VÁGÓ JOZSEF (1877-1947)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

József Vágó est né à Nagyvárad (Oradea), en Transylvanie. Fils d'un petit entrepreneur en maçonnerie, il termine ses études d'architecture à l'Université polytechnique de Budapest en 1900. Après avoir dirigé la construction du Pavillon hongrois à l'Exposition universelle de Paris, il commence à travailler à Budapest chez l'architecte Ignác Alpár puis s'engage en 1901 dans le mouvement de la Sécession qui se développe en Hongrie autour de la personnalité d'Ödön Lechner.

Désireux de se délivrer de l'imitation académique, il est séduit, comme de nombreux architectes de sa génération, par la perspective d'élaborer un nouveau langage architectural national qui tienne compte des techniques constructives modernes tout en valorisant la culture populaire. Ouvrant sa propre agence en 1902 et collaborant avec des artistes renommés – notamment les peintres Áladár Kriesch-Körösföi et Sándor Nagy, et l'artisan verrier Miksa Róth –, il édifie à Budapest, entre 1904 et 1908, quelques fleurons de l'architecture « nationale » : le palais Gresham, bâti sous la direction de l'architecte Zsigmond Quittner, puis le Salon national, le théâtre du Parc, l'immeuble Gutenberg et le Bazar Árkád, construits en association avec son frère László Vágó. Mais si ces édifices, couronnés de grands attiques sinueux, parés d'incrustations en majolique et ornementés de motifs décoratifs d'inspiration folklorique, affirment leur « magyarité », ils se réfèrent également à la Sécession viennoise. En effet, József Vágó est un patriote, mais tourné vers l'Occident. Il approuve la démarche nationaliste de Lechner – avec lequel il collabore à plusieurs reprises –, mais il admire aussi le caractère universel de l'architecture d'Otto Wagner et de Josef Hoffmann, comme le montrent les remarquables œuvres d'art total qu'il réalise à Budapest entre 1910 et 1914 : la villa Schiffer – à laquelle participent de [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Anne LAMBRICHS, « VÁGÓ JOZSEF - (1877-1947) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jozsef-vago/