Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

MÉTAUX RARES

Les stockages stratégiques

Les stockages stratégiques réalisés par les États constituent un outil de sécurisation des approvisionnements. Mais si le concept est simple, les choix qu'il implique et leur mise en œuvre sont complexes et délicats. On peut distinguer deux types de stockages complémentaires : le stockage de précaution, pour parer à des interruptions temporaires (stock de soutien aux industries en cas de prix excessifs) ; le stockage stratégique pour faire face à une rupture durable des approvisionnements.

Les questions qui se posent pour mettre en place ces stockages sont multiples : Stock de soutien ou stock stratégique ? Quels métaux stocker ? Sous quelle forme (produits intermédiaires, métal) ? En quelles quantités (en mois de consommation) ? Avec quel financement ? Avec quelle gestion dynamique ?

Dès 1975, la France a eu une politique de stockage de précaution des matières minérales stratégiques, à travers la Caisse française des matières premières. Cette dernière a été dissoute par le décret du 26 décembre 1996, avec un recentrage des activités autour de la surveillance et de la sécurité d'approvisionnement via l'Observatoire des matières premières (O.M.P.).

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : ingénieur géologue, économiste matières premières au Bureau de recherches géologiques et minières

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Liste des métaux rares

Liste des métaux rares

Métaux et minéraux rares qualifiés de critiques par l'Union européenne

Métaux et minéraux rares qualifiés de critiques par l'Union européenne

Métaux rares : la crise du palladium

Métaux rares : la crise du palladium

Voir aussi