JUSTINIEN II RHINOTMÈTE (669-711) empereur d'Orient (685-695 et 705-711)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Empereur d'Orient (685-695 et 705-711), né en 669, mort en décembre 711 à Sinope, en Asie Mineure (auj. en Turquie).

Descendant d'Héraclius et fils de Constantin IV (648-685, empereur 668-685) et d'Anastasia (650 env.-apr. 711), Justinien II devient empereur à l'âge de 16 ans, lorsque son père meurt en septembre 685. Ayant perdu plusieurs batailles contre les Arabes au début de son règne, il accepte de partager la souveraineté de Chypre, de l'Arménie et de la Géorgie en échange d'un plus lourd tribut. En 688/689, Justinien mène avec succès une expédition dans les territoires de Thrace et de Macédoine occupés par les Slaves. Nombre de ces derniers s'enrôlent alors dans l'armée byzantine ou s'installent en Asie Mineure pour y devenir des paysans-soldats. À la suite d'un différend sur la politique chypriote, les Arabes attaquent cependant la frontière orientale de l'Empire. En 691-692, ils battent les Byzantins à Sébastopol et conquièrent les possessions byzantines en Arménie.

En politique intérieure, Justinien réunit en 692 le concile Quinisexte, dont les canons disciplinaires visent à compléter les canons dogmatiques des cinquième et sixième conciles œcuméniques. Le pape Serge Ier (pape 687-701), refusant de reconnaître les décisions du concile, entre cependant en conflit avec l'empereur.

Despotique et cruel, Justinien mène une politique impitoyable et prélève des impôts écrasants. Le peuple se révolte alors en 695 et proclame un nouvel empereur, Léontios (695-698). Détrôné, Justinien a le nez coupé (d'où le surnom de Rhinotmète) et est déporté à Kherson, en Crimée. Apprenant quelques années plus tard que l'amiral Apsimar, devenu empereur sous le nom de Tibère III (698-705), prévoit de l'arrêter, Justinien se réfugie auprès du khân des Khazars, avec lequel les Héraclides entretiennent d'étroites relations d'amitié. Peu après le mariage de Justinien avec la sœur du khân, ce [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification


Autres références

«  JUSTINIEN II RHINOTMÈTE (669-711) empereur d'Orient (685-695 et 705-711)  » est également traité dans :

BYZANCE - L'Empire byzantin

  • Écrit par 
  • José GROSDIDIER DE MATONS
  • , Universalis
  •  • 13 290 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Les Arabes »  : […] C'est sous son fils Constantin IV qu'eut lieu le premier grand assaut des Arabes contre Constantinople. Le siège, mené à la fois par terre et par mer, dura quatre ans (674-678) et se termina par la défaite complète de l'assaillant, grâce au feu grégeois qui fait ici son apparition dans l'histoire. Cette victoire, comparable à celle de Poitiers, in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/byzance-l-empire-byzantin/#i_1539

Pour citer l’article

« JUSTINIEN II RHINOTMÈTE (669-711) - empereur d'Orient (685-695 et 705-711) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/justinien-ii-rhinotmete/