rhône, dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. […] Lire la suite

1er-31 mars 2020 France. Lutte contre l'épidémie de Covid-19.

Le 25, Emmanuel Macron visite l’hôpital militaire de campagne installé à Mulhouse (Haut-Rhin) dans les jours précédents. Il rend hommage au « courage exceptionnel » des soignants et promet, « à l’issue de cette crise, un plan massif d’investissement et de revalorisation de l’ensemble des carrières » à l’hôpital. Le chef de l’État annonce également le lancement de l’opération militaire Résilience de « soutien aux populations » et d’« appui aux services publics ». […] Lire la suite

14-29 février 2020 France. Progression de l'épidémie de coronavirus.

Du 17 au 21, deux mille fidèles de l’église évangélique La Porte ouverte chrétienne, originaires de la métropole et d’outre-mer, ainsi que de pays voisins, se réunissent à Mulhouse (Haut-Rhin). La contamination de certains d’entre eux, qui est diagnostiquée les jours suivants, contribue à la propagation de l’épidémie. Le 23, le gouvernement déclenche le volet du plan Orsan (Organisation de la réponse du système de santé en situations sanitaires exceptionnelles) lié aux risques épidémiques et biologiques. […] Lire la suite

18 février 2020 France. Discours du président Emmanuel Macron sur le « séparatisme islamiste ».

Lors d’un déplacement à Mulhouse (Haut-Rhin), dans le quartier de Bourtzwiller classé en zone de sécurité prioritaire, le président Emmanuel Macron présente de premières mesures de lutte contre le « séparatisme islamiste » qu’il définit comme « une volonté de quitter la République, de ne plus en respecter les règles ». Il développe le premier axe de son action, qui vise à réduire les « influences étrangères » sur l’islam de France : le système des « imams détachés » envoyés par la Turquie, le Maroc ou l’Algérie, doit être progressivement remplacé par des « imams français formés en France » ; les cours facultatifs d’« enseignement de langue et de culture d’origine » dispensés par des enseignants désignés par des gouvernements étrangers doivent être supprimés au profit d’« enseignements internationaux de langues étrangères » encadrés par l’Éducation nationale. […] Lire la suite

9-20 mars 2008 France. Poussée de la gauche aux élections locales

La droite conserve Aix-en-Provence, Boulogne-Billancourt, Le Havre, Marseille, Nancy, Nice, Nîmes, Orléans et Perpignan; elle enlève Mulhouse à la gauche. L'échec de François Bayrou à Pau illustre la défaite du Modem. Le Parti communiste perd deux de ses bastions en Seine-Saint-Denis, Aubervilliers et Montreuil, cette dernière municipalité étant emportée par les Verts. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Raymond WOESSNER, « MULHOUSE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/mulhouse/