LE DÉCAMÉRON, BoccaceFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une encyclopédie des récits

À partir de la « IIe Journée » et à l'exception de la « IXe Journée », les nouvelles sont regroupées par thèmes moraux (la Fortune, l'intelligence humaine, la libéralité), schémas narratifs (les mauvais tours), ou exemples de discours (les mots d'esprit) ; les histoires d'amour sont classées selon leur dénouement heureux ou tragique. À l'intérieur de cette structure assez lâche, Boccace s'inspire de la tradition orale et de la chronique contemporaine, de récits latins (Apulée), des romans ou lais en langue d'oïl, des Vidas occitanes, des fabliaux ou même des anecdotes édifiantes. Toutes ces sources, souvent parodiées, peuvent s'entrecroiser dans un même récit. Le critère qui fond l'ensemble est celui de la vraisemblance, associée à une rigoureuse logique narrative, où chaque information trouve sa fonction. Ce qu'on appelle le « réalisme » de Boccace est une savante injection d'éléments référentiels qui fait de chaque trame, même archiconnue, un cas particulier, selon une vision laïque du monde où les forces de la nature et les jeux de la Fortune mettent à l'épreuve l'individu, sans que la Providence daigne se manifester clairement.

Le Décaméron constitue ainsi une encyclopédie des formes de la nouvelle allant du bref apologue au long récit d'aventures, en passant par la comédie familiale ou la farce. Très cicéronienne dans les exordes, l'écriture varie de tempo selon la nature et la rapidité de l'action, et se colore de langue parlée dans les dialogues familiers. Aussi le Décaméron, modèle de langue, fut-il un modèle de situations et de « phrasé » pour la comédie italienne de la Renaissance.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification

Autres références

«  LE DÉCAMÉRON, Boccace  » est également traité dans :

MOYEN ÂGE - La littérature en prose

  • Écrit par 
  • Nicola MORATO
  •  • 6 839 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La prose aux XIVe et XVe siècles »  : […] La transition entre ancien français et moyen français se conclut vers le milieu du xiv e  siècle. Elle s’accompagne d’une réorganisation globale du système stylistique et thématique, sur le fond d’une transformation profonde des structures des savoirs littéraires et pratiques, qui nécessitent désormais la prose pour la mise en écrit, la communication, la transmission et l’archivage de toutes sorte […] Lire la suite

Pour citer l’article

Claudette PERRUS, « LE DÉCAMÉRON, Boccace - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 novembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/le-decameron/