COULOMB LOI DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Après avoir effectué des recherches sur les meilleures façons de fabriquer les aiguilles aimantées en 1777, le physicien français Charles Augustin de Coulomb développe la première théorie structurée du magnétisme en introduisant la notion de moment magnétique. Dans une série de sept Mémoires publiés de 1785 à 1791, il décrit l'action à distance des charges électriques et établit la loi qui porte son nom, selon laquelle la force d'attraction électrostatique ou magnétique est inversement proportionnelle au carré de la distance séparant les charges. Il réalisa de nombreuses vérifications expérimentales de ces lois à l'aide du pendule de torsion qu'il avait inventé. Ses travaux en tant qu'ingénieur lui permirent de faire progresser de façon fondamentale l'étude de divers problèmes de mécanique liés à l'architecture et à la résistance des matériaux.

Pendule de Coulomb

Pendule de Coulomb

photographie

Le pendule de torsion mis au point par le Français Charles Augustin Coulomb (1736-1806). La physique moderne lui doit une meilleure connaissance des phénomènes électriques, magnétiques et mécaniques appliqués à l'étude des frottements. 

Crédits : Keystone/ Getty Images

Afficher

—  Bernard PIRE

Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification


Autres références

«  COULOMB LOI DE  » est également traité dans :

ATOME

  • Écrit par 
  • José LEITE LOPES
  •  • 9 238 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « L'atome de Bohr »  : […] En 1913, Niels Bohr a fait accomplir un pas très important à la physique atomique moderne. Il a montré que la conception quantique introduite par Planck dans l'étude du rayonnement thermique, et par Einstein pour décrire la structure de la lumière, était fondamentale pour tous les phénomènes atomiques. Le modèle atomique proposé par Rutherford ne permettait pas de surmonter une difficulté radicale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atome/#i_18472

COULOMB CHARLES AUGUSTIN (1736-1806)

  • Écrit par 
  • C. Stewart GILLMOR
  •  • 2 019 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le physicien »  : […] Après avoir reçu le prix de l'Académie en 1777, Coulomb vit adopter son compas magnétique suspendu à couple de torsion par l'Observatoire de Paris, qui lui demanda de résoudre les problèmes apparemment insolubles de la déclinaison magnétique des instruments. Il entreprit donc d'autres recherches sur la torsion et présenta en 1784 les résultats obtenus. Il décrivit le pendule de torsion dont il éb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-augustin-coulomb/#i_18472

DIÉLECTRIQUES

  • Écrit par 
  • Roland COELHO
  •  • 9 274 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Rappel d'électrostatique du vide »  : […] Dans toute la suite du texte, on désigne par la lettre grecque ε une permittivité absolue et par la lettre κ une permittivité relative par rapport au vide. La loi fondamentale de l'électrostatique, ou loi de Coulomb  : exprime la force répulsive s'exerçant entre deux charges ponctuelles q situées dans le vide et séparées par la distance r . Cette relation (1) définit l'unité de charge électro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dielectriques/#i_18472

ÉLECTRICITÉ - Lois et applications

  • Écrit par 
  • Jean-Marie DONNINI, 
  • Lucien QUARANTA
  •  • 4 779 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La loi de Coulomb »  : […] Le phénomène d'électrisation se manifeste par l'existence de forces électrostatiques s'exerçant entre corps électrisés. Ces forces sont attractives pour deux charges de signes contraires et répulsives pour deux charges de même signe. Ainsi, l'électrostatique est construite à partir de la loi de Coulomb qui, comme la loi de Newton, précise que la force électrostatique s'exerçant entre deux charges […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electricite-lois-et-applications/#i_18472

INTERACTIONS (physique) - Électromagnétisme

  • Écrit par 
  • Bernard DIU
  •  • 4 620 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le concept de « champ »  »  : […] Durant la première moitié du xix e  siècle, la connaissance de l'électromagnétisme progressait à grands pas, mais il lui manquait une idée unificatrice afin d'asseoir des postulats généraux. Certes les succès de la mécanique de Newton et de la gravitation universelle orientaient les recherches du côté de la notion de force. Or il allait s'avérer que la théorie de l'électromagnétisme ne pouvait se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interactions-physique-electromagnetisme/#i_18472

NUCLÉOSYNTHÈSE

  • Écrit par 
  • Jean AUDOUZE
  •  • 5 434 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les réactions de fusion nucléaire »  : […] Les réactions de fusion nucléaire sont des réactions entre noyaux chargés positivement qui font passer de noyaux « parents » relativement légers à des noyaux « fils » plus lourds mais dont la masse totale est légèrement inférieure à celle de leurs parents. Par exemple, la masse d'un noyau d'hélium 4 est inférieure de 27 MeV à celle de la masse de quatre noyaux d'hydrogène. Un gramme d'hydrogène t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleosynthese/#i_18472

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « COULOMB LOI DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/loi-de-coulomb/