HOFFMANN JULES (1941- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Biologiste français d'origine luxembourgeoise, Jules Alphonse Nicolas Hoffmann a reçu, avec Ralph N. Steinmann et Bruce A. Beutler, le prix Nobel de physiologie ou médecine en 2011 pour ses découvertes concernant les modes de reconnaissance et d'activation de l'immunité innée, la première ligne de défense des organismes vivants contre les agents infectieux et pathogènes.

Jules Hoffmann

Jules Hoffmann

Photographie

Jules Hoffmann a reçu le prix Nobel de médecine ou physiologie en 2011 qu’il a partagé avec l’Américain Bruce Beutler et le Canadien Ralph Steinman. Ses travaux ont permis de comprendre comment la drosophile se défend contre les agents pathogènes. Ce modèle expérimental a conduit à la... 

Crédits : D.R.

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : directeur de recherche à l'Institut national de la santé et de la recherche médicale

Classification


Autres références

«  HOFFMANN JULES (1941- )  » est également traité dans :

DÉCOUVERTE DES DÉFENSES IMMUNITAIRES DES INSECTES

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 659 mots

Ilia (Élie) Metchnikov démontre, en 1882, la capacité des cellules intestinales de l’étoile de mer à ingérer et détruire des particules étrangères, dont les microbes. Il appelle ces cellules des « phagocytes ». Ce phénomène, la phagocytose, est universel ; c’est une réponse défensive spontanée, innée. À partir de 1890, Paul Ehrlich et Émile Roux d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-des-defenses-immunitaires-des-insectes/#i_54691

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Luc TEILLAUD, « HOFFMANN JULES (1941- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jules-hoffmann/