L'HOMME QUI TUA LIBERTY VALANCE, film de John Ford

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Si l'on excepte un épisode de La Conquête de l'Ouest (How the West Was Won, 1963), tourné peu après par Ford, c'est le dernier western d'un homme qui en avait réalisé un grand nombre, au cours d'une quarantaine d'années. Le titre, délibérément sans originalité, se calque sur un schème banal, L'Homme qui..., L'Homme au... ; John Ford (1894-1973) se rattrape sur le nom, inattendu, de la victime, Liberty. C'est aussi un western réalisé après que, dans les années 1950, la critique a largement fait le point sur ce genre, et entamé son deuil. Cependant, tout indique que Ford tenait à ce film ; après avoir lui-même acheté les droits de la nouvelle de Dorothy Johnson, il s'engagea personnellement pour la moitié du budget de production. La critique française, qui à l'époque n'appréciait guère ce réalisateur jugé lourd et incurablement américain, passa à côté d'un film qui devait devenir le plus populaire de son auteur pour des jeunes gens moins nourris de westerns – tandis que La Prisonnière du désert (The Searchers, 1956) devenait le film de référence de plusieurs réalisateurs.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages





Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle, directeur d'études, École des hautes études en sciences sociales

Classification


Autres références

«  L'HOMME QUI TUA LIBERTY VALANCE, John Ford  » est également traité dans :

L'HOMME QUI TUA LIBERTY VALANCE (J. Ford), en bref

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 227 mots

John Ford (1894-1973) fut l'un des artisans majeurs de la mythologie du Far West, avec des films comme Le Cheval de fer (1924), La Chevauchée fantastique (1939) ou La Poursuite infernale (1946). Dans L'Homme qui tua Liberty Valance (1962 […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Jacques AUMONT, « L'HOMME QUI TUA LIBERTY VALANCE, film de John Ford », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-homme-qui-tua-liberty-valance/