Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

MÉIOSE

Bilan biologique de la méiose

La méiose apparaît comme un mécanisme adopté par tous les organismes à reproduction sexuée et dont les conséquences les plus fondamentales sont :

– la préservation du nombre de chromosomes de l'espèce d'une génération sexuée à la suivante ;

– la constitution d'une barrière génétique puissante entre les espèces : l'une des causes de la stérilité des hybrides F1 d'espèces est en effet l'absence de synapsis au moment de la méiose. Les deux lots chromosomiques n'ont pas d'homologie suffisante pour qu'il y ait appariement : les gamètes portent des lots chromosomiques déséquilibrés et ne sont pas viables. C'est certainement le cas, par exemple, de la stérilité du mulet, hybride entre l'âne et le cheval ;

– la production de nouveaux types génétiques. Par le jeu de la ségrégation indépendante des centromères à la première division de la méiose et par les phénomènes de recombinaison intrachromosomiques, la méiose permet la production de génotypes différents de ceux qui existent dans la nature sous le seul effet des mutations et joue ainsi un grand rôle dans l'évolution des espèces.

— Marguerite PICARD

— Denise ZICKLER

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Ploïdie et méiose - crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Ploïdie et méiose

Méiose - crédits : Encyclopædia Universalis France

Méiose

Ségrégation d'un couple d'allèles - crédits : Encyclopædia Universalis France

Ségrégation d'un couple d'allèles

Autres références

  • EUCARYOTES (CHROMOSOME DES)

    • Écrit par Denise ZICKLER
    • 7 721 mots
    • 9 médias
    Au stade diplotène de la méiose de toutes les espèces, les chromosomes en écouvillon (ou plumeux ; lampbrusch chromosome en anglais), présentent sur toute leur longueur des boucles plus ou moins larges émergeant des chromomères. La taille spectaculaire de ces différenciations dans les ovocytes d'amphibiens,...
  • ANIMAUX MODES DE REPRODUCTION DES

    • Écrit par Catherine ZILLER
    • 4 447 mots
    • 4 médias
    ...individu. Cette fusion est précédée (fig. 1), dans les cellules qui formeront les gamètes, d'une modification de la garniture chromosomique : la méiose transforme le nombre diploïde (2 n) des chromosomes en nombre haploïde (n), de telle sorte que l'assemblage de deux gamètes de sexe opposé...
  • CARYOTYPE HUMAIN

    • Écrit par Gabriel GACHELIN, Jean-François MATTEI, Marie-Geneviève MATTEI, Anne MONCLA
    • 4 792 mots
    • 10 médias
    ...réductionnel du nombre chromosomique. Il consiste dans la disjonction des paires de chromosomes homologues. En subissant cette disjonction, chaque cellule mère des gamètes engendre, au cours d'un processus appelé méiose, deux cellules filles à caryotype haploïde, ne comportant que 23 chromosomes.
  • CELLULE - L'organisation

    • Écrit par Pierre FAVARD
    • 11 028 mots
    • 15 médias
    ...diploïdes (qui possèdent deux jeux de chromosomes semblables deux à deux), les échanges se font entre les ADN de deux chromosomes d'une même paire. Lors de la méïose, phénomène qui à partir d'une cellule diploïde conduit à la formation de quatre cellules reproductrices haploïdes (un seul jeu de chromosomes un...
  • Afficher les 19 références

Voir aussi