Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

DONNE JOHN (1572-1631)

Bibliographie

Œuvres de John Donne

Poésie : Poetical Works, H. J. C. Grierson éd., 1933, rééd. Oxford, 1971 ; Elegies and Songs and Sonnets, ibid., 1965 ; Satires, Epigrams and Verse Letters, W. Milgate éd., Clarendon Press, 1967 ; The Epithalamions, Anniversaries and Epicedes, Clarendon Press, 1978 ; The Complete English Poems, A. J. Smith éd., Penguin, Londres, 1971 ; The Complete English Poems, C. A. Patrides éd., Boston, 1991. Traduction : P. Legouis, (Anthologie bilingue), Aubier, Paris, 1955

J. Fuzier & Y. Denis, Gallimard, Paris, 1982

R. Ellrodt, Imprimerie nationale, 1993. Prose : Essays in Divinity, E. M. Simpson éd., Oxford, 1952 ; The Sermons, G. R. Potter et E. M. Simpson éd., 10 vol., Berkeley, 1953-1962 ; Ignatius His Conclave, T. S. Healy, Oxford, 1969 ; Devotions upon Emergent Occasions, A. Raspa éd., Montréal, 1975, rééd. Oxford, 1987 ; Paradoxes and Problems, H. Peters éd., Oxford, 1980 ; Biothanatos, E. W. Sullivan éd., Univ. of Delaware Press, 1984.

Études

R. C. Bald, John Donne. A Life, Oxford, 1959, rééd. 1986

J.-M. Benoist éd., John Donne, essais, L'Âge d'homme, Lausanne, 1983

J. Carey, John Donne. Life, Mind & Art, Londres-Boston, 1981

T. Docherty, John Donne, Undonne, Methuen, Londres, 1986

R. Ellrodt, Les Poètes métaphysiques anglais, 3 vol., Corti, Paris, 1960, rev. 1973

J. B. Leishman, The Monarch of Wit, Londres, 1967

M. Roston, The Soul of Wit : a Study of J. D., Oxford, 1974

W. Sanders, John Donne's Poetry, Cambridge, 1971

A. J. Smith, Metaphysical Wit, Cambridge, 1991. anglicanisme, élisabéthain (théâtre), métaphysiques (poètes).

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

John Donne

John Donne

Autres références

  • ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Littérature

    • Écrit par Elisabeth ANGEL-PEREZ, Jacques DARRAS, Jean GATTÉGNO, Vanessa GUIGNERY, Christine JORDIS, Ann LECERCLE, Mario PRAZ
    • 28 170 mots
    • 30 médias
    Au début du xxe siècle, un nom nouveau, celui de John Donne (1572-1631), s'est insinué et imposé entre Shakespeare et Milton, succession traditionnelle dans les histoires littéraires ; le profil de la littérature anglaise s'en est trouvé changé. On a même soutenu que dans cette littérature les...
  • CAVALIERS POÈTES

    • Écrit par Louis BONNEROT
    • 432 mots

    Par une distinction sociale et politique plutôt que littéraire, on nomme poètes cavaliers, au milieu du xviie siècle, les poètes profanes, antipuritains, qui ont appartenu au parti royaliste. Successeurs de Ben Jonson, ils tirent de lui des exemples de sobriété et de régularité qui préparent...

  • HEMINGWAY ERNEST (1899-1961)

    • Écrit par Roger ASSELINEAU
    • 2 813 mots
    • 2 médias
    ...laisser le temps de se décanter. Ce fut Pour qui sonne le glas(For Whom the Bell Tolls) qui parut dès 1940. L'épigraphe empruntée à un sermon de John Donne était significative : « Nul homme n'est une île complète en soi-même ; chaque homme est un morceau de continent, une partie du Tout... La mort...
  • HERBERT GEORGE (1593-1633)

    • Écrit par Universalis
    • 590 mots

    Poète religieux anglais, né le 3 avril 1593 au château de Montgomery (pays de Galles), mort le 1er mars 1633 à Bemerton (Wiltshire).

    George Herbert est le frère cadet d'Herbert de Cherbury (1583-1648), poète métaphysique séculier connu. En 1610, à l'occasion du nouvel an, George envoie deux...

  • Afficher les 9 références

Voir aussi