MAÎTRES DE SAGESSE (Grèce antique)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Civilisation et sagesse

Dans un domaine plus restreint, celui de l'activité politique et militaire de la cité, des historiens comme Hérodote et Thucydide prétendent être en mesure de fixer et de transmettre un mémorable susceptible d'inspirer le futur. Ainsi conçue, sophía devient synonyme de « civilisation », de « culture » comme en témoigne Aristote dans le Perì philosophías, dont il ne subsiste plus que des fragments. Aristote part de l'idée, que l'on rencontre déjà dans le Timée (22c sq.), dans le Critias (109d-110a) et dans les Lois (III, 677a sq.), suivant laquelle des catastrophes cosmiques détruisent périodiquement l'humanité, à l'exception d'un tout petit nombre d'hommes. À la suite de ces catastrophes, l'humanité doit progressivement réapprendre, chaque fois, toutes les techniques, tous les arts. Or, pour Aristote, ces étapes sont au nombre de cinq. D'abord, les hommes inventèrent « les moyens de subvenir à leurs besoins ». Ensuite, ils inventèrent les arts (tékhnai), « qui contribuèrent à la noblesse et à l'ornement de la vie ». En troisième lieu, « ils inventèrent les lois et tous les liens qui assemblent les parties d'une cité ». Puis ils avancèrent jusqu'à la considération des corps et de la nature qui les fabrique, et ils nommèrent cette démarche « science de la nature ». Chacune de ces inventions et de ces découvertes, les hommes l'appelèrent sagesse (sophía), et sage (sophós) son auteur. Enfin, « ils parvinrent jusqu'aux objets divins, hypercosmiques et totalement immuables, et c'est la connaissance de ces objets qu'ils nommèrent „souveraine sagesse“ ». Dans les fragments qui subsistent du Perì philosophías, il ne reste plus trace du premier et du deuxième stade. Mais c'est au troisième que se rapportent les fragments sur la « sagesse » des Sept Sages, mis en relation avec le sanctuaire de Delphes, sur [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Luc BRISSON, « MAÎTRES DE SAGESSE (Grèce antique) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/maitres-de-sagesse/