MAEKAWA KUNIO (1905-1986)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Kunio Maekawa (ou Mayekawa) figure parmi ce qu'il est convenu d'appeler les « pères » de l'architecture moderne au Japon. Il introduisit dans son pays qui les ignorait les nouveaux concepts de l'architecture occidentale, après avoir séjourné, de 1928 à 1930, à Paris, dans l'atelier de Le Corbusier.

Maekawa travailla pour Antonin Raymond (1890-1976), architecte américain d'origine tchèque qui s'était établi à Tōkyō en 1921, après avoir assisté Frank Lloyd Wright pour la réalisation de l'Imperial Hotel. Raymond fut un des agents essentiels de la découverte par le Japon du nouveau style international. Il y construisit notamment, en 1923, la première maison en béton armé.

Maekawa ouvrit son agence personnelle en 1935. Il y développa une manière sobre, intransigeante, qui n'avait guère de références aux traditions nationales, mais dont le béton brut, les pilotis, les ossatures ne choquèrent guère, selon ses dires, le public japonais, grâce à certaines similitudes avec les ossatures de bois de l'architecture locale. Parmi ses collaborateurs, il compta Tange Kenzō, qui allait devenir l'architecte le plus célèbre du pays. C'est principalement après la guerre, époque qui vit l'occidentalisation rapide de la culture japonaise, que Maekawa s'imposa. Son œuvre est marquée par la recherche d'une constante expressivité sculpturale, l'emploi régulier de puissantes masses de béton armé (partiellement justifiées par les nécessités de la construction antisismique), une plastique souvent sévère, parfois brutale (le « brutalisme » était alors une valeur esthétique), néanmoins plus réservée, plus rationnelle, moins lyrique que celle de Tange Kenzō.

Les années 1950 virent mûrir sa production, dont on peut retenir les ensembles les plus significatifs : le petit immeuble de bureaux de la banque Sogoh à Tōkyō (1953), la bibliothèque et la salle de concerts de Yokohama (1955), la mai [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

François CHASLIN, « MAEKAWA KUNIO (1905-1986) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/maekawa/