MADAGASCAR

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

quelques données-clés.
Nom officielRépublique de Madagascar (MG)
Chef de l'ÉtatAndry Rajoelina (depuis le 18 janvier 2019)
Chef du gouvernementChristian Ntsay (depuis le 6 juin 2018)
CapitaleAntananarivo
Langues officiellesanglais, français, malgache
Unité monétaireariary (MGA)
Population25 661 000 (estim. 2019)
Superficie (km2)587 295

Civilisation traditionnelle

Si l'appartenance de Madagascar à l'Afrique est évidente du point de vue géographique, la nature et l'ancienneté des vestiges archéologiques découverts dans l'île et sur le continent diffèrent. Ni les squelettes d'hommes fossiles, ni les outils en pierre taillée de ce que l'on considère comme le « berceau de l'humanité » ne se retrouvent sur la terre malgache. L'archéologie, à Madagascar, a été conçue de telle sorte qu'elle puisse s'adapter à des périodes récentes ; elle doit tenir compte des données des autres sources, en particulier celles des traditions orales, quand elles existent. Elle présente un intérêt majeur pour l'histoire d'un pays où les documents écrits se font rares avant le xixe siècle. Elle possède un domaine privilégié, celui de la vie quotidienne des sociétés du passé. Les vestiges de structures, les restes de nourriture et les débris d'objets, généralement modestes, permettent de faire connaître l'habitat, les activités de subsistance, les techniques, ainsi que les échanges et les migrations.

L'étude systématique et approfondie des preuves concrètes apportées par la fouille et l'analyse en laboratoire contribue à faire avancer les recherches sur les origines des Malgaches. Il s'agit de vérifier les hypothèses multiples et séculaires sur ce sujet. Aussi, on peut envisager que le verdict de cette entreprise de longue haleine démontrera la spécificité d'un peuple et d'une civilisation qui se détachent et de l'Afrique et de l'Asie, ou qui seraient un produit typiquement malgache, résultant de deux provenances lointaines. Les apports de l'archéologie ont remis en cause plusieurs acquis de l'historiographie : entre autres, la question de la datation et le degré d'évolution des premiers habitants de l'île. Ils ont en revanche confirmé bon nombre de connaissances et expliqué le sens de certains dictons ou expressions.

L'ancien habitat malgache

Les types de villages

Les installations humaines à Madagascar varient suivant les régions et les époques. On distingue un habitat simple et un habitat fortifié. La situation politique a joué [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 52 pages

Médias de l’article

Madagascar : carte physique

Madagascar : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Madagascar : drapeau

Madagascar : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Île de Nosy Komba, Madagascar

Île de Nosy Komba, Madagascar
Crédits : Aquavision/ Gallo Images/ Getty

photographie

Arbre-du-voyageur

Arbre-du-voyageur
Crédits : C.Dani/I.Jeske/ De Agostini/ Getty Images

photographie

Afficher les 10 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  MADAGASCAR  » est également traité dans :

MADAGASCAR, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite

MADAGASCAR, géologie

  • Écrit par 
  • Philippe GONCALVES, 
  • Christian NICOLLET
  •  • 5 009 mots
  •  • 7 médias

Dans l’océan Indien, l’île de Madagascar est située au sud-est de l’Afrique dont elle est séparée par le canal du Mozambique. Longue de près de 1 600 kilomètres du nord au sud et large de 600 kilomètres d'est en ouest, Madagascar, la Grande Île, peut être considérée comme un microcontinent. L'histoire géologique connue de Madagascar remonte à plus de trois milliards d'années. Successivement à la p […] Lire la suite

AFRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Anne FAURE-MURET
  •  • 18 698 mots
  •  • 22 médias

Du point de vue géologique, on désigne sous le terme de bouclier africain ou, simplement, d'Afrique l'ensemble formé par le continent africain, la péninsule arabique et l'île de Madagascar. En effet, ces deux derniers éléments n'ont été séparés du premier que par l'ouverture plus ou moins ancienne de la mer Rouge, au nord, et du canal de Mozambique, au sud. Ainsi définie, l'Afrique occupe une pos […] Lire la suite

AFRIQUE (Structure et milieu) - Géographie générale

  • Écrit par 
  • Roland POURTIER
  •  • 21 433 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « Types humains et « races » : des représentations controversées »  : […] L'unicité de l'espèce humaine n'empêche pas celle-ci de se subdiviser en groupes identifiables par des caractéristiques physiques héréditaires. Celles-ci ont été utilisées pour définir des races. L'Afrique au sud du Sahara est ainsi le continent des Noirs, par opposition à l'Afrique septentrionale peuplée de Blancs. Le terme de race pose aujourd'hui problème. De nombreux scientifiques le récusent […] Lire la suite

AFRIQUE (Histoire) - Préhistoire

  • Écrit par 
  • Augustin HOLL
  •  • 6 306 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Afrique orientale et australe »  : […] La colonisation de Madagascar et des Comores entre dans le processus global d'« internationalisation » de la partie occidentale de l'océan Indien. Des groupes d'agriculteurs bantu se répandent de la zone des Grands Lacs vers la côte et développent à terme les cités-États swahili de Ntwapa, Chibuene, Masuguru, Kaole, Kilwa, Manda, Pate, etc. entre 1000 et 1500 après J.-C. L'élite swahili adopte la […] Lire la suite

AFRIQUE (Histoire) - De l'entrée dans l'histoire à la période contemporaine

  • Écrit par 
  • Hubert DESCHAMPS, 
  • Jean DEVISSE, 
  • Henri MÉDARD
  •  • 9 664 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les Portugais »  : […] L'unité de leur royaume achevée, les Portugais se lancent à la conquête de territoires africains ; dès 1415, ils prennent Ceuta ; peu à peu, ils transforment l'économie marocaine, affaiblie sous des dynastes évanescents, en satellite de l'économie portugaise . Longeant les côtes vers le sud, ils reprennent des itinéraires que beaucoup d'autres ont jalonnés avant eux, Arabes, Catalans ou même Ital […] Lire la suite

AFRIQUE (Histoire) - Les décolonisations

  • Écrit par 
  • Marc MICHEL
  •  • 12 312 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « L'Afrique noire francophone »  : […] La décolonisation de l'Afrique noire française apparaît, elle, largement comme un problème « mûri de l'extérieur » : à l'issue de la guerre, l'opinion, les partis et les gouvernants français n'étaient absolument pas prêts à envisager une perspective d'indépendance des colonies, tant la « reprise du rang » par la France dans le concert des grandes puissances s'identifiait à la grandeur de l'empire, […] Lire la suite

AFRIQUE NOIRE (Arts) - Histoire et traditions

  • Écrit par 
  • Jean DEVISSE, 
  • Francis GEUS, 
  • Louis PERROIS, 
  • Jean POLET
  • , Universalis
  •  • 6 686 mots

Dans le chapitre « Palais et arts de cour »  : […] En Afrique, il n'y a pas d'équivalent d'une cour comme celle du Versailles de Louis XIV, du moins jusqu'à l'apparition de monarchies qui se sont substituées lentement aux anciens pouvoirs, surtout à partir du xviii e  siècle. Longtemps certains chefs importants ont vécu en itinérants, sous la tente en Éthiopie jusqu'à Gondar, ou bien de palais végétal en palais végétal en Afrique orientale. Aux […] Lire la suite

ANTANANARIVO, anc. TANANARIVE

  • Écrit par 
  • Chantal BLANC-PAMARD, 
  • Hervé RAKOTO RAMIARANTSOA
  •  • 536 mots
  •  • 1 média

Capitale de Madagascar et chef-lieu de la province du même nom, Antananarivo (anciennement Tananarive) est située dans la plaine du Betsimitatatra, à 1 250 mètres d'altitude, au cœur de l'Imerina dans les hautes terres. L'agglomération prit son essor à la fin du xviii e  siècle, en même temps que le royaume merina, et on y dénombre, dès 1828, 30 000 habitants groupés autour du palais (le Rova ) […] Lire la suite

ANTANDROY

  • Écrit par 
  • Alfred FIERRO
  •  • 276 mots

À l'extrême sud de Madagascar s'étend la région aride de l'Androy, le « pays des ronces », dont les habitants sont les Antandroy. Au xvi e siècle, l'ouest du pays était peuplé par les Karimbola et l'est par les Mahandrovato. Ces populations furent soumises et réunies par les chefs zafimanara venus de la région de Fort-Dauphin. Mais cette unité fut rompue au xviii e siècle par l'invasion des peup […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

Vatican – Afrique. Visite du pape François au Mozambique, à Madagascar et à Maurice. 4-10 septembre 2019

Du 4 au 10, le pape François effectue une visite au Mozambique, à Madagascar et à Maurice. À Maputo, François prêche la « réconciliation », après l’accord de paix conclu en août entre le pouvoir et les rebelles de la Résistance nationale mozambicaine (Renamo). À Antananarivo, le pape dénonce […] Lire la suite

Madagascar. Élection d’Andry Rajoelina à la présidence. 19 décembre 2018

Andry Rajoelina remporte le second tour de l’élection présidentielle, avec 55,7 p. 100 des suffrages, face à Marc Ravalomanana. Le taux de participation est de 48,1 p. 100. Marc Ravalomanana dénonce des fraudes et appelle ses partisans à manifester. Andry Rajoelina avait mené le mouvement de contestation qui avait abouti en mars 2009 au renversement du président Ravalomanana, auquel il a succédé. […] Lire la suite

Madagascar. Premier tour de l’élection présidentielle. 7 novembre 2018

Les anciens présidents Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana arrivent en tête du premier tour de l’élection présidentielle en obtenant respectivement 39,2 et 35,4 p. 100 des suffrages, et se qualifient pour le second tour prévu en décembre. Le président sortant Hery Rajaonarimampianina ne recueille que 8,8 p. 100 des voix. Trente-trois autres candidats étaient en lice. Le taux de participation est […] Lire la suite

Madagascar. Nomination d’un gouvernement de « consensus ». 4-29 juin 2018

Le 4, le Premier ministre Olivier Mahafaly Solonandrasana présente sa démission. Le président Hery Rajaonarimampianina charge le haut fonctionnaire international Christian Ntsay de former un gouvernement de « consensus », conformément aux injonctions de la Haute Cour constitutionnelle (HCC) qui a exigé fin mai la formation d’une équipe reflétant les résultats des élections législatives de décembre […] Lire la suite

Madagascar. Destitution du président par le Parlement. 27 mai 2015

Le Parlement vote par 121 voix contre 4 – sur 151 membres – la destitution du président Hery Rajaonarimampianina, élu en décembre 2013. Ses détracteurs lui reprochent son incompétence et ses violations de la Constitution. La Haute Cour constitutionnelle doit encore se prononcer sur ce vote. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Marie Pierre BALLARIN, Chantal BLANC-PAMARD, Hubert DESCHAMPS, Bakoly DOMENICHINI-RAMIARAMANANA, Paul LE BOURDIEC, David RASAMUEL, « MADAGASCAR », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/madagascar/