DONNE JOHN (1572-1631)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'originalité de Donne

Novateur, il conduit la révolte virile de sa génération contre les conventions pétrarquistes, les « sonnets sucrés », le vers mélodieux. Il lance de nouveaux genres, un nouveau style. Il ne prend modèle ni sur les poètes du continent ni sur les Anciens, mais ses satires, ses épîtres d'inspiration stoïcienne l'apparentent à Horace et à Perse. La veine satirique s'infiltre dans les élégies érotiques ou burlesques, corrode la Bible, la religion, la royauté dans un long poème inachevé, The Progress of the Soul (Le Voyage de l'âme), envahit même un recueil lyrique au titre trompeur, Songs and Sonnets (Chansons et Sonnets). Donne y crée, peut-être sous l'influence du théâtre élisabéthain, le monologue dramatique. Le jaillissement de la « pensée pensante » y épouse les tournures, les inflexions de la langue parlée. La gamme des tons n'est pas moins étendue que le registre du sentiment : naturalisme libertin et logique scolastique, ironie et tendresse, cynisme et passion, antiplatonisme et intuition de l'immortalité dans l'extase amoureuse. Un trait distinctif : l'amour profond n'est jamais attente implorante, mais célébration d'un amour comblé ; l'union des amants est à la fois charnelle et spirituelle.

La double nature de l'homme est encore au centre de la poésie sacrée. L'angoisse s'y approfondit devant la menace d'un écartèlement. La crainte et le tremblement dominent dans les Holy Sonnets (Sonnets sacrés). L'espérance s'affirme dans les Hymnes, sans que l'amour divin apporte au croyant les certitudes triomphantes de l'amour humain. La « conversion » du poète ne change pas les structures de son esprit et de sa sensibilité. La mort est déjà l'horizon de sa poésie profane, et les paradoxes de la passion amoureuse se modèlent d'emblée sur le paradoxe de l'Incarnation. L'âme et le corps, l'esprit et la chair sont les pôles constants de sa spéculation : sa pensée s'élance, prompte et tendue, sur l'axe qui oppose et relie à la fois ces deux termes ; la densité, [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification

Autres références

«  DONNE JOHN (1572-1631)  » est également traité dans :

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Littérature

  • Écrit par 
  • Elisabeth ANGEL-PEREZ, 
  • Jacques DARRAS, 
  • Jean GATTÉGNO, 
  • Vanessa GUIGNERY, 
  • Christine JORDIS, 
  • Ann LECERCLE, 
  • Mario PRAZ
  •  • 28 328 mots
  •  • 28 médias

Dans le chapitre « John Donne et Milton »  : […] Au début du xx e  siècle, un nom nouveau, celui de John Donne (1572-1631), s'est insinué et imposé entre Shakespeare et Milton, succession traditionnelle dans les histoires littéraires ; le profil de la littérature anglaise s'en est trouvé changé. On a même soutenu que dans cette littérature les seules forces comparables à l'influence de John Donne sont celles de Shakespeare, en permanence, et de […] Lire la suite

CAVALIERS POÈTES

  • Écrit par 
  • Louis BONNEROT
  •  • 435 mots

Par une distinction sociale et politique plutôt que littéraire, on nomme poètes cavaliers, au milieu du xvii e siècle, les poètes profanes, antipuritains, qui ont appartenu au parti royaliste. Successeurs de Ben Jonson, ils tirent de lui des exemples de sobriété et de régularité qui préparent le classicisme ; ils continuent aussi la tradition pétrarquiste et élisabéthaine par leur goût de la musi […] Lire la suite

HEMINGWAY ERNEST (1899-1961)

  • Écrit par 
  • Roger ASSELINEAU
  •  • 2 809 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Mort de l'individualisme et « engagement » »  : […] Après le succès de ses premiers romans et son second mariage, il s'était installé en 1928 à Key West, à l'extrême pointe de la Floride, toujours en marge des États-Unis. Il s'en éloigna même davantage quelques années plus tard en allant à Cuba où il résida (aux environs de La Havane) jusqu'en 1960. Tous ses loisirs se passaient à pratiquer sur son yacht, le Pilar , la pêche à l'espadon dans la mer […] Lire la suite

HERBERT GEORGE (1593-1633)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 591 mots

Poète religieux anglais, né le 3 avril 1593 au château de Montgomery (pays de Galles), mort le 1 er  mars 1633 à Bemerton (Wiltshire). George Herbert est le frère cadet d'Herbert de Cherbury (1583-1648), poète métaphysique séculier connu. En 1610, à l'occasion du nouvel an, George envoie deux sonnets à sa mère sur le thème de l'amour de Dieu, plus adapté à la poésie que l'amour d'une femme. Ces po […] Lire la suite

MARVELL ANDREW (1621-1678)

  • Écrit par 
  • Robert ELLRODT
  •  • 1 416 mots

Dans le chapitre « Puritanisme et lyrisme »  : […] Les satires de Marvell n'ont d'intérêt que pour l'histoire politique et littéraire. Ses éloges de Cromwell lancent des gerbes d'hyperboles, mais leur force oratoire se pénètre d'émotion vraie dans l'évocation vécue de la mort. Le lyrisme sobre et dense de l' Ode horatienne élève le thème politique au diapason de la plus haute poésie. Dans l'œuvre lyrique – d'inspiration amoureuse, pastorale ou re […] Lire la suite

MÉTAPHYSIQUES POÈTES

  • Écrit par 
  • Robert ELLRODT
  •  • 3 063 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Approximations »  : […] « Vers le début du xvii e  siècle, apparut une lignée d'écrivains qu'on peut nommer les poètes métaphysiques. » Ce jugement de Samuel Johnson dans sa Vie de Cowley fit la fortune d'un terme ambigu dès l'origine, souvent contesté, mais consacré par l'usage. Le grand critique classique reprochait à Donne et à ses émules de concevoir l'esprit ou wit comme une discordia concors  : « une combinaison d' […] Lire la suite

SATIRE

  • Écrit par 
  • Roger ZUBER
  •  • 2 689 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Indignation et correction »  : […] Depuis Juvénal, les poètes satiriques sont les zélateurs d'une Muse qui n'existait pas avant eux : l'Indignation (Hugo, Introduction des Châtiments ). La satire littéraire se nourrit donc de l'humeur de l'écrivain. Malheureusement, l'humeur n'a jamais été un principe de continuité, et comme il faut bien qu'entre les sautes de cette humeur le poème que compose le satirique puisse se soutenir, une t […] Lire la suite

POÉSIES, John Donne - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Claude-Henry du BORD
  •  • 1 054 mots
  •  • 1 média

John Donne (1572-1631) est sans doute le plus grand des « poètes métaphysiques » de l'âge élisabéthain, selon l'expression de Samuel Johnson, éminent critique du siècle des Lumières. Né de parents catholiques, l'auteur des Sonnets sacrés (1633) se rallie à l'Église anglicane en 1615, après une période de doutes. Malgré trois ans d'études à Oxford, il n'obtient pas son diplôme à cause de sa relig […] Lire la suite

RUINES, esthétique

  • Écrit par 
  • Mario PRAZ
  •  • 2 917 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La période baroque »  : […] C'est l'art baroque qui a renouvelé le thème des ruines. L'esthétique baroque, qui substitua au principe de l'harmonie le principe du contraste (d'où jaillissait le concetto , l' agudeza , le mot d'esprit), créa aussi une nouvelle catégorie du beau, le bizarre ; et, de même que dans la poésie, on trouvait piquant de chanter les louanges de la vieillesse, et on voyait un je ne sais quoi de charma […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

Canada. Accord gouvernemental à l’extension de l’oléoduc Trans Mountain. 18 juin 2019

Le gouvernement donne son accord à l’extension de l’oléoduc Trans Mountain, qu’il a acquis en mai 2018 et qu’il projette de revendre. Cette extension, dont le coût s’élève à 7,4 milliards de dollars canadiens, doit permettre de tripler la capacité de transport du pipeline. En août 2018, la Cour […] Lire la suite

États-Unis. La Maison-Blanche face au dossier russe. 9-31 juillet 2017

vu promettre des renseignements défavorables à la candidate démocrate Hillary Clinton. L’intéressé confirme l’information, mais indique n’avoir pas donné suite à cette proposition, les déclarations de l’avocate étant « vagues, ambiguës et dépourvues de sens ». Le 11, le New York Times […] Lire la suite

Israël – Autorité palestinienne. Polémique autour de la colonisation des territoires palestiniens occupés. 6-12 novembre 2013

Le 6, le secrétaire d'État américain John Kerry arrive à Jérusalem pour tenter de débloquer les négociations israélo-palestiniennes. Il donne raison aux Palestiniens en qualifiant d'« illégitimes » les colonies israéliennes dans les territoires palestiniens – Washington ne les considère […] Lire la suite

Iran. Apaisement des relations avec les Occidentaux. 17-27 septembre 2013

des sanctions internationales contre son pays. Il rencontre à cette occasion le président français François Hollande. Le 24 également, dans un entretien donné à la chaîne américaine C.N.N, Hassan Rohani dénonce « les crimes commis par les nazis contre les juifs », prenant ainsi une position contraire à celle […] Lire la suite

Syrie. Adoption d'une résolution de l'O.N.U. sur le démantèlement de l'arsenal chimique syrien. 4-27 septembre 2013

) en présence du secrétaire d'État américain John Kerry, adoptent une déclaration qualifiant l'attaque chimique du mois d'août de « violation flagrante du droit international » et reconnaissant les « fortes présomptions » de la responsabilité du régime de Damas. Le lendemain, l'Allemagne se rallie à […] Lire la suite

Pour citer l’article

Robert ELLRODT, « DONNE JOHN - (1572-1631) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/john-donne/