MEITNER LISE (1878-1968)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Physicienne et chimiste nucléaire autrichienne. Après des études à Vienne où elle était née, Lise Meitner se rend, en 1907, à Berlin pour y recevoir l'enseignement de Max Planck, qui, en introduisant, en 1900, le « quantum d'action », avait jeté les bases de l'ancienne théorie des quanta. Elle travaille ensuite avec Otto Hahn au Kaiser Wilhelm Institut ; ils découvrent ensemble l'existence de groupes monocinétiques de rayons β provenant de la radioactivité (1912), celle du protactinium (1917), ainsi que le phénomène de l'isomérie nucléaire. À partir de 1932, toujours avec O. Hahn, Lise Meitner entreprend des recherches sur les radio-éléments produits en bombardant des éléments à l'aide de neutrons ; à cette occasion, elle découvre l'isomère de l'uranium 239. Dans ce même laboratoire, Hahn et Strassmann découvrent le phénomène de la fission du noyau d'uranium.

Lise Meitner

Lise Meitner

photographie

Physicienne et chimiste autrichienne, Lise Meitner (1878-1968) s'oriente très tôt vers la recherche en physique nucléaire. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Réfugiée à Stockholm, en 1938, avec son neveu O. Frisch, elle est accueillie par N. Bohr à l'Institut de physique théorique de Copenhague. Après la découverte de la fission nucléaire par Hahn et Strassmann, elle suggère, avec Frisch, une théorie de ce phénomène. En 1960, Lise Meitner se rend à Cambridge où elle réside jusqu'à sa mort.

—  Georges KAYAS

Écrit par :

Classification


Autres références

«  MEITNER LISE (1878-1968)  » est également traité dans :

DE LA RADIOACTIVITÉ À LA FISSION DE L'ATOME - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Robert DAUTRAY
  •  • 867 mots

1896 Après la découverte des rayons X par le physicien allemand Wilhelm C. Röntgen en 1895, de nombreux savants recherchent des sources naturelles de rayons X. Le physicien français Henri Becquerel découvre fortuitement que des sels d'uranium émettent des rayons nouveaux, qu'il appelle « uraniques ». 1897 Joseph J. Thomson et divers savants b […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/de-la-radioactivite-a-la-fission-de-l-atome-reperes-chronologiques/#i_48292

HAHN OTTO (1879-1968)

  • Écrit par 
  • Agnès LECOURTOIS
  •  • 402 mots
  •  • 4 médias

Chimiste allemand, lauréat du prix Nobel (1944) pour ses travaux sur la fission de l'uranium . Né à Francfort, il fait ses études universitaires à Marburg, puis à Munich, où il obtient son doctorat en 1901. Il deviendra le plus grand radiochimiste de l'Allemagne. Tôt attiré par la chimie des radioéléments, il se rend à Londres au laboratoire de William Ramsay (1904-1905), puis chez Rutherford, qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otto-hahn/#i_48292

Pour citer l’article

Georges KAYAS, « MEITNER LISE - (1878-1968) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lise-meitner/