LA GRANDE VADROUILLE, film de Gérard Oury

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'Occupation tournée en dérision

La Grande Vadrouille, par son rythme et son succès renoue avec le théâtre de boulevard, dont Gérard Oury et ses deux co-scénaristes Marcel Jullian et Danièle Thompson se sont probablement inspirés. Avec ce film, Gérard Oury se fait le chantre d'un renouveau du cinéma populaire déjà menacé par l'essor de la télévision. Mais il accentue aussi le fossé, en 1966, entre le cinéma populaire et le cinéma d'auteur, enterrant définitivement la Nouvelle Vague avec des héros taillés sur mesure pour un spectacle de masse. Le couple du caractériel et du naïf (de Funès et Bourvil) fonctionne sur des oppositions schématiques rebattues à l'écran, mais toujours efficaces. Dans La Traversée de Paris (1956) de Claude Autant-Lara, le tandem Gabin-Bourvil utilisait déjà l'Occupation comme toile de fond propice à des situations rocambolesques, mais aussi dramatiques. Vingt ans après la fin de la guerre, La Grande Vadrouille permet cette fois de ridiculiser, en le caricaturant de manière outrancière, l'occupant allemand. Là où La Traversée de Paris traitait malgré tout de problèmes graves comme le marché noir et la collaboration, La Grande Vadrouille tourne l'Occupation en dérision, et apparaît comme un film exutoire qui permet enfin à une génération écorchée de combattre ses peurs. A l'opposé de Paris brûle-t-il ? (1966) de René Clément, l'Occupation peut être désormais regardée sur un mode ludique.

Le film consacre aussi l'avenir plus corporatif du cinéma français menacé par la télévision, puisque certains exploitants avaient déjà à l'époque contribué aux investissements dans la production, garantissant les bénéfices du projet. À la veille de 1968, il éclipse des films d'auteurs pourtant sélectionnés à Cannes comme Brigitte et Brigitte (1965) de Luc Moullet et Le Père Noël a les yeux bleus (1966) de Jean Eustache. La Grand [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences, sociologue à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Kristian FEIGELSON, « LA GRANDE VADROUILLE, film de Gérard Oury », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-grande-vadrouille/