Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

GUESDE JULES (1845-1922)

Bibliographie

Œuvres de Jules Guesde

Textes choisis (1867-1882), introd. et notes C. Willard, Éd. sociales, Paris, 1959 ; Pages choisies, O.U.R.S., Paris, 1970 ; Essai de catéchisme socialiste, Paris, 1875 ; De la propriété, Paris, 1876.

Études

I. D. Belkine, Joul Ged i borba za rabotchouiou partiou vo Frantsi, Moscou, 1952

A. Compère-Morel, Jules Guesde, le socialisme fait homme, A. Quillet, Paris, 1937

P. Louis, Le Parti socialiste en France. Encyclopédie socialiste, syndicale et coopérative de l'Internationale ouvrière, Paris, 1912

A. Noland, The Founding of the French Socialist Party (1893-1905), Cambridge (Mass.), 1956

C. Willard, Le Mouvement socialiste en France (1893-1905). Les Guesdistes, Éd. sociales, 1966 ; Jules Guesde, l'apôtre et la loi, Éd. ouvrières, Paris, 1991

A. Zévaès, Les Guesdistes, Paris, 1911.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

Jules Guesde - crédits : Corbis/ Getty Images

Jules Guesde

Autres références

  • AMIENS CHARTE D' (1906)

    • Écrit par Paul CLAUDEL
    • 865 mots

    Motion votée au IXe congrès confédéral de la C.G.T., tenu du 8 au 16 octobre 1906, la Charte d'Amiens est considérée comme le texte fondamental du syndicalisme révolutionnaire.

    La C.G.T. avait été créée au congrès de Limoges en 1895 par la Fédération des Bourses du travail...

  • CACHIN MARCEL (1869-1958)

    • Écrit par Paul CLAUDEL
    • 747 mots

    Né à Paimpol, d'un père gendarme et d'une mère de vieille souche paysanne, Cachin fait des études secondaires grâce à une bourse, puis prépare une licence de philosophie à la faculté de Bordeaux ; il y suit les cours de Durkheim. Il a vingt ans lorsqu'il rejoint le groupe des étudiants socialistes...

  • FAURE PAUL (1878-1960)

    • Écrit par Paul CLAUDEL
    • 482 mots

    Né à Périgueux, Paul Faure vient très jeune au socialisme et adhère au Parti ouvrier français de Jules Guesde. Élu à la direction du parti, il y représente la Haute-Vienne, dont la fédération est des plus actives : en 1904, son organe, Le Populaire du Centre, est le seul journal...

  • PELLOUTIER FERNAND (1867-1901)

    • Écrit par Paul CLAUDEL
    • 334 mots

    Fils d'un fonctionnaire des postes, Pelloutier est né à Paris. Il fait ses études au petit séminaire de Guérande puis au collège de Saint-Nazaire. Ayant échoué au baccalauréat, il se consacre au journalisme et collabore à un journal local, La Démocratie de l'Ouest, où il...

Voir aussi