MIAMI

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ville portuaire située sur la baie de Biscayne, au sud-est de la Floride, abritée de l’océan par un chapelet d’îlots (les keys), Miami (453 000 habitants en 2016) est à la tête de la septième agglomération des États-Unis (6,15 millions d’habitants) et s’étale sur 200 kilomètres le long de la côte atlantique, principalement vers le nord de la ville jusqu’à North Palm Beach. Capitale du tourisme balnéaire et de croisière à l’échelle internationale, Miami, première ville hispanique du pays, est également un centre économique et culturel de premier ordre et la plaque tournante des liaisons entre les États-Unis et l’Amérique latine.

États-Unis : carte administrative

États-Unis : carte administrative

Carte

Carte administrative des États-Unis. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Occupé par les Indiens tequesta, le site de la baie de Biscayne, à l’embouchure de la Miami River, est exploré par les Espagnols dès le xvie siècle. Il faut toutefois attendre la cession de la Floride aux États-Unis en 1819 pour que les premiers colons s’installent, à la fois sur les îles fermant la baie, mais également sur le continent : Anglais, Espagnols venus de Saint Augustine, située plus au nord, et autres rescapés des nombreux naufrages qui surviennent régulièrement dans cette région des keys particulièrement dangereuse pour la navigation. Mais le site est également convoité par les Indiens séminoles. Leur défaite à la suite de la guerre avec les États-Unis (1835-1842), la plus dévastatrice pour les Indiens dans l’histoire américaine, permettra l’installation permanente d’un premier village, nommé Miami, mot indien qui signifie « eau douce » ; il comptait quatre-vingt-seize âmes en 1844. Le développement piétine jusqu’à la fin du xixe siècle, malgré l’implantation de nouveaux villages sous l’impulsion de l’État fédéral : Coconut Grove, Biscayne…

Grâce à la volonté de la femme d’affaires Julia Tuttle, la « mère de Miami », la cité est desservie par le chemin de fer en 1896, ce qui entraîne un premier essor et la fondation officielle de la [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  MIAMI  » est également traité dans :

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Catherine LEFORT, 
  • Laurent VERMEERSCH
  •  • 19 931 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Le tourisme : entre nature et culture »  : […] Depuis les années 1950, l'engouement des Américains pour les loisirs et les voyages a provoqué un formidable essor du tourisme sur le territoire national. Les États-Unis sont aussi le deuxième pays du monde en termes de nombre de touristes accueillis. Soleil et plages font évidemment partie des critères de localisation des foyers touristiques ; mais les Américains sont également friands de nature […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-le-territoire-et-les-hommes-geographie/#i_47556

Pour citer l’article

Laurent VERMEERSCH, « MIAMI », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/miami/