LE CERVEAU ET LA PENSÉE (J.-F. Dortier)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La revue Sciences humaines s'efforce avec succès de mettre à la disposition d'un public cultivé les acquis des diverses sciences se réclamant de l'homme et de la société. La tâche n'est pas aussi simple qu'il y paraît. Si les disciplines concernées – philosophie, économie, histoire, sociologie, psychologie, linguistique, etc. – présentent pour la plupart l'avantage, sur les sciences de la nature, de s'exprimer dans la langue commune et d'être directement accessibles dans leurs grands textes, elles rencontrent nombre d'obstacles. Le moindre n'est pas la diversité qui règne en ce domaine du savoir et qui est liée à la multiplicité des écoles, des langages, des théories, bref, de ce que l'on appelle parfois des « paradigmes ».

Les sciences cognitives multiplient ces difficultés : elles se conjuguent au pluriel et procèdent de champs disciplinaires aux assises très différentes : psychologie, linguistique, logique, éthologie, neurologie, intelligence artificielle… Elles oscillent entre l'absolue nouveauté – liée aux progrès accomplis dans la connaissance du cerveau ou le développement des ordinateurs – et la reprise de questions philosophiques anciennes, comme la nature de la pensée, les rapports entre le cerveau et l'esprit, les différences entre intelligence humaine et intelligence animale. Elles multiplient les espoirs – de construire des machines intelligentes aptes à résoudre les problèmes les plus complexes, de fournir des « systèmes experts » d'aide à la décision dans les activités les plus diverses, d'offrir des traducteurs automatiques d'une langue à l'autre – et les désillusions. Elles se constituent, enfin, comme une sorte de nouveau modèle épistémologique, substituant au « tournant linguistique », qui a si fortement marqué la réflexion du xxe siècle, un véritable « tournant cognitiviste ». En clair, entre effet de novation et effet de mode, il n'est guère facile de trancher.

Le Cerveau et la pensée (Éditions Sciences humaines, 1999) – malgré son sous-titre, « La révolution des sciences cognitives » – a la sagesse de ne pas s'engager dans une polémique incertaine et de fournir, av [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure, agrégé de philosophie, docteur ès lettres, professeur de sociologie à l'université de Paris-V-Sorbonne

Pour citer l’article

Jean-Michel BERTHELOT, « LE CERVEAU ET LA PENSÉE (J.-F. Dortier) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 septembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-cerveau-et-la-pensee/