MEKAS JONAS (1922-2019)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Jonas Mekas est un cinéaste expérimental et documentaire américain d’origine lituanienne. De par ses activités protéiformes (réalisation, critique, distribution de films, organisation de structures de diffusion indépendantes), il fut à la fois la conscience, le fédérateur et le chroniqueur du cinéma d’avant-garde américain. Il a parachevé le travail de Maya Deren en fondant en 1962 la Film-Makers’ Cooperative, qui a joué un rôle capital dans la constitution du mouvement underground américain ; il a créé, en 1955, avec son frère Adolfas, la revue Film Culture ; et il est devenu responsable de la rubrique « Movie Journal » dans The Village Voice (1958-1976). Il a légitimé le journal filmé (film-journal) en tant que catégorie majeure du cinéma d’avant-garde et lui a trouvé un langage approprié (conçu à base de collages, ou cut-up visuels, mais débarrassé du symbolisme encore présent chez les filmmakers de l’époque), capable de témoigner de son aventure personnelle et de celle de ses compagnons de route. Jonas Mekas est mort à New York le 23 janvier 2019.

Jonas Mekas

Jonas Mekas

Photographie

Artiste protéiforme, fondateur de la Film-Makers' Cooperative, Jonas Mekas a fait du journal filmé une forme capitale du cinéma expérimental. Document sans pareil sur l'avant-garde américaine, Walden (1969) fait date par son art du collage. 

Crédits : Wei Gao, 2018

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages






Écrit par :

Classification


Autres références

«  MEKAS JONAS (1922-2019)  » est également traité dans :

AKERMAN CHANTAL (1950-2015)

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 1 453 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « De l’expérimental à l’autobiographie »  : […] Chantal Akerman séjourne en 1971 aux États-Unis et fréquente assidûment l’Anthology Film Archives de New York ; là, elle découvre le cinéma expérimental de Jonas Mekas et de Michael Snow. Ce dernier influence directement son premier long-métrage, Hôtel Monterey (1972), une description fragmentaire et sans commentaire d'un lieu pour déshérités filmé en plans fixes. Mais la cinéaste ne s'attache pa […] Lire la suite

CINÉMA (Cinémas parallèles) - Le cinéma d'avant-garde

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 11 538 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le journal filmé »  : […] Un autre grand courant international de cinéma expérimental est le journal filmé. Initié par Oskar Fischinger qui fit, dans München Berlin Wanderung (1927), le compte rendu visuel d’un trajet accompli à pied en filmant la route et les gens image par image. Avec Film Portrait (1970), de Jerome Hill, il devient le manifeste du passage entre l’avant-garde européenne et l’avant-garde américaine. Ma […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Raphaël BASSAN, « MEKAS JONAS - (1922-2019) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jonas-mekas/