PRAIRIES LES, Canada

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Liaison trans-canadienne

Liaison trans-canadienne
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Forage pétrolier au Canada

Forage pétrolier au Canada
Crédits : Hulton Getty

photographie


Les Prairies canadiennes tirent leur originalité d'un ensemble de facteurs physiques et biologiques ainsi que de caractères socio-économiques particuliers. Le paysage demeure en général uniforme. Cette homogénéité se retrouve dans la présence souveraine d'un climat continental froid et semi-aride (ou subhumide), dans l'extension des terres noires (tchernoziem) et dans une agriculture de type extensif.

Les Prairies canadiennes occupent, sur trois provinces (Alberta, Saskatchewan et Manitoba), une étendue de forme à peu près triangulaire dont la base coïncide avec la frontière canado-américaine. Situées à l'intérieur du continent, les Prairies souffrent d'isolement. Malgré les moyens modernes de communication, elles restent en marge des grands courants commerciaux et industriels de l'Amérique du Nord et ancrées dans leur rôle de fournisseur de matières premières. Les Prairies canadiennes se distinguent du reste du Canada en tant que région productrice de blé et diffèrent du reste du pays par les caractères ethniques de leur peuplement et leur particularisme tenace. Ici, la majorité des habitants est d'origine non pas britannique et française, mais allemande, ukrainienne et scandinave. En 2006, les trois provinces des Prairies canadiennes comptaient 5 406 908 habitants.

Avant l'arrivée des premiers colons écossais à Rivière Rouge, en 1812, les Prairies, parcourues par des trafiquants de fourrures, étaient le domaine des Indiens chasseurs de bisons. Ce n'est qu'en 1871 qu'elles furent véritablement ouvertes à la colonisation. Celle-ci se fit lentement au début. Pourtant, dès 1877 était exportée vers le Royaume-Uni la première cargaison de blé.

La voie ferrée reliant Saint Paul (Minnesota) à Winnipeg, en 1878, et le Pacific Canadian Railway, reliant Montréal à Vancouver, achevé en 1886, ainsi que ses ramifications dans le Sud-Ouest manitobain, firent de Winnipeg le grand centre commercial des Prairies. [...]

Liaison trans-canadienne

Liaison trans-canadienne

Photographie

À Craigellachie (Colombie-Britannique), en 1885, le politicien canadien d'origine écossaise lord Strathcona (1820-1914) fixe le dernier rail du Canadian Pacific Railway, reliant la côte est du Canada à Vancouver. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  PRAIRIES LES, Canada  » est également traité dans :

ALBERTA PROVINCE D'

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 652 mots
  •  • 2 médias

Située à l'extrémité ouest des Prairies canadiennes, l'Alberta est, par sa superficie (661 185 km 2 ), la quatrième province du pays ; elle comptait, en 2006, 3,29 millions d'habitants. On peut la diviser en six régions. – L'Alberta du Sud comprend la zone des prairies du sud de la Red Deer jusqu'à la frontière, à l'est, au-delà de Lethbridge. Elle est constituée de plain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/province-d-alberta/#i_37863

CANADA - Cadre naturel

  • Écrit par 
  • Pierre DANSEREAU, 
  • Henri ROUGIER
  •  • 5 731 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Le climat et ses nuances »  : […] Blizzard, froid, neige... une trilogie souvent mentionnée à propos du climat canadien. Pourtant, il serait erroné de penser que d'autres paramètres n'existent pas ; en outre, comment croire, que, sur un si grand espace, on n'ait qu'un climat et non pas des climats ? L'extension en latitude comme en longitude, la présence à grande échelle d'ensembles topographiques distincts engendrent forcément un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canada-cadre-naturel/#i_37863

CANADA - Réalités socio-économiques

  • Écrit par 
  • Ludger BEAUREGARD, 
  • Alain PAQUET, 
  • Henri ROUGIER
  •  • 16 613 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Problématique d'une division régionale du Canada »  : […] On a souligné l'importance de l'immensité canadienne et la variété souvent méconnue des aspects du pays. Cela sous-tend une évidente complexité dès lors qu'on doit pratiquer au sein de l'ensemble un découpage spatial ou une division régionale. Il est indispensable de se défaire des normes européennes, même si, dans certains cas, le Canada offre l'existence de régions ou de « pays » de dimensions p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canada-realites-socio-economiques/#i_37863

MANITOBA, Canada

  • Écrit par 
  • J. H. RICHARDS
  •  • 1 120 mots
  •  • 1 média

La province du Manitoba est née en 1870, de même que les Territoires du Nord-Ouest, du partage d'une ancienne colonie britannique, la Terre de Rupert, concédée à la Compagnie de la baie d'Hudson. D'abord limité à la région faiblement peuplée de la rivière Rouge, le territoire de cette province s'agrandit en 1881, et de nouveau en 1912, d'une vaste partie du bouclier canadien et d'une zone côtière […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manitoba-canada/#i_37863

SASKATCHEWAN, Canada

  • Écrit par 
  • J. H. RICHARDS
  •  • 989 mots
  •  • 1 média

Bordée par l'Alberta à l'ouest et par le Manitoba à l'est, la Saskatchewan est située au cœur du Canada occidental intérieur, mais n'a pas réussi à tirer un avantage économique notable de sa position géographiquement centrale dans la région des Prairies. Le petit nombre des habitants de la province (968 157 hab. en 2006), la régression quantitative constante de sa population et la situation de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saskatchewan-canada/#i_37863

Pour citer l’article

J. H. RICHARDS, « PRAIRIES LES, Canada », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-prairies-canada/