BORG KIM (1919-2000)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La basse finlandaise Kim Borg est l'un des plus célèbres représentants de l'école de chant scandinave. Né à Helsinki le 7 août 1919, il commence par faire des études de chimie et obtient un diplôme d'ingénieur. Après la Seconde Guerre mondiale, il entre à l'académie Sibelius de la capitale finlandaise, où il travaille le chant avec Heikki Teittinen. Il se perfectionne ensuite à Copenhague avec Magnus Andersen, à Stockholm avec Adelaida von Skilondz, puis en Autriche, en Italie et aux États-Unis. Il donne son premier concert en 1947 et débute sa carrière lyrique à Aarhus en 1951, dans le rôle de Colline (La Bohème de Puccini). L'année suivante, il est engagé dans la troupe de l'Opéra d'Helsinki et dans celle de l'Opéra royal de Copenhague. Sa carrière se développe à l'échelon international : il chante à Vienne, à Munich, à Berlin, est invité aux festivals de Glyndebourne (rôle-titre de Don Giovanni de Mozart en 1956, Don Pizzaro dans Fidelio de Beethoven en 1959 et le Prince Gremine dans Eugène Onéguine de Tchaïkovski en 1968), d'Édimbourg et de Salzbourg (où il se produit en concert en 1956 et 1958 et interprète Pimène dans Boris Godounov de Moussorgski en 1965 et en 1966, sous la direction de Karajan). Il chante pour la première fois au Metropolitan Opera de New York en 1959 (le Comte Almaviva dans Les Noces de Figaro de Mozart) ; il appartiendra à la troupe de cette maison jusqu'en 1962. À partir de 1960, on le retrouve dans la troupe de l'Opéra royal de Stockholm et, de 1965 à 1968, dans celle de la Staatsoper de Hambourg, où il participe, le 11 octobre 1966, à la création de Die Heimsuchung, de Gunther Schuller. Il est l'un des rares artistes non russes à chanter le rôle-titre de Boris Godounov au Bolchoï de Moscou. En 1970, il incarne Osmin dans L'Enlèvement au sérail de Mozart au festival de Drottningholm, en Suède. Il se fixe à Glostrup, [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : chef d'orchestre, musicologue, producteur à Radio-France

Classification

Pour citer l’article

Alain PÂRIS, « BORG KIM - (1919-2000) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/kim-borg/