LIU XIAOBO (1955-2017)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le 8 octobre 2010, l'opposant Liu Xiaobo est le premier citoyen chinois à obtenir le prix Nobel de la paix. Sa mort, survenue le 13 juillet 2017, sans que le gouvernement chinois le laisse terminer ses jours en liberté à l’étranger, a provoqué une émotion intense et des réactions au plus haut niveau, tant aux États-Unis qu’à la Commission européenne et dans les différents cabinets ministériels et présidentiels français.

Depuis son arrestation en décembre 2008, Liu Xiaobo se trouvait dans une prison du Liaoning, à Jinzhou, condamné à une peine de onze ans de réclusion pour « tentative de subversion ». Les temps forts de la vie de Liu Xiaobo sont ponctués par ses séjours en prison. Sa participation au mouvement démocratique de 1989 lui vaut, sans jugement, vingt mois de prison, du 6 juin 1989 à janvier 1991. Pour avoir écrit des articles réclamant une réévaluation officielle de ce mouvement et participé à des actions de défense des droits civiques, il est placé en résidence surveillée du 18 mai 1995 à janvier 1996. Du 8 octobre 1996 au 7 octobre 1999, sur ordre du comité de gestion des camps de rééducation par le travail, il effectue trois années de travaux forcés au prétexte qu'il a « troublé l'ordre public » en signant une lettre ouverte. Il est donc en prison lorsqu'il épouse sa compagne de longue date, Liu Xia, en 1998. Dix ans plus tard, le 8 décembre 2008 à minuit, des agents du bureau de la sécurité publique de Pékin l'arrêtent chez lui, deux jours avant la parution de la Charte 08, un texte qui lui vaudra une notoriété mondiale. Et c'est toujours en prison qu'il apprend, le 9 octobre 2010, par ses gardiens, sa nomination par le comité norvégien du prix Nobel de la paix, en hommage à son « long combat non violent en faveur des droits fondamentaux en Chine ».

Liu Xiaobo

Liu Xiaobo

Photographie

Lauréat du prix Nobel de la paix en 2010, l'écrivain et dissident chinois Liu Xiaobo a notamment participé en 2008 à la rédaction de la Charte 08. Ce manifeste, signé par plus de trois cents intellectuels chinois, demandait la fin de la dictature du parti unique et la création d'une... 

Crédits : AP/ SIPA

Afficher

Né le 28 décembre 1955 à Changchun, dans la province du Jilin de l'ancienne Mandchourie, Liu Xiaobo a connu les duretés du régime maoïste. Ses parents [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  LIU XIAOBO (1955-2017)  » est également traité dans :

CHINE, histoire, de 1949 à nos jours

  • Écrit par 
  • Jean-Philippe BÉJA, 
  • François GODEMENT
  •  • 19 149 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Le maintien de la stabilité »  : […] À partir de 2008, date de l’organisation des jeux Olympiques de Pékin qui représente pour le pouvoir un test extrêmement important du retour de la Chine sur le devant de la scène internationale, les dirigeants consacrent des ressources impressionnantes au « maintien de la stabilité » ( weiwen ) : des bureaux spécifiques font leur apparition à tous les niveaux, et toutes les p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-histoire-de-1949-a-nos-jours/#i_53174

Pour citer l’article

Marie HOLZMAN, « LIU XIAOBO (1955-2017) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/liu-xiaobo/