WHEELER JOHN ARCHIBALD (1911-2008)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le physicien américain John Archibald Wheeler, né le 9 juillet 1911 à Jacksonville en Floride, est connu pour ses importantes contributions à la physique nucléaire et à la relativité générale.

Fils aîné d'un bibliothécaire, John Archibald Wheeler soutient sa thèse de doctorat à l'université Johns Hopkins de Baltimore (Maryland) en 1932. Après quelques mois à l'université de New York où il étudie avec Gregory Breit (1899-1981) la matérialisation de deux photons en un électron et un positron, il passe un an à Copenhague dans le groupe de Niels Bohr, puis est nommé professeur à Princeton. Lorsque Bohr rejoint les États-Unis en 1939, il confie à Wheeler que les physiciens allemands sont parvenus à provoquer la fission de noyaux d'uranium ; Bohr et Wheeler réunissent alors leurs efforts et donnent les premiers éléments d'une théorie de la fission nucléaire. Représentant le noyau comme une goutte de liquide, ils envisagent que, à la suite du choc d'un neutron, sa fission soit provoquée par les vibrations et les déformations qui s'ensuivent jusqu'à la rupture en plusieurs fragments.

En 1941, Wheeler rejoint le projet Manhattan de construction de l'arme nucléaire américaine. Contrairement à la plupart de ses collègues engagés dans cette recherche militaire de façon exceptionnelle, il continue après la guerre à travailler dans ce domaine tout en développant sa recherche académique. Il contribue en particulier au développement de la bombe H. C'est dans ce contexte qu'il commet une faute qui lui vaudra une réprimande officielle du président Eisenhower. En janvier 1953, il prend le train de nuit pour assister à une réunion à Washington et – en violation de toutes les règles de sécurité – emporte avec lui un rapport secret contenant des informations confidentielles sur la nécessité d'inclure du lithium 6 dans la charge nucléaire des bombes H et sur la façon de le produire. Le document disparaît pendant le sommeil de Wheeler et ne sera jamais retrouvé ! Dans l'autobiographie Geons, Black Holes and [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification


Autres références

«  WHEELER JOHN ARCHIBALD (1911-2008)  » est également traité dans :

FEYNMAN RICHARD PHILLIPS (1918-1988)

  • Écrit par 
  • Alain LAVERNE
  •  • 2 174 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « De Far Rockaway à Princeton »  : […] Richard Phillips Feynman est né le 11 mai 1918 à New York. De son père, juif émigré de Russie, il acquiert très tôt l'entraînement au débat verbal, ainsi que le scepticisme et l'irrespect envers toute forme d'autorité. Durant son enfance passée à Far Rockaway (la localité, l'époque et l'ethnie ont été immortalisées par Woody Allen dans son film Ra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-phillips-feynman/#i_1232

MONDE

  • Écrit par 
  • Jean LADRIÈRE
  •  • 5 934 mots

Dans le chapitre « La notion de champ »  : […] La science moderne de la nature, de son côté, a élaboré un appareil conceptuel qui lui a permis de s'attaquer au problème de la structure globale de la réalité physique. C'est, comme on le sait, dans le cadre de la théorie de la relativité que ce développement s'est effectué. Le but d' Einstein, en passant de la relativité restreinte à la relativit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monde/#i_1232

PREMIÈRE OBSERVATION D'UNE LENTILLE GRAVITATIONNELLE À L'ÉCHELLE D'UNE GALAXIE

  • Écrit par 
  • Pierre LÉNA
  •  • 1 474 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Prédiction de l’effet de lentille gravitationnelle »  : […] Albert Einstein a formulé la théorie de la relativité générale – encore dite théorie de la gravitation – en 1915. Elle relie la structure de l’espace-temps, définie par la relativité restreinte (1905), à la présence des masses qu’il contient. La représentation de cette relativité générale, donnée par John Wheeler (1911-2008), est explicite : « La […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premiere-observation-d-une-lentille-gravitationnelle-a-l-echelle-d-une-galaxie/#i_1232

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « WHEELER JOHN ARCHIBALD - (1911-2008) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-archibald-wheeler/