LA GRANDE PARADE (exposition)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Il est rare de voir une exposition engager un parcours à travers des œuvres en partant d'un texte littéraire. La Grande Parade. Portrait de l'artiste en clown se réfère directement au Portrait de l'artiste en saltimbanque de Jean Starobinski, paru en 1970 chez Skira et réédité par Gallimard en 2004. Organisée par le musée des Beaux-Arts du Canada qui la présentait, après Paris du 11 mars au 31 mai 2004, à Montréal du 25 juin au 19 septembre, l'exposition – dont le commissaire général est Jean Clair, directeur du musée Picasso – invitait le public à s'interroger sur le sens d'une modernité au cours de laquelle la position de l'artiste vis-à-vis de la société s'est redéfinie.

Le sujet développé par Starobinski trouve son ancrage dans un précédent essai, L'Invention de la liberté (1964), qui met en relation l'art et la philosophie du xviiie siècle. La reproduction de la toile Le Charlatan (1756) de Giandomenico Tiepolo y préfigurait une œuvre plus tardive, Il Mondo Novo (1765), qui ouvrait l'exposition. La nouvelle édition du Portrait de l'artiste..., privilégiant le dialogue entre l'image et le texte, voit se cristalliser dans les figures du saltimbanque la rupture de l'artiste avec la communauté de ses contemporains. L'artiste-saltimbanque, qui incarne le refoulé des Lumières, en devient la victime expiatoire. Le livre s'achève sur une note mélancolique : la fonction critique du clown serait amenée à disparaître dans une société régie par le chaos. Un an après sa parution, Federico Fellini, dans son film Les Clowns (1971), entonnait la même antienne... que les artistes des tréteaux, d'Ariane Mnouchkine à Dario Fo, en passant par Coluche, au cours des années 1980, ne manquèrent pas de réfuter !

La Grande Parade a repris la ligne directrice de la pensée de Starobinski, montrant p [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences à l'université de Strasbourg-II-Marc-Bloch, docteur en sémiologie de l'art

Pour citer l’article

Corine PENCENAT, « LA GRANDE PARADE (exposition) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-grande-parade-exposition/