KHOUZISTAN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Province iranienne, séparée de l'Irak par le Shaṭṭ al-‘Arab (réunion du Tigre et de l'Euphrate) et riveraine du golfe Persique, le Khouzistan, appelé aussi Arabistan, s'étend sur 64 055 kilomètres carrés et sa population était estimée à 4 274 900 habitants au recensement de 2006. Arrosées par les eaux du Karūn et du Karkhè, qui vont se perdre dans les marais, les plaines du Khouzistan s'apparentent à celles de la Mésopotamie. Ces fleuves et d'autres rivières indépendantes drainent un limon fertile provenant des contreforts du Zagros. La population y est très mélangée, puisqu'on y trouve près d'un million d'arabophones, et l'élément tribal reste important ; on y remarque notamment les Arabes des marais et des nomades iraniens (Lūr, Bakhtyarī, qui hivernent au Nord-Est). Façade de l'Iran tournée vers l'Occident, la région constitue le fer de lance des plans de développement iraniens, d'abord par son pétrole (le plus anciennement exploité du Moyen-Orient), ensuite par son agriculture modernisée (construction de grands barrages, tel celui du Dēz ; barrages d'irrigation ou pompage des eaux du Karūn et du Karkhè ; zones de « colonisation » agraire orientées vers les cultures commerciales : riz, coton, canne et betterave à sucre en plus des céréales). Les communications y sont bien développées (routes, voies ferrées). C'est l'un des plus grands centres pétroliers du globe ; l'exportation se fait surtout par Ābādān, grand pôle d'attraction de l'Iran méridional. Parmi les centres urbains de quelque importance, on peut citer le chef-lieu Ahwāz (985 600 hab. en 2006), Dizfūl, Shūshtar et Ram-Hormūz, et surtout les ports, qui ont supplanté ceux de la côte de Fārs (Ābādān ; Bandar-Khoramshahr, l'ancien Mohammerah ; Bandar-Khomeyni, l'ancien Bandar-Shāpūr).

Iran : carte administrative

Carte : Iran : carte administrative

Carte administrative de l'Iran. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Cette ancienne dépendance du plateau iranien abrita des dynasties contemporaines des grandes civilisations assyro-babyloniennes (Suse, siège de la puissance élamite aux ~ IIIe et ~ IIe millénaires, devint la capitale des Achéménides). Zone frontalière entre l'Empire parthe et l'Empire romain, elle fut très prospère à l'époque sassanide. On y trouve les sites archéologiques les plus importants de l'Iran, notamment la ziggurat de Tchoga-Zambil, Suse, les reliefs élamites de Malamir (Izeh), la terrasse de Masdjid-i Sulaymān. À l'époque islamique, profitant de l'affaiblissement des pouvoirs centraux, de curieuses dynasties shī‘ites firent leur apparition dans le Khūzistan : au xve siècle, les Mushā‘shā, éliminés par le Safawide Ismā‘il shāh au xviiie siècle, les Banū Ka‘b. Lors de la guerre entre l'Iran et l'Irak (1980-1988), la région du Khūzistan a été le lieu de violents combats qui ont entraîné la destruction des installations pétrolières. Le raffinage du pétrole a repris après la guerre dans de nouvelles installations.

Ziggourat de Tchoga Zanbil, Iran

Photographie : Ziggourat de Tchoga Zanbil, Iran

Ziggourat construite par le roi d'Élam Untash-Napirisha (1265-1246 env. av. J.-C.) à Dur-Untash (Tchoga Zanbil), située à une trentaine de kilomètres au sud-est de Suse, Iran. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Médias de l’article

Iran : carte administrative

Iran : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Ziggourat de Tchoga Zanbil, Iran

Ziggourat de Tchoga Zanbil, Iran
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

  • : chargé de recherche au C.N.R.S., chargé de conférences à l'École pratique des hautes études (IVe section)

Classification

Autres références

«  KHOUZISTAN  » est également traité dans :

ABADAN

  • Écrit par 
  • Xavier de PLANHOL
  •  • 597 mots
  •  • 2 médias

Ville du Khouzistan (Khūzistān) en Iran, Abadan (Ābādān) s'est développée autour de la raffinerie construite de 1910 à 1913, après la découverte des champs pétrolifères du Khouzistan  ; elle occupe une île alluviale, d'une superficie de 270 kilomètres carrés, entre le Chaṭṭ al-‘Arab et le Bahmanchir, émissaire du Kārūn. La commodité des liaisons vers l'intérieur par le Kārūn, navigable jusqu'à Ahw […] Lire la suite

BAKHTYĀRĪ ou BAKHTIYARIS

  • Écrit par 
  • Jean-Charles BLANC
  •  • 736 mots

Venus, semble-t-il, de Syrie entre le iv e et le x e siècle pour s'installer en Iran, les Bakhtyārī sont plus connus, du ix e au xv e siècle, sous le nom de « grands Lurs » et prétendent ne pas être d'origine persane. Musulmans shī‘ites, ils parlent un persan dialectal, ou luri. Dans les années 2000, ils sont environ un million. Ils vivent dans le pays Bakhtyār, entre Ispahan et Maidan-e-Nafta […] Lire la suite

IRAK

  • Écrit par 
  • Loulouwa AL RACHID, 
  • Brigitte DUMORTIER, 
  • Philippe RONDOT, 
  • Pierre ROSSI
  •  • 29 317 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « La guerre contre l'Iran (1980-1989) »  : […] L'ancien conflit qui opposait l'Irak à l'Iran à propos du Chatt al-Arab avait été réglé par l' accord d'Alger (6 mars 1975), dans la mesure où la frontière fluviale avait été établie selon la ligne de thalweg au lieu de suivre la rive orientale comme c'était le cas jusque-là, et où les frontières terrestres avaient été délimitées sur la base d'accords antérieurs à la présence britannique, tenue p […] Lire la suite

IRAN - Géographie

  • Écrit par 
  • Bernard HOURCADE
  •  • 5 162 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Rente pétrolière et mal-développement »  : […] L'Iran est le quatrième producteur et exportateur mondial de pétrole. Au cours du xx e  siècle, la rente pétrolière a permis la construction d'infrastructures de qualité (routes, voies ferrées, aéroports, électrification, hôpitaux, écoles) et la mise en place d'une administration centralisée qui contrôle bien le pays (Organisation du plan et du budget, police) et d'une industrie qui satisfait les […] Lire la suite

Les derniers événements

8 janvier 2019 Pays-Bas – Union européenne. Dénonciation de la responsabilité de l'Iran dans l'assassinat d'opposants.

Khouzistan, tenu pour responsable par Téhéran d’un attentat meurtrier commis à Ahvaz en septembre 2018. Le 8 également, l’Union européenne adopte des sanctions financières à l’encontre de la direction pour la Sécurité intérieure du ministère du Renseignement iranien, ainsi que de son chef, le vice-ministre Saeid Hashemi Moghadam. […] Lire la suite

30 octobre 2018 Danemark – Iran. Dénonciation d'un projet d'attentat iranien.

Khouzistan). Anders Samuelsen convoque l’ambassadeur iranien à Copenhague et rappelle l’ambassadeur danois à Téhéran. […] Lire la suite

22 septembre - 1er octobre 2018 Iran. Attentat contre un défilé militaire.

Khouzistan, dont Ahvaz est la capitale, est majoritairement peuplée d’Arabes chiites. Le pouvoir met en cause l’Arabie Saoudite et les Émirats arabes unis, soutenus par les États-Unis. Le Front populaire et démocratique des Arabes d’Ahvaz, un groupe séparatiste arabe sunnite, revendique l’attentat, avant de se rétracter le lendemain. L’organisation […] Lire la suite

3-30 janvier 2006 Iran. Reprise des activités d'enrichissement de l'uranium

Khouzistan, une province frontalière avec l'Irak, où des groupes séparatistes arabes sont actifs. Téhéran dénonce « le rôle de mains étrangères » dans ces attentats. Le 30, les cinq membres permanents du Conseil de sécurité et l'Allemagne s'accordent pour que l'AIEA transmette au Conseil de sécurité de l'ONU « tous les rapports et résolutions » relatifs […] Lire la suite

12-26 juin 2005 Iran. Élection de l'ultraconservateur Mahmoud Ahmadinejad à la présidence

Khouzistan proche de la frontière irakienne. Les autorités estiment que ces opérations sont destinées à créer un climat d'insécurité, à quelques jours de l'élection présidentielle. Le 17, le modéré Ali Akbar Hachemi Rafsandjani, déjà président de 1989 à 1997 et grand favori, arrive en tête au premier tour de l'élection présidentielle avec 21 p. 100 […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean CALMARD, « KHOUZISTAN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/khouzistan/