L'HISTOIRE VÉGÉTALISÉE. ORNEMENT ET POLITIQUE À ROME (G. Sauron)Fiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans le monde submergé d'images vulgairement utilitaires où nous évoluons, nous éprouvons quelque difficulté à admettre que, en d'autres temps, l'œuvre ornementale a assumé une fonction essentielle dans la transmission des messages politiques et religieux. Quand il s'agit de décor architectural, à caractère rythmique ou répétitif, cette difficulté structurelle se double d'une réticence esthétique, car nous demeurons, consciemment ou non, sous le coup de l'anathème fulminé au début du xxe siècle par Adolf Loos : « L'ornement est un crime. » Au mieux accorde-t-on un regard amusé ou nostalgique aux fantaisies de « l'art floréal ». Or c'est précisément l'ornement végétal dont Gilles Sauron se donne ici pour tâche de décrypter les significations dans la Rome de la fin de la République et du règne d'Auguste (coll. Antiqua, éd. Picard, 2001).

L'étude de Gilles Sauron prend pour point de départ l'autel de la Paix d’Auguste à Rome, et plus précisément la composition végétale qui règne sur le registre inférieur de son enclos marmoréen. Deux messages peuvent y être déchiffrés, qui accompagnent et complètent celui de la procession des dignitaires politiques et religieux qui occupent le registre supérieur. L'acanthe qui s'y déploie, aux dépens du lierre et de la vigne, exprime, dans son mouvement majestueux et régulier, dans son exubérance maîtrisée, le triomphe d'Auguste et de sa divinité protectrice, Apollon, garant du nouvel âge d'or instauré par la paix reconquise après tant d'années de guerres civiles. Les symboles de Dionysos, dont Antoine et Cléopâtre se prétendaient les représentants sur cette terre, y sont désormais relégués au second plan, en vertu d'une rigoureuse hiérarchie des pouvoirs et des valeurs.

Une observation attentive des variantes les plus ténues introduites dans l'ordonnance des rinceaux acanthisés, dont les volutes s'engendrent mutuellement en un mouvement d'une vitalité puissante mais au p [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : chaire de civilisation et archéologie romaines à l'Institut universitaire de France, université de Provence-Aix-Marseille-I

Classification

Pour citer l’article

Pierre GROS, « L'HISTOIRE VÉGÉTALISÉE. ORNEMENT ET POLITIQUE À ROME (G. Sauron) - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-histoire-vegetalisee-ornement-et-politique-a-rome/